Connect with us

Actualité Manga

L’après Seven Deadly Sins est évoqué par Nakaba Suzuki

Dakus

Published

on

The Seven Deadly Sins / Nanatsu no Taizai, Nakaba Suzuki, Weekly Shônen Magazine, Manga, Résumé, Critique, News, Personnages, Citations, Récompenses

L’auteur de Seven Deadly Sins prépare le lancement d’un nouveau manga.

Il y a quelques jours seulement, l’éditeur en charge de Seven Deadly Sins dévoilait sur Twitter les notes d’auteur qui figurent dans le 40ème tome du manga, et aujourd’hui, un recueil d’histoires courtes disponible au Japon a permis d’apprendre que Nakaba Suzuki travaille déjà sur une nouvelle série ! Le mangaka a déclaré que des histoires secondaires basées sur les personnages restants sortiront un jour, ce qui signifie donc que la page « Seven Deadly Sins » est loin d’être tournée, mais qu’elles attendront que la sérialisation de sa nouvelle œuvre ait débutée.

Le tome 41 débarquera le 15 mai 2020 dans les librairies japonaises, et il marquera la fin de Seven Deadly Sins.

Résumé

« Il y a dix ans, un groupe de mercenaires appelé les Seven Deadly Sins s’est rebellé contre les Chevaliers Sacrés, la garde du royaume… Depuis, ils ont disparu et personne ne sait ce qu’ils sont devenus. Un beau jour, une mystérieuse jeune fille s’écroule dans la taverne de Meliodas, un garçon enjoué qui parcourt le monde en compagnie de son cochon loquace. Cette jeune fille n’est autre que la princesse Elizabeth qui désire ardemment retrouver les Seven Deadly Sins. En effet, ce sont les seuls à même de lutter contre les Chevaliers Sacrés, qui ont fait prisonnier le roi et qui asservissent toute la population du royaume ! Très vite, elle va découvrir que Meliodas n’est pas un simple patron de taverne mais un guerrier à la puissance exceptionnelle… »

Source : Anime News Network

Fondateur de Nipponzilla. Cet amateur de mangas, de japanimation et de jeux vidéo japonais n'a peur de rien, et surtout pas de s'intéresser aux œuvres les plus méconnues... au risque de tomber régulièrement sur de belles bouses.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sixty three − fifty four =