Connect with us

Critique

Notre critique de Father’s Figure

Published

on

father-s-figure-in-these-words-stories-banniere
father-s-figure-in-these-words-stories-critique-nipponzillaDessinateur : Narcissus
Scénariste : Jun Togai
Editeur : Taifu Comics
Collection : Yaoi
Genre : Yaoi, thriller, romance
Public : Public averti
Contenu : 224 pages
Sortie : 11 février 2022
Prix : 9,99 €
Statut de la série : One shot

Le jour où Uriel Blackstone croise un étrange inconnu dans la hall de son immeuble, il est loin de se douter qu’il fait face à l’un des fantômes de son propre passé…

Avant de rencontrer Shinohara, Katsuya a connu d’autres amants. Notamment un, qu’il a aimé plus que n’importe qui. Il s’appelait David Krause.

Une belle surprise pour les fans de In These Words que ce double volume présentant une nouvelle inédite associée aux mini récits hors-série de la série phare, version manga.

Father’s Figure nous conte une tragédie comme le duo Guilt|Pleasure en a le secret. Tout commence avec une rencontre furtive comme on en fait tous. Mais dérape très vite. En un rien de temps, Uriel Blackstone, un citoyen américain bien sous tous rapports est enlevé. Aux mains d’un psychopathe qui lui impose des questions auxquelles il ne trouve pas tout de suite les réponses, il endure les plaisirs sadiques de son geôlier.

Mais comme toujours avec le duo Guilt|Pleasure, et surtout sa scénariste Jun Togai, les apparences sont trompeuses.

Les deux hommes sont liés par le destin, la vie, la mort et une ironie destructrice. Au fil des heures puis des jours que dure son emprisonnement et ses supplices tant sexuels que physiques, Uriel tente de comprendre. Son bourreau joue avec lui, il recherche quelque chose qui va bien au-delà du sexe ou du sang. Peu à peu, il se confie et Uriel fait immédiatement le lien avec son passé.

Une erreur de jeunesse l’a mené à ce sort, droit entre les mains de celui qui attend tout de lui, et surtout quelque chose qu’il ne lui a jamais offert et qu’il considère comme un dû : l’amour. C’est un amour inconditionnel qu’il ressent mais Uriel le lui a toujours refusé. Faute de trouver réponse à ses attentes, le dénommé Gabriel lui vole donc tout ce qu’il peut : son temps, ses espoirs, son corps et peut-être même sa vie… Il faudra l’intervention de Katsuya pour démêler les fils de cette étrange relation et du drame qu’elle engendre.

Autre facette de ce tome, l’éditeur Taifu nous offre une compilation des préquelles d’In These Words. On découvre le passé de Katsuya à New York, alors qu’il est encore un jeune profiler travaillant avec les forces de police locales. Aux débuts d’In These Words, on comprend que le beau psychiatre a fait ses armes aux États-Unis, avec le FBI et la police. Mais on devine aussi qu’il a préféré s’éloigner des crimes avant d’être convaincu par Shinohara de se mêler de son affaire de meurtres.

Sans tout nous révéler, cette suite d’épisodes nous apprend que Katsuya a déjà été en couple avec un flic, qu’il était américain et se nommait David. Leur relation paraît intense dans les quelques planches de ce volume, et si leur mise en page ravit les fans, le secret demeure : pourquoi Katsuya n’est-il plus avec David ? On apprécie de découvrir comment ils se sont rencontré et mis en couple, et combien leur relation semblait fusionnelle. La suite à découvrir dans le prochain Bad Company chez Taifu ? Suspense !

Le graphisme de Narcissus, reconnaissable entre tous, sert autant les planches de ces épisodes hors-série que les visuels ajoutés à la nouvelle Father’s Figure. La force des récits est parfaitement exprimée par le dessin et traduit la passion de Narcissus pour ses personnages et les histoires à la fois tordues et dramatiques.

Seul bémol : la police de caractère côté Father’s Figure est assez petite, Taifu sait bien que son lectorat est à majorité jeune mais tout le monde n’a pas une bonne vue ^_^

Avec Father’s Figure, Taifu fait un très beau cadeau aux fans de In These Words et Guilt|Pleasure, une compilation d’inédits qui vaut le détour.

Father's Figure
95 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé
Un beau cadeau aux fans de In These Words et des histoires tordues façon thriller made by Guilt|Pleasure !
Scénario90
Dessin100
Édition90
Originalité90
Mise en scène95
Intérêt sur la durée100
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

Rédactrice manga de Nipponzilla. Dévoreuse manga, BD et livres en tous genre, bavarde absolue, elle s’attaque à tout ce qui ressemble de près ou de loin à un bon titre et qu’importe les déceptions, elle s’acharne pour vous dénicher des perles.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha ÷ one = six