Connect with us

Critique Jeux Vidéo

Notre critique de Sonic Colors Ultimate

Published

on


Éditeur : Sega
Développeur : Sonic Team
Genre : Aventure, Plate-Forme
Version testée : Playstation 4
Autre supports : Playstation 5, Xbox One, Xbox Séries,
Nintendo Switch, PC
Langue : Textes en français
Classification : + 7 ans
Sortie en France : 7 Septembre 2021
Taille d’origine : 6.9 Go
Prix moyen : 39,99€

Acheter Site officiel

En attendant le nouvel épisode de Sonic pour 2022, annoncé comme un renouveau pour la saga, Sega nous ressort un ancien titre de la licence, Sonic Colors. Sorti en 2010 et uniquement sur Wii, il est désormais disponible sur toutes les plateformes du moment. Après les ratés qu’avaient été Sonic The Hedgehog ou encore Sonic Unleashed, l’éditeur avait su regagner le cœur des fans, mais 11 ans plus tard, tient-il toujours la route ?

Le fourbe à la tête d’œuf !

Après les évènements de Sonic Unleashed, notre bon vieux Dr. Eggman souhaite se faire pardonner et pour se racheter une conduite, il construit un énorme parc d’attraction dans l’espace. Sur Mobius, Sonic et Tails, trouvant tout ceci plutôt douteux, décident d’aller mener l’enquête. Ils se rendent rapidement compte qu’Eggman essaie de créer un rayon hypnotique géant grâce aux pouvoirs d’une mystérieuse race extraterrestre : les Wisps. Un nouvel affrontement d’anthologie est sur le point de se produire !

La technique, parlons-en !

On va pouvoir débuter en parlant de l’esthétique du jeu. Le titre a fait l’objet d’une remasterisation très propre, les couleurs et les effets de lumière sont bien plus présents, sans pour autant être trop abusifs. Chose qui fâche par contre (il faut bien en parler), les cinématiques… pourquoi n’ont-elles pas été remastérisées ? Elles utilisent bien le moteur du jeu pourtant. Et qui plus est, les modèles 3D ont été améliorés, il aurait donc été largement possible de les retaper pour qu’on ait quelque chose de bien plus décent…

Surtout que ça fait assez tâche quand on passe du jeu aux cinématiques, ça casse quelque part l’immersion… Elles sont bourrées d’aliasing, avec une compression vidéo d’une autre époque et un son bien plus fort que le jeu lui-même, ce qui crée des variations très désagréables entre les séquences et ces scènes… Il n’y a rien qui va !

Un jeu qui est toujours aussi agréable !

Passés tous ces soucis (dont on aurait préféré qu’ils soient adaptés, plutôt que de les subir), il faut avouer que le titre reste quand même très bon dans son ensemble. Le gameplay a été très bien adapté aux manettes classiques (le tout était quand même pensé il y a 11 ans pour la Wii, avec le combo Nunchuk/Wiimote), sans que ça ne pose souci et c’est une bonne chose.

Pour les nouveautés de cet épisode, vous aurez la possibilité en échangeant des pièces, d’acheter des éléments de personnalisation pour Sonic : gants, baskets etc… Ces pièces sont d’ailleurs récoltables dans les niveaux ou en ayant des notes S à la fin de ceux-ci… de quoi vous arracher des cheveux par moment. Des courses contre Metal Sonic seront également déblocables et elles sont assez difficiles car le skill primera, à vous d’être parfait sur chacune des pistes si vous souhaitez toutes les terminer !

Une version modernisée qu’on accueille avec plaisir !

Sonic Colors Ultimate, voilà son titre définitif. Une version modernisée pour nos consoles actuelles, en 60fps/4K, que pourrions-nous demander de plus ? Le jeu est fluide et n’a montré aucun signe de faiblesse de lags et autre ralentissements. On pourra toujours noter ces scènes cinématiques vieillissantes qui auraient dû être remises au goût du jour… mais soit, on pardonne car c’est notre bon vieux Sonic !

Trailer

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha − six = three