Connect with us

Japon

Hiro Mashima est invité à l’édition 2018 du Festival d’Angoulême

Published

on

Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême 2018, Manga, Actu Manga, Hiro Mashima,
Le Festival d’Angoulême célèbrera la fin de Fairy Tail en compagnie de Hiro Mashima.
Si vous aviez raté l’auteur de Fairy Tail et Rave lors de sa venue en 2016 à la Japan Expo, une nouvelle occasion de le rencontrer s’offre à vous puisqu’il fera partie des invités de la 45ème édition du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême ! Le public aura également l’opportunité de découvrir une exposition exceptionnelle de planches et d’illustrations originales extraites de Fairy Tail.
L’ultime chapitre de Fairy Tail sera publié le 24 juillet 2017 dans le Weekly Shonen Magazine, le 63ème et dernier tome du manga sortira quant à lui dans le courant de l’année prochaine chez Pika Édition.

« Parmi le commun des mortels, il existe des hommes et des femmes capables de manipuler la magie : ce sont des mages. Ces derniers se rassemblent dans des Guildes afin d’y trouver du travail, une protection et des amis. Cependant, ces organisations de magiciens ne sont pas toutes légales et approuvées par le Conseil : certaines menacent la prospérité du royaume et représentent un véritable danger. L’une des meilleures guildes, Fairy Tail, se charge régulièrement de rétablir l’ordre à Magnoria, au nom de l’amitié et de la solidarité entre mages. Suivez ainsi les aventures mouvementées de Natsu, un chasseur de dragons maniant le feu, de Grey, un mage de glace, d’Erza, une guerrière aux innombrables armes, et de Lucy, une constellationniste prometteuse, au cours de passionnantes intrigues et de combats farouches. »

Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême 2018, Manga, Actu Manga, Hiro Mashima,
Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême, 45ème édition du 25 au 28 janvier 2018

Source : Site officiel

Fondateur de Nipponzilla. Cet amateur de mangas, de japanimation et de jeux vidéo japonais n'a peur de rien, et surtout pas de s'intéresser aux œuvres les plus méconnues... au risque de tomber régulièrement sur de belles bouses.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha + eighteen = nineteen