Connect with us

Critique

Notre critique de Sahara – Le Samouraï aux Fleurs

Published

on

Dessinateur :  Yûsaku Shibata
Scénariste :  Yûsaku Shibata
Éditeur :  Nobi Nobi!
Collection :  Shônen
Genre :  Aventure, Action
Public : + 8 ans
Contenu : 208 pages
Sortie : 3 février 2021
Prix : 7,90 €
Statut de la série : One shot

« Dans un monde où la Terre s’est recouverte de sable, un samouraï atypique du nom de Sahara erre seul. Il affronte les nombreux guerriers mécaniques qui rôdent hors des villes avec une étrange épée qui peut prendre la forme de différentes fleurs et plantes. Un jour, il rencontre Yae, une jeune fille qui cherche à rejoindre la vallée de l’arbre-monde, persuadée que celle-ci a été épargnée par les sables et que le bourgeon de la vie existe encore là-bas.   Sahara décide alors de la suivre dans son périple. Parviendront-ils jusqu’à l’arbre-monde ? »

C’est un monde désertique d’après-guerre que nous découvrons dans Sahara – Le Samouraï aux fleurs. Comme dans beaucoup de shônen, c’est un conflit entre deux amis qui a mené le monde à la guerre mais, chose peu courante, cette fois-ci le héro n’a pas pour but de sauver son ami mais la terre elle-même, grande victime de leur conflit.

Pour cela, une épée bien étrange puisqu’elle peut se transformer en différentes fleures ou en plantes. Sahara nous dévoilera ainsi une multitude de variantes végétales de son arme qui peut servir en toute circonstance: se battre, faire parachute ou encore comme fouet qu’il utilisera aussi comme corde. Le design des différents types de l’épée sont bien détaillés et vraiment très beau à voir. C’est la 1ère fois que nous rencontrons ce type d’arme florale et c’est assez original.

Le manga ne comprenant que 1 tome, nous n’avons qu’un petit aperçu de la vie de Sahara. Bien qu’on ait une brève explication de son passé, en fin de compte, nous ne vivons avec lui que le dénouement de son long voyage. Sahara est un personnage très sympathique et on aurait eu plaisir à voyager un peu plus avec lui et à en découvrir plus sur son périple avant de rencontrer Yae. Il en est de même pour la fin où nous comprenons que les années ont passé puisque Yae a grandit mais on aurait voulu savoir ce qu’il s’était passé durant ce laps de temps où le monde a changé. Mais bon, en un one-shot, il est difficile de s’étendre sur les détails.

L’humour est omniprésent dans le tome. Tout d’abord, nous avons Sahara qui fait le pitre naturellement en toute circonstance, sa manière d’agir mais également les expressions de son visage qui sont exagérées, amènent beaucoup d’humour. Ensuite le scénario en lui-même est très drôle puisqu’on a tout de même un homme qui se bat contre des robots colossaux avec uniquement une épée florale. De plus le héros, qui est supposé être fort, perd sa crédibilité quand après un combat, il n’arrête pas d’éternuer à cause d’allergies au pollen. Pour un homme qui se bat avec des fleurs, il y a de quoi rire.

Les combats sont nombreux mais l’action n’est pas fluide et on ne comprend pas toujours ce qu’il se passe et c’est bien dommage. On perd alors vite de l’intérêt pour les batailles qui n’ont pas du tout un côté naturel.

Beaucoup de détails sont apportés à l’épée florale et aux soldats automates mais les humains sont quant à eux bien plus simples et moins travaillés. Les scènes d’actions ont des arrière-plans chargés avec de nombreuses lignes de vitesse alors que dans le reste du tome, les fonds sont assez épurés.

Sahara - Le Samouraï aux Fleurs
70 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

En conclusion, Sahara – Le Samouraï aux fleurs est assez sympa à lire avec une épée florale peu commune.

Scénario60
Dessin60
Édition80
Originalité80
Mise en scène60
Intérêt sur la durée60
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

Tombée dans l'univers manga par hasard, elle ne l'a plus lâché et en est devenue passionnée. Plus attirée par le shojo et le shonen, elle n'a pas peur de relever des défis et de découvrir d'autres styles.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

eighty two − seventy six =