Dessinateur: Daromeon
Scénariste: Sandrovich Yabako
Editeur: Meian
Collection: Seinen
Genre: action, combat
Public: + 14 ans
Contenu: 192 pages
Sortie: 17 août 2021
Prix: 6,95 euros
Statut de la série: Terminée en 27 volumes

“Yamashita commence à comprendre l’ampleur de l’organisation dans laquelle il a été contraint et forcé de rentrer. De son côté, Omha retrouve une vieille connaissance. Combattants et patrons ont peu de temps pour souffler car les combats se suivent à un rythme soutenu. Pourtant, sous ses airs de belle machine, ce tournoi s’avère être bien plus retors que prévu.”

Le bateau arrive sur une mystérieuse île. C’est là que le tournoi qui élira le nouveau président Kengan aura lieu. En attendant le début du tournoi, les participants, PDG’s comme combattants tentent de profiter de leurs dernières heures de calme.

Ces chapitres sont l’occasion pour le lecteur de faire connaissance avec quelques personnages relativement hauts en couleurs.

Le lendemain, les 16e de finale du tournoi commencent. L’ordre des combats a été déterminé. Maintenant, tout se jouera dans l’arène. Comme le début du récit le laisse supposer, il y a de nombreuses affaires qui se jouent de manière plus ou moins discrète.

Yamashita découvre un monde dont il n’a pas les codes et manque de faire plusieurs faux pas dont certains auraient pu lui attirer de gros problèmes. Heureusement, la secrétaire de M. Nogi, Kaede, n’est jamais loin. Cette dernière sert de garde-fou au tandem.

Tokita Ohma, de son côté, semble peu intéressé par ce que l’île a à offrir, préférant se concentrer sur ses combats. Suite à sa victoire contre le groupe Penasonic, sa popularité grimpe en flèche. Des filles commencent à manifester un intérêt très prononcé sur sa personne mais lui y semble complètement insensible. Cela semble presque l’ennuyer.

Chaque combat est construit de la même façon : une présentation des candidats sous forme de flash-back et le combat proprement dit. De temps en temps, des événements concernant les autres personnages sont mis en avant, histoire de casser un peu la structure parfois répétitive du récit.

La bonne surprise de ces volumes est de découvrir qu’entre certains champions et leur PDG peuvent se nouer de véritables amitiés, comme c’est le cas entre Inaba Ryô, le combattant du groupe Penasonic et le PDG de ce dernier : Urita Sukizô, qui est également ami avec Akira Nishihonji, un autre patron présent sur place.

Chaque volume se termine par une petite histoire bonus mettant en scène soit le passé de certains personnages, soit les petites aventures des personnages pendant le tournoi. Ce petit bonus permet de rendre certains personnages plus humains et permet d’alléger un récit souvent lourd.

Cette série, centrée sur le tournoi, met en scène une succession de combats. Chaque combattant est longuement présenté, même si certains se font battre en quelques minutes. Au-delà des combats dans l’arène, les patrons eux-mêmes se livrent une guerre d’influence sans merci. Les coups bas, les menaces et le chantage sont monnaie courante. Qui l’emportera ?

Kengan Ashura
70 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Après une traversée mouvementée, les combattants et leurs patrons arrivent sur l’île où doit se dérouler le tournoi. Après quelques heures de repos, le tournoi tant attendu commence. Le résultat des combats peut faire basculer l’économie mondiale en quelques instants. Pour les PDG, tout se joue en coulisse. Les combattants, eux, n’attendent qu’une chose : briller dans l’arène. Suivez le parcours d’un surdoué du combat dans l’univers brutal et violent du Kengan.

Scénario60
Dessin80
Édition80
Originalité60
Mise en scène75
Intérêt sur la durée65
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one