Connect with us

Japon

Dragon Ball Z Ultimate Tenkaichi : création de son propre Saiyan et présence de la série GT

Published

on

En manque d’infos? Et bien vous devriez être ravi puisque durant une récente interview, l’éditeur Namco-Bandai en a profité pour lâcher deux grosses révélations pour son Dragon Ball Z : Ultimate Tenkaichi, ne faisant que renforcer l’attente suscitée autour du dernier projet du studio Spike ! Ha, ça vous intrigue, hein, un peu de patience voyons !
Commençons par l’info mineur. Si la disparition de la saga Dragon Ball GT vous attristait, et bien vous devriez d’être aux anges en apprenant qu’elle fera son grand retour, après avoir été pendant  plus de 4 ans aux abonnés absents (depuis Dragon Ball Z : Tenkaichi 3). A cela vous pouvez également ajouter la quasi totalité des OAV, dont on avait déjà eu droit à quelques minutes de gameplay tirées du combat contre Janemba.

Et enfin l’annonce approuvée par Chuck Norris (la preuve qu’elle doit faire mal), il s’agit de l’arrivée d’un système de création et de personnalisation de personnage. Ainsi, vous pourrez non-seulement modeler le saiyan de vos rêves comme bon vous semble, mais également choisir ses capacités physiques, ses pouvoirs, … Les puristes considéreront sans doute ça comme une hérésie de permettre de mettre K.O. Broly à coup de pichenettes avec un perso imaginaire, mais il faut bien avouer que si l’éditeur de persos est bien foutu, ça peut-être vachement intéressant ! 
Voilà voilà, maintenant que je vous vois tout excité, le plus dur sera sans doute de patienter jusqu’à la sortie du titre prévu pour le 28 octobre 2011 sur Playstation 3 et Xbox 360, oh oui…

Fondateur de Nipponzilla. Cet amateur de mangas, de japanimation et de jeux vidéo japonais n'a peur de rien, et surtout pas de s'intéresser aux œuvres les plus méconnues... au risque de tomber régulièrement sur de belles bouses.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha + sixty nine = seventy nine