Connect with us

Actualité Japanimation

La date de sortie de Kemono Incidents a été dévoilée

Published

on

Actu Japanime Fujimori Masaya Japanime Kemono Incidents Kimura Noboru Kurokawa Shô Aimoto Shueisha Studio Ajiado Tachibana Nozomi Manga Actu Manga Nishioka Yuki Endo Emiko Nishiguchi Sachiko

L’adaptation en anime de Kemono Incidents arrivera au début de l’hiver prochain.

Un 1er trailer de Kemono Incidents sera mis en ligne le 11 octobre 2020, et en attendant de pouvoir le découvrir, le compte Twitter officiel a annoncé que le lancement de l’anime est prévu en janvier 2021 ! Cette adaptation du manga de Shô Aimoto est produite par le studio Ajiado, et l’équipe est composée de Fujimori Masaya (Fairy Tail : La Prêtresse du Phoenix) à la réalisation, de Kimura Noboru (Kokkoku) au scénario, de Tachibana Nozomi au character design, de Nishioka Yuki (Isekai Maou to Shokan Shojo) et Endo Emiko (Honzuki no Gekokujo) en responsables animation, et de Nishiguchi Sachiko (The God of High School) à la direction artistique.

Le tome 8 du manga sera disponible le 10 décembre 2020 chez Kurokawa.

Résumé

« Depuis la nuit des temps, les créatures de légende appelées Kemono vivent cachées des Hommes. Mais dans l’ombre, des contacts ont eu lieu entre les deux espèces. De ces échanges charnels sont nés des hybrides de sang-mêlé. Parfois monstrueux, parfois innocents, ils sont traqués, haïs par ceux qui connaissent leur existence. Dans son petit village, Kabané est un jeune garçon à qui la vie n’a pas vraiment sourit : surnommé « le bouseux », abandonné par ses parents, il travaille dur et ne reçoit en échange que mépris. Jusqu’au jour où Inugami, un homme charismatique venu de Tokyo, arrive pour enquêter sur la mort mystérieuse d’animaux en décomposition… Plus rien ne sera alors comme avant pour Kabané qui va de révélations en révélations : sur les Kemono et les gens qui l’entourent comme sur son étrange pendentif… »

Source : Site officiel

Fondateur de Nipponzilla. Cet amateur de mangas, de japanimation et de jeux vidéo japonais n'a peur de rien, et surtout pas de s'intéresser aux œuvres les plus méconnues... au risque de tomber régulièrement sur de belles bouses.