Ikumen After + a : Notre Avis

Dessinateur : Kazuma Kodaka
Scénariste : Kazuma Kodaka
Éditeur : Taifu Comics
Collection : Yaoi
Genre : Tranche de vie, Romance
Public : Averti
Contenu : 190 pages
Sortie : 20 février 2020
Prix : 8,99€
Statut de la série : Terminée en 1 tome

Acheter Site officiel

Résumé

Trois semaines se sont écoulées depuis que l’appartement de Kentarô a brûlé et qu’il vit chez monsieur Asakura. Mais s’ils sont tout à fait conscients de leurs sentiments, ils ne parviennent pas encore à briser la glace. Car, Monsieur Asakura n’étant jamais tombé amoureux d’un homme, il ne sait pas comment faire le premier pas…

Notre avis

C’est avec plaisir que l’on retrouve le couple vedette de Ikumen After.

Asakura, Kentarô et leurs enfants sont plaisants à suivre dans leur quotidien et on apprécie de découvrir leur nouvelle vie ensemble.

Bien que le degré d’intimité entre les deux papas ait grimpé d’un bon niveau, rien n’est encore sérieux. Entre leurs emplois respectifs et la présence inévitable des petits garnements, leurs instants de bonheur seul à seul sont rares et restreints.

Pourtant, Asakura aimerait faire plus, être entreprenant, mais il se trouve maladroit. Il entreprend donc de demander des conseils à un nouveau collègue gay.

Malheureusement, cela vient aux oreilles de Kentarô qui, ne sachant rien de cet homme, nourrit une certaine jalousie. Les explications sont repoussées à plus tard car une opportunité inattendue survient. Kentarô se voit proposé un rôle dans un film dépeignant une romance entre deux hommes. Saisissant une chance qu’il ne pensait jamais plus se présenter, il passe les auditions avec succès.

Kentarô n’a plus le choix, il en parle avec Asakura qui promet de le soutenir. Mais, si les choses se déroulent bien, un journaliste commence à les suivre et les photographier. Pire, des rumeurs insistant sur le passé d’acteur pornographique de Kentarô circulent. Tout à ses préoccupations de trouver comment exprimer sa passion à son amoureux, Asakura ne voit pas le vent venir. Alors, les deux hommes parviendront-ils à passer ce cap douloureux ?

Laissons un peu de suspense à nos fidèles lecteurs mais, format oneshot oblige, ce sera un happy end réussi !

Sans emphase dramatique, cette suite de Ikumen After parvient à nous offrir un dénouement plus aboutit qui réaffirme combien les deux hommes tiennent l’un à l’autre et assument leurs choix de vie.

Côté graphique, rien à redire, on retrouve le style de Kazuma Kodaka. Uu chara-design très doux, particulièrement attentif à l’aspect poupin des enfants qui, s’ils sont moins présents, jouent un rôle d’équilibre crucial. Le traitement d’Asakura est un peu efféminé mais colle au personnage. La mise en scène est fluide, agréable, sert les moments de suspense du récit comme l’émotion.

Ikumen After a+ met un joli point final (?) à une romance que l’on avait laissée balbutiante.