Connect with us

Critique

Notre critique du tome 3 de To the Abandoned Sacred Beasts

Published

on

Découvrez ce que vaut le tome 3 de To the Abandoned Sacred Beasts, la dernière série de Maybe ! Suivez toute son actu sur Nipponzilla, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma
Lisez notre avis concernant le tome 3 de To the Abandoned Sacred Beasts ! Découvez toute son actualité sur Nipponzilla, la référence en matière de mangas, d'animes, de jeux vidéo et de cinémaDessinateur : Maybe
Scénariste : Maybe
Éditeur : Pika Édition
Collection : Shonen
Genre : Fantastique
Public : Tout public
Contenu : 192 pages
Sortie : 29 novembre 2017
Prix : 7,75€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Une année s’est écoulée depuis que Hank a détruit la ville de Whitechurch. Kane a pris la tête des divins et a fondé un nouvel état indépendant. Une nouvelle guerre semble se profiler… Pendant ce temps, Charlotte s’est rendue sur la tombe de son père à Rivulet Wood. Mais elle s’y trouve alors face à un monstre qui ne devrait pas être là… »

Notre critique

Cela fait un an que la ville de Whitechurch a été détruite, Charlotte décide de retourner dans son village natal afin de se recueillir sur la tombe de son père, et c’est là qu’ont lieu les retrouvailles avec Lisa ! Elle est accompagnée par le bataillon de répression de divins, un groupe de soldats mené par le commandant Claude Weezers : un jeune homme qui se révèle être le frère de Kane Weezers, le chef des divins qui préparent en ce moment une rébellion. Alors que Charlotte et Claude font connaissance et se rendent compte qu’ils partagent tous les deux la même souffrance engendrée par la transformation d’un membre de leur famille en divin, une ombre surgie tout droit du passé refait surface ! Il s’agit du père de Charlotte, Nidhogg le Dragon Immortel.

Le face à face avec Nidhogg est à l’image des précédents combats contre les divins, sans réelle saveur et loin d’être épique ! Le flashback précédant ces événements est nettement plus intéressant. Il permet de découvrir l’environnement familial de Charlotte avant que son père ne soit transformé en divin, ce que cela a engendré lors de son retour à la fin de la guerre, et de découvrir à quel point elle a changée par rapport au début de l’aventure. Avant elle éprouvait une haine profonde vis à vis de Hank, et même si elle s’est peu à peu estompée, le tome 3 illustre clairement le fait que son père avait été attaqué par Hank afin d’être apaisé, parce qu’il n’était plus le même, qu’il faisait souffrir son entourage et qu’il en souffrait mais n’avait pas la possibilité de l’exprimer. Ici, Charlotte décide de saisir cette chance qui s’offre à elle en mettant fin aux jours de son père une bonne fois pour toute. Malgré sa résistance hors du commun, les balles tueuses de dieux ont raison de Nidhogg, ce qui permet à Charlotte de lui faire ses adieux et d’avancer le cœur débarrassé de toute haine en compagnie du bataillon de répression de divins.

Alors que le tome 3 met en scène une fille contrainte d’achever son père, Maybe laisse entrevoir un duel fratricide qui devrait survenir sans trop tarder. Un affrontement que redoute certainement Claude et qui le rapprochera sans doute encore davantage de Charlotte. Mais qu’en est-il de Hank ? La fin du tome permet d’apprendre qu’il a enfin été localisé, mais Claude est bien décidé à l’exécuté ! Selon lui tous les divins doivent mourir, sans la moindre exception. Le prochain volume promet donc d’être riche en rebondissements.

Trailer

Fondateur de Nipponzilla. Cet amateur de mangas, de japanimation et de jeux vidéo japonais n'a peur de rien, et surtout pas de s'intéresser aux œuvres les plus méconnues... au risque de tomber régulièrement sur de belles bouses.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha six + two =