Connect with us

Critique Jeux Vidéo

Notre critique de Sonic Frontiers

Published

on

Éditeur : SEGA
Développeur : Sonic Team
Genre : Jeu d’aventure, Action, Plateforme
Version testée : Playstation 5
Autre supports : Nintendo Switch, PlayStation 4, Xbox One, Xbox Series, Microsoft Windows
Langue : Textes en français
Classification : + 7 ans
Sortie en France : 8 novembre 2022
Taille d’origine : 30 Go
Prix moyen : 40,00€

Acheter Site officiel

Sonic The Hedgehog aura bercé bon nombre d’entre-nous et surtout les plus âgés. Chaque nouvel épisode est attendu avec une impatience folle pour tous les mordus du hérisson bleu. Malheureusement, bien qu’il réussira son passage en 3D sur Dreamcast avec la série des Sonic Adventure, la suite sera plus ou moins glorieuse, selon les épisodes. Tantôt moyens, tantôt très mauvais avec une impression d’inachevé par moment (coucou Sonic the Hedgehog sur Ps3/360), Sega et la Sonic Team se chercheront pendant plusieurs années, tentant des jeux étranges qui deviendront de bonnes surprises par moment (Sonic Unleashed), mais il leur sera difficile de sortir complètement la tête de l’eau et de proposer un épisode de Sonic à la hauteur du personnage. Et arrivèrent les Game Awards de décembre 2021 où Sega présente enfin au monde son nouvel épisode pour les 30 ans de sa mascotte, Sonic Frontiers, les fans sont aux anges. Mais quelques mois plus tard, c’est la douche froide lorsque les premières vidéos de Gameplay sont dévoilées ; le titre semble en retard techniquement, bourré de clipping comme à l’époque de la PS2 et de la N64, terne et sans couleur… Nous sommes en novembre 2022, le jeu sort enfin et le verdict tombe.

Un monde tout nouveau !

Lorsque notre très cher Dr Robotnik essaie de s’emparer d’un artefact ancien, les choses ne se passent pas comme prévu, une intelligence artificielle se réveille et aspire tout notre petit monde dans le Cyber Espace. Loin de là, Sonic, Tails et Amy sont à la recherche des Émeraudes du Chaos, quand tout à coup un trou de vers aspire nos compagnons. Sonic se retrouve dans un monde qui ne lui est pas totalement inconnu, à la différence que celui-ci est à moitié digitalisé.

Il terminera sa course dans une plaine où tout semble nouveau, différent et ouvert… Une jeune personne nommée “Sage” donnera des indications à Sonic pour sauver ses amis qui sont enfermés entre deux dimensions. Il devra récolter des artefacts, de nouvelles compétences et les fameuses Émeraudes du Chaos s’il veut avoir une chance de sauver ses compagnons. Mais les choses ne seront pas aussi simples car de nouveaux ennemis sont tapis dans l’ombre de ce monde numérique, et les pires que l’ont ait jamais vu dans l’univers, les Titans

Mettons les choses au clair…

Ce n’est pas la première fois que la Sonic Team nous propose un titre de la série en monde ouvert ! Les épisodes de Sonic Adventure, sur la défunte console de Sega, la Dreamcast, étaient déjà en monde ouvert en leur temps, et oui. C’est juste que les standards de l’époque n’étaient pas les même que ceux de nos jours, et Sonic Frontiers a été adapté aux attentes de ce qu’est un Open World aujourd’hui, tout simplement.

Et de ce côté-là, c’est une bonne surprise, le monde est plutôt grand avec pas mal d’activités disponibles, mais aussi et surtout une grande variété de gameplay qui fait plaisir. Commençons par parler des petits êtres qui se baladent dans cet univers, les Koko, car ils ont une grande importance. Ces bestioles à la manière des Korogu dans Zelda BOTW se trouvent un peu partout. Bon, ils ne sont pas camouflés, on vous rassure, mais c’est un petit peu le même principe. Lorsque vous en récoltez une certaine quantité, vous pouvez les ramener à leurs chefs qui augmenteront vos stats en bas à gauche de l’écran. Pour un peu plus détailler le concept : vous aurez la vitesse, le nombre d’anneaux maximum que vous pourrez transporter, votre force mais également votre défense. Les caractéristiques de vitesse ou de force auront leur importance pour pouvoir affronter certains ennemis assez coriaces qui traînent dans le secteur. La vitesse elle, vous donnera la possibilité de parcourir la carte plus vite, bien qu’il existe des raccourcis qui se débloquent au fur et à mesure, c’est toujours sympa.

Avant d’aller plus en profondeur dans le Game Design, on peut aborder avant tout l’aspect graphique. Il y a eu tellement de critique sur tout ça qu’il est bon d’en parler. Pour ce test, c’est à la version PS5 que nous avons eu accès, la conversion Switch ne sera pas concernée car de une, nous n’avons pas pu l’avoir entre les mains et de deux, nous savons tous que la console est en dessous du reste et qu’il n’y aurait pas trop d’intérêt à la comparer aux autres. Si on commence à parler du premier point, le clipping, même sur Ps5, reste assez léger dans l’ensemble et pas autant intrusif que certains l’ont fait croire. Graphiquement le titre est plutôt correct, il ne cherche pas à rivaliser face aux AAA, ce n’est pas du tout son but, il se satisfait à lui-même et c’est largement suffisant. Si vous recherchez sa richesse et sa force, il en a mais ce n’est pas ici que vous les trouverez !

J’ai failli attendre…

Oui, ce fut long, mais nous pouvons maintenant entrer sérieusement dans le vif du sujet. Le titre se découpe de manière intelligente en plusieurs choses qui apportent de la richesse et de la fraicheur dans les phases de jeux. Vous avez tout d’abord accès à la zone ouverte, dans celle-ci plusieurs activité y seront disséminées. Nous n’allons pas énumérer tous les mondes pour garder un minimum de surprise, mais sachez qu’il y a par exemple un volcan ou encore un désert. Comme nous disions, ces zones sont ouvertes et vous être libre d’aller où vous le désirez. Le but ici sera de parcourir la zone à la recherche d’artefacts qui diffèrent dans chaque zone, et de clés. Les clés se récupèrent dans les niveaux que vous parcourez, niveaux qu’on peut rejoindre lorsque vous trouvez un portail. Ces niveaux sont ceux qu’on trouvent dans chaque jeux Sonic, vous ne serez pas dépaysés…

Et d’ailleurs, vous ne pourrez entrer dans ces lieux que si vous possédez des roues, elles s’obtiennent quand vous affrontez des ennemis dans la zone, soyez vigilants car certains sont plus agressifs que d’autres, et ils ont tous des patterns différents pour les mettre à terre. Dans chaque niveau, il vous faudra réussir des missions, avoir une note S, récupérer toutes les pièces rouges, ou encore récolter un minimum d’anneaux. À chaque mission réussie, une clé vous sera octroyée, cette dernière vous permettra ensuite d’accéder à l’un des Émeraudes du Chaos qui se trouve dans la zone extérieure. Nous n’en avons pas parlé mais les emblèmes servent eux à discuter avec vos alliés quand vous les retrouverez (Knuckles, Amy et j’en passe…) mais aussi avec la mystérieuse “Sage”.

On en trouve assez facilement, il suffit de monter sur des rails et exécuter quelques acrobaties et le tour est joué ! C’est d’ailleurs dans ces moments-là qu’on commence à se rendre compte de l’immensité de variété de gameplay que l’on nous propose, c’est juste génial… On pourra ajouter à cela les endroits cachés pour pêcher en compagnie de Big (les connaisseurs de Sonic Adventure ne l’auront pas oublier…), les moments où il faut réunir les Koko autour de Knuckles et consorts…

Un épisode de Sonic n’avait pas été aussi révolutionnaire depuis des dizaines d’années, la Sonic Team nous émerveille à chaque région découverte. Après avoir terminé une zone et récolté toutes les émeraudes, un combat titanesque vous attendra contre le boss de la zone qui vous donnera du fil à retordre. Il vous faudra réunir la puissance des émeraudes pour vous transformer en Super Saiyan… euh Super Sonic, et faire face à votre ennemi. Ici les affrontements sont réellement impressionnants, on ressent la puissance de Sonic et du Titan face à vous. Quand on est fan du hérisson, c’est un moment très jouissif, il faut l’avouer !

Super Sonic de retour… !

Nous avons gardé quelques petites choses secrètes dans ce test pour vous laisser la découverte, mais à moins de vouloir râler pour râler, forcé de constater que la Sonic Team signe la résurrection de Sonic avec brio et nous les en remercions ! Il y avait bien longtemps qu’un épisode de la série n’avait pas autant emballé les foules, bien qu’il subisse encore des critiques qui plus est injustifiées après sa sortie. Rabaissé au début de sa communication, Sonic Frontiers faisait peur, c’est un fait mais maintenant qu’il est disponible, ce serait être de mauvaise foi de dire que cet épisode n’apporte rien et qu’il se fiche des fans, car ce n’est pas le cas. La nouvelle formule de Sega fonctionne et nous attendrons la suite avec une grande impatience. Des défauts sont quand même évidemment présents, la répétitivité pourra certainement en ennuyer plus d’un, à chaque zone, rebelote nous refaisons la même chose… Mais la première copie d’un nouveau style de jeu apporte toujours des défauts qui seront certainement corrigés par la suite, on se souvient tous du première épisode de Kingdom Hearts qui proposait des Level Design ratés qui ont énormément vieilli de nos jours. Sonic Frontiers est une magnifique réussite et sans avoir peur de la dire, le meilleur épisode 3D de la licence, sans l’ombre d’un doute !

Trailer

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha sixty one − fifty seven =