S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Tout débuta dans une montagne : le Mont Paozu. C’était une journée comme les autres pour San Goku, quand soudain une jeune fille en voiture le percuta. Cette demoiselle se nomme Bulma. Ils discutèrent ensemble, et c’est là que Bulma lui raconta la légende sept boules de cristal, où celui qui les rassemblera pourra invoquer le dragon sacré Sheron qui lui accordera un vœux… C’est à ce moment que commence la folle histoire de Dragon Ball !

A l’occasion de la sortie de Dragon Ball Z : Battle of Gods le samedi 30 mars, je vous propose avec ce dossier de revenir sur les trois phases traversées par le manga d’Akira Toriyama.

Première phase : Dragon Ball

Dragon Ball pose les bases des aventures de San Goku, et naturellement celles de l’anime. Goku et Bulma partent à la chasse aux boules de cristal, qui les conduira à la rencontre d’autres personnages. Parmi ceux-ci figure Olong, un cochon ayant la faculté de se transformer en n’importe quoi pendant cinq minutes, mais également Yamcha, un voleur qui tombera rapidement amoureux de Bulma, le célèbre Tortue Génial qui apprendra la technique du kaméhaméha à Goku, sans oublier Krilin, l’ancien rival de San Goku mais qui deviendra ensuite son meilleur ami, et encore bien d’autres personnages hauts en couleurs ! Cette phase de l’anime est centré sur l’humour, car notre ami Goku enchaine les gaffes, et sa naïveté conduit souvent à de nombreux fous-rires. Au cours de ce voyage, San Goku découvrira le monde et s’instruira. Il apprendra également des techniques et diverses choses qui lui apporteront de l’expérience, ce qui correspond à la phase d’apprentissage qu’on retrouve à présent dans la majorité des shonens. Durant son aventure, Goku affrontera de puissants ennemi, dont l’armée du Ruban Rouge et le terrifiant Piccolo. L’histoire de Dragon Ball se conclut par le mariage entre Chi-Chi et Goku, dont l’union donnera naissance à un petit garçon nommé San Gohan.

Deuxième phase : Dragon Ball Z

Dragon Ball Z apporte plus de violence dans les affrontements, plus de combats, et beaucoup plus de techniques. Cette phase bénéficiera de quatre arcs : celui des Saiyans, de Freezer, de Cell et de Buu.

Tout commence quand un mystérieux vaisseau s’écrase sur la planète Terre, avec à son bord un étrange personnage du nom de Raditz. Celui-ci attaque Piccolo, puis part à la recherche d’une personne nommé Kakaroto. Mais qui est ce Kakaroto ? Raditz retrouve notre cher Goku à la Kame House et lui apprend qu’en réalité il ne s’appelle pas San Goku, mais Kakarotto ! De plus, selon les dires de ce mystérieux individu, il appartiendrait à la race des guerriers de l’espace. Face à la non-coopération de Goku, Raditz capture son fils et le fait chanter : s’il ne tue pas cent terriens dans les 24 heures, San Gohan mourra. Bien évidemment, Goku refuse de s’en prendre à des innocents, et il part sauver son fils avec l’aide de Piccolo.
Cette phase du manga est la plus mature car Goku meurt plusieurs fois. Tout d’abord face à Raditz, puis plus tard contre Cell. Mais à chaque fois, il en ressortira plus fort. 
Lors de la saga Freezer, Goku affrontera l’empereur de l’univers et destructeur de sa planète natal. C’est aussi à Freezer que l’on doit la mort de Bardock, le père de San Goku. C’est au cours de cet arc que notre héros acquièrera sa transformation en Super Saiyan.

Vient ensuite la saga Cell. Durant celle-ci Goku rencontre Trunks du futur, qui lui apprend que dans un an des cyborgs connus sous le nom de C-17 et C-18 tueront la majorité de la population, et détruiront des villes entières. Face à ces ennemi redoutables, Goku ne pourra rien faire car il mourra d’une maladie du cœur. Mais heureusement, Trunks est venu du futur afin de lui donner le remède qui le guérira de cette maladie. Une année s’est écoulée, et deux cyborgs sont présent au lieu indiqué par Trunks, mais ce ne sont pas les cyborg C-17 et C-18 ! En réalité, il s’agit du Dr.Géro et de son acolyte, le cyborg C-19. Par la suite, on apprendra que ce changement des prédictions de Trunks est dû à son voyage dans le temps, ce qui a causé un changement du cours de l’histoire.

Juste avant de mourir, le Dr Géro révéle à Goku et à ses amis qu’il a créé une créature bien plus terrifiante que les cyborgs : Cell. Mais afin d’atteindre sa forme parfaite, il devra absorber C-17 et C-18. Il y parviendra grâce à l’aide insensée de Végéta, lui permettant de disposer de sa pleine puissance. Ensuite, Cell organisa un tournoi d’arts martiaux intitulé le Cell Game, lors duquel il affronta Goku, mais qui se retira afin de laisser la place à son fils. Grâce à sa transformation en Super Saiyan 2 et au soutien de Goku, San Gohan gagna contre Cell, et la paix pu régner à nouveau sur Terre.

Petite anecdote : initialement, Akira Toriyama comptait finir Dragon Ball Z aprés la saga Cell, mais compte tenu de l’engouement suscité par sa série, il se lança dans l’élaboration de la saga Buu.
Plusieurs années ont passées et Gohan a bien grandi. Il a maintenant 16 ans, il se rend chaque jour dans une ville lointaine afin d’étudier, et c’est ainsi qu’il fait la connaissance de Videl. Il s’agit de la fille d’Hercule. Peu de temps plus tard, Gohan apprend qu’un nouveau tournoi des arts martiaux débutera prochainement, c’est ici que commence réellement cette saga. Goku reçoit la permission de quitter l’autre monde afin de participer à ce tournoi, mais seulement durant 24 heures. Il fît par la suite la connaissance de Kaio Shin, lui apprenant qu’un nouvel ennemi fera bientôt son apparition. Son nom est Babidi, et son objectif est de ramener à la vie le démon Buu. San Goku et ses amis vont devoir affronter cet adversaire afin de l’empêcher de ressusciter Buu, mais Végéta se laisse manipuler par Babidi et devient Majin Végéta. Tout cela afin de pouvoir affronter San Goku dans un combat à mort à force égale, car à présent Goku peut se transformer en Super Sayian 2 et 3. Le combat fut rude, mais Végéta gagne et assomme Goku avant de partir en direction de Buu.

Pendant ce temps, Gohan a été vaincu par Buu, Végéta prend la relève, mais impuissant il décide de se sacrifier afin de permettre à Trunks d’avoir un futur. Mais malheureusement ce fût un échec, et Buu parvient à se reconstituer. Ensuite Buu rencontre Hercule, ils deviennent amis, et c’est alors qu’un phénomène étrange se produit ! Buu s’est séparé en deux : un rose et un noir. Ce dernier représente son coté maléfique, et il décide absorber le gentil Buu, ce qui donne naissance à un troisième Buu nettement plus puissant, mais également dénue du moindre sentiment. S’en suivent une multitude de combats, et l’arrivée des fusions : Goten et Trunks deviennent Gotrunks, et Goku et Vegeta forment Vegeto. Et enfin, on arrive à l’affrontement final contre Majin Buu, la dernière transformation de l’ennemi. Malgré une certaine perte de puissance de Buu, Goku et Vegeta sont dépassés, et notre héros tente le tout pour le temps en balançant un Genkihama.

Fin de la série croyez-vous, et bien non car l’équipe derrière l’anime a ensuite créé Dragon Ball GT.

Troisième phase : Dragon Ball GT


A la fois drôle et violente, cette troisième phase rencontra nettement
moins de succès que Dragon Ball et Dragon Ball Z. Peut-être à cause de
la nouvelle transformation de San Goku, ou parce que la moustache de Végéta était franchement ridicule ! Mais malgré tout, l’histoire est assez plaisante et ça fini bien.

Et voila, c’est ici que se termine ce court dossier sur Dragon Ball. D’ici quelques jours, un second dossier nettement plus complet sera réalisé. Avant cela, j’attendrais que Dragon Ball Z : Battle of Gods soit sorti au Japon.

Dossier réalisé par Kenshiro Red

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.