Connect with us

Critique

Notre critique de Solitude d’un autre Genre

Published

on

Dessinateur: Kabi Nagata
Scénariste: Kabi Nagata
Editeur: Pika
Collection: Pika Graphic
Genre: tranche de vie, biographie
Public: + 16 ans
Contenu: 160 pages
Sortie: 15 juin 2022
Prix: 16 euros
Statut de la série: Terminée en 1 tome

“Voilà, 28 ans, sans expérience sexuelle ou de couple, en pleine journée du mois de juin, je me retrouve avec une prostituée. Pendant dix ans, j’ai traversé solitude, souffrance, troubles alimentaires et, pas à pas, j’ai cherché qui j’étais et comment je pouvais être moi-même.”

Dans ce volume, l’auteur explique en image une période difficile de sa vie. Ce tome est lié à deux autres récit de cette mangaka : Journal de ma solitude et Boire pour fuir ma solitude. D’un point de vue chronologique, Solitude d’un autre genre est le premier, suivi du Journal de ma solitude et de Boire pour fuir ma solitude.

Dans ce récit autobiographique, l’auteur se plonge dans son passé afin d’explorer les différents événements qui ont provoqué des interrogations sur sa sexualité. Ce sujet n’est pas traité seul, il s’accompagne d’une profonde réflexion sur la place des individus dans la société de la pression de la société japonaise envers les jeune adultes, spécialement, la place de la femme qui doit encore souvent faire le choix entre mener une carrière et se marier et élever des enfants.

En ce qui concerne l’auteur, le récit s’ouvre sur une phase de doutes lorsqu’elle se rend compte que les études supérieures ne lui conviennent pas et qu’elle les abandonne. Pendant la période de profond mal-être qui s’en suit arrivent des interrogations sur la sexualité et la manière dont elle est arrivée à la conclusion de son homosexualité.

Le sujet est délicat mais il est ici traité sans tabou. L’auteur prend le temps d’expliquer ses réflexions et le lecteur est happé dans ce récit parfois difficile.

D’un point de vue européen, certaines réactions, tant de l’auteur que de son entourage peuvent paraître déplacées ou exagérées. Heureusement, il y a un dossier à la fin du récit qui explique différentes choses propres à la société japonaise et qui peuvent être difficile à appréhender dans les yeux de quelqu’un qui n’est pas familiarisé avec cette culture.

Le dessin est déroutant au premier abord. Il est minimaliste et paraît même bâclé par moments mais il s’accorde parfaitement au ressenti de l’auteur et contribue à la force du récit. L’ensemble donne quelque chose de puissant.

Le sujet de la sexualité et de l’homosexualité est abordé de manière frontale et sans tabou. Certains passages sont fort explicites. Le livre est destiné à un public déjà mature qui pourra prendre conscience de la profondeur du travail d’introspection de l’auteur.

Un très belle réflexion sur la manière dont les jeune adultes sortis du système vivent dans le Japon actuel.

Solitude d'un autre genre
90 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

La vie de Kabi Nagata sombre quand elle abandonne ses études universitaires. Sa vie qui, jusque-là, semblait toute tracée, vole en éclat et c’est le début d’une longue descente aux enfers pour la jeune femme qui mettra dix ans à surmonter cela. Sans pudeur, elle livre ce récit autobiographique dans lequel elle raconte son parcours difficile. Cette histoire, juste et crue est à réserver à un public mature et averti.

Scénario90
Dessin90
Édition85
Originalité95
Mise en scène85
Intérêt sur la durée95
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

Geekette assumée et grande fan de manga depuis Dragon Ball. J'ai une fâcheuse manie de lire tout ce qui me tombe sous la main, ce qui permet de faire les meilleures découvertes.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha ÷ one = eight