Connect with us

Critique Jeux Vidéo

Notre critique de Samurai Warriors 5

Published

on

Éditeur : Koch Media
Développeur : Koei Tecmo, Omega Force
Genre : Musou, Action
Version testée : PlayStation 4
Autre supports : Nintendo Switch, PC, Xbox One
Langue : Textes en français
Classification : + 16 ans
Sortie en France : 24 juin 2021
Taille d’origine : 25,00 Go
Prix moyen : 69,99€

Acheter Site officiel

Depuis quelques temps, nous avons l’impression étrange de manger du Musou à toutes les sauces, entre la série des Dynasty Warriors et leurs cartes gigantesques à ne plus en savoir quoi faire, ensuite toutes les itérations possible et inimaginable avec plusieurs licences différentes, One Piece, Zelda etc… Voilà qu’aujourd’hui sonne le glas du grand retour de Samurai Warriors, avec son épisode 5. Malgré le numéro qui lui est alloué, ce titre ne sera pas une suite à proprement parlé mais plus un reboot, et même une relecture de tout cet univers qui nous a été conté par Koei Tecmo depuis maintenant dix-sept ans. Ce titre sera-t-il le coup de trop sur la tête ? Oserions-nous dire une overdose ? Voyons ça…

Oda Nobunaga, une légende.

Cette histoire se déroule pendant la période Sengoku, durant laquelle un ordre social instable a commencé à s’étendre dans tout le Japon. Alors que la guerre fait rage lors de cette période, plusieurs personnages influents apparaissent à travers le Japon cherchant à régner en maître sur cette époque turbulente. Parmi ces personnages, le grand Yoshimoto Imagawa envoya ses troupes pour escorter Ieyasu Tokugawa, de la région voisine en tant qu’otage.

Alors que tout le monde évaluait la situation, une seule personne décide de réellement intervenir, cet homme se nomme Nobunaga Oda. L’histoire commence lorsque Nobunaga et son ami d’enfance Toshiie Maeda, attaquent l’armée d’Imagawa afin de sauver Ieyasu. Tout ceci marquera le début d’un conflit incroyable que tout le monde essaiera de maitriser à sa manière. Les événements ainsi que les tensions ne feront que grimper entre chaque armée. Trahison, rébellion et courage deviendront les maîtres mots pour survivre durant cette époque !

Le Reboot d’une légende ?

Au lieu de parier sur un nouveau titre rempli de nouveaux personnages, Koei Tecmo et Omega Force ont décidé cette fois-ci de revisiter le premier épisode de cette série légendaire avec de grosses nouveautés et surprises tout au long de l’histoire. Le titre se déroulera sur plusieurs années, vos personnages principaux prendront de l’âge au fur et à mesure de votre progression. C’est un point fort, voir vieillir et mûrir les protagonistes à l’écran accentue encore plus le côté émotionnel du titre avec le joueur.

On se sent impliqué dans la vie et l’histoire de tous ces personnages, et quand certains disparaissent, c’est d’autant plus marquant car nous avons vraiment l’impression d’avoir passé du temps avec eux. Nous suivrons principalement l’ascension de Oda Nobunaga, un samurai en quête de victoire. Il aura marqué les joueurs avec Mitsuhide Akechi, tous les deux sont devenus des héros emblématiques de l’univers ! Il est bon de préciser que la plupart des personnages ont réellement existé lors de l’ère Sengoku. L’une des forces de Koei aura été durant ces nombreuses années de proposer un background riche, mélangeant réalité et fiction.

À l’assaut !

Plongeons un peu plus, si vous le voulez, dans le déroulement du jeu. On peut imaginer que les habitués sauront de suite de quoi nous allons parler, mais il est toujours bon de revenir sur certains points, surtout pour les non-initiés qui débuteraient avec la série aujourd’hui. Soyons clair dés le début, Samurai Warriors 5 ne révolutionnera rien, que ce soit dans son gameplay, ses armes, son level design etc… Il y a bien un point qu’on pourrait noter, c’est que le titre sera plus abordable aux nouveaux venus, mais vu la tournure “Reboot” que prend cet épisode, ça reste somme tout assez logique, alors on ne s’attardera pas plus longtemps là-dessus, mais c’est bon à savoir.

Pour débuter, posons-nous la question de ;  “Qu’est-ce qu’un Musou ?” Eh bien, c’est un type de jeu où des hordes d’ennemis vous assailliront sans relâche pour essayer de vous éliminer. Vous devrez les vaincre, et principalement leur chef pour conquérir des bases qui se trouvent sur le lieu de bataille où vous vous trouvez. Les bases en question sont des lieux fermés où un Boss (souvent un général, un commandant…) vous attendra. Ce principe de jeu permet de reproduire, à grande échelle, des batailles dantesques très impressionnantes, prenantes et dynamiques.

Le menu-fretins ne fera généralement pas long feu, car vous disposerez de techniques puissantes pour en venir à bout ! Dans chacune des cartes que vous visiterez, vous aurez des objectifs à accomplir régulièrement qui s’afficheront en bas de votre écran. Comme par exemple, détruire tel ennemi, aider un compagnon dans telle zone… Certains d’entre-eux seront primordiaux pour terminer le chapitre en cours et passer au suivant, d’autres par contre seront annexes et pas obligatoires, mais si vous les réussissez vous pourrez augmenter votre note en fin de bataille et récupérer des récompenses plus alléchantes. Viser le Rang S sera parfois un véritable défi !

Préparez bien votre équipe !

Et oui, chose qui sera également importante pour avoir la meilleure notre, c’est être réactif, mais également puissant, et ça ce sera la clé du succès. Pour se faire, plusieurs possibilités seront à votre portée. La première, simple mais logique, monter le niveau de vos unités. Cela se fera bien évidemment automatiquement en terminant des cartes et en vainquant des ennemis, mais pensez également à ceux qui ne combattent pas, qui sont de côté et dont vous aurez peut-être l’obligation de faire combattre dans des chapitres importants où ils devront y avoir leur place ! Eh bien, une fois de plus, le titre est plutôt bien pensé car vous avez une réserve d’expérience qui grimpe aux fur et à mesure que vous jouez. Cette réserve peut servir à faire monter le niveau des personnages qui ne participent pas à la bataille pour qu’ils n’aient pas de train de retard par rapport à leurs compagnons.

Un personnage qui n’a pas été joué pendant quelques temps, peut tout simplement devenir un atout de taille pour le combat à venir, il pourra prendre les armes face à l’ennemi. En parlant d’armes, il sera impératif d’équiper vos héros des meilleures armes possible. Celle-ci pourront s’acheter dans le shop de votre Citadelle, mais également être acquises sur le terrain en plein combat, restez donc à l’affût. Elles possèdent chacune des compétences qui leur sont propres, tantôt augmentant l’attaque, les PV, la défense et tout un tas d’autres choses. À vous de faire le bon choix lorsque vous forgerez vos armes car les slots pour ajouter des compétences sur les armes sont limités. Privilégiez-les en fonction du personnage qui les utilisera, selon son affinité personnelle.

La Citadelle, quant à elle, sera désormais accessible dans un mode à part du mode Musou. Une bonne chose pour permettre de bien faire la part des choses quand on décide de se focaliser sur la montée de niveau des alliés, du drop d’armes etc… Vous aurez aussi accès à une écurie où vos canassons vous attendent. Ils auront chacun des techniques propre pour vous aider lors de vos combats, ils auront aussi la capacité de monter de niveau comme tous vos personnages.

C’est également dans votre Citadelle que vous pourrez augmenter le niveau de votre château, ce qui vous permettra ensuite d’avoir accès à plus d’armes, d’objets etc… Il faudra néanmoins des matériaux pour que cela soit possible. Pour parler des niveaux accessibles pour combattre ici, ce seront les mêmes que ceux de l’histoire principale, juste qu’il y sera possible (contrairement au mode histoire) d’y jouer avec n’importe quel personnage du jeu, il n’y aura aucune restriction et ça, c’est plutôt sympa !

C’est beau, et en plus on peut jouer à deux !

Comme tout Musou qui se respecte, vous pourrez prendre part aux batailles avec un ami, que ce soit en Coop sur la même console ou en ligne. Il est bien de préciser que le titre ne subit aucun lag ou ralentissement lorsqu’on joue à deux, une très bonne nouvelle. On peut d’ailleurs aussi parler de l’esthétique du jeu qui est très soigné, le cell-shadé apporte beaucoup de classe aux personnages.

On pourra reprocher l’aliasing, mais aussi dire que depuis de nombreuses années maintenant, un effort est fait chez le développeur pour ne plus être à la ramasse graphiquement comme les premières années de la licence. Les musiques aussi vous transporteront et vous feront vibrer au fil de tous ces combats captivants et grandioses !

Samurai Warriors 5 est une jolie réussite !

Avec son époque envoutante, son charme dingue, son esthétique soigné, le nouveau bébé de Koei Tecmo et Omega Force nous transporte de bout en bout. Ajoutant un côté cell-shading coloré comme il faut, Samurai Warriors 5 nous captive telle une œuvre d’art qu’on aime admirer pendant des heures. Les personnages s’imprègnent aisément de tout cela et n’ont jamais été aussi beaux. Ajoutez-y des attaques magnifiques qu’on croirait sorties de vieilles peintures, à l’aquarelle de toute beauté et on obtient une véritable pépite ! Un titre majestueux !

Trailer