Éditeur : Atlus, Sega, SEGA of America
Développeur : Atlus
Genre : RPG
Version testée : Playstation 4
Autre supports : PlayStation 5, Xbox One, Xbox Series, Microsoft Windows
Langue : Textes en français
Classification : + 16 ans
Sortie en France : 26 août 2022
Taille d’origine : 22 Go
Prix moyen : 59,99€

Acheter Site officiel

Alors que le dernier Remaster de chez Atlus en date, Shin Megami Tensei III Noctune HD, est sorti depuis plusieurs mois, les fans du monde entier commençaient à s’impatienter. Il leur fallait autre chose à se mettre sous la dent et justement, voici qu’arrive (enfin) Soul Hackers 2. Un nouvel épisode très surveillé, scruté pour ses moindres infos depuis de nombreux mois, attisant la curiosité de tous. Fera-t-il honneur à la série des Shin Megami Tensei ? Difficile à dire… on fait le point !

Un peu de culture Shin Megamiesque ne fait pas de mal…

Avant de débuter, il est intéressant de savoir (pour la culture générale autour de la série) que Soul Hackers 2 est la suite d’un épisode sorti il y a 25 ans sur Sega Saturn, la console 32 bits de Sega. Il n’avait jamais été localisé en français, il a eu le droit à un portage ensuite sur PS1 en 1999 puis sur Nintendo 3DS en 2012. Bien que ce dernier portage ait été disponible chez nous, aucune localisation n’avait été proposée, réduisant drastiquement le public visé. Rassurez-vous, si vous désirez vous lancer avec ce second épisode, il est totalement en français et ça, il nous semblait important de le préciser, tant la série est souvent boudée chez nous.

Mais vous allez sûrement vous poser une question qui a son importance en lisant ces quelques lignes ; comment jouer à la suite d’un jeu sorti il y a 25 ans ? Nous pouvons répondre à cela qu’il n’y a aucun souci vu que chacun des jeux se jouent indépendant de l’autre, sans aucun lien scénaristique, vous pouvez donc foncer les yeux fermés ! Comme l’a affirmé Ishida, le producteur, son souhait de produire une suite à Soul Hackers a toujours été présent, et les fans l’ont souvent réclamée. Ce qui fut mis en chantier très rapidement, en n’utilisant que les codes du premier titre, à savoir des idées d’éléments centraux, comme la science-fiction plus omniprésente qu’à l’accoutumé, sans faire une réelle suite pour autant. Ishida avait peur que les fans ne s’y intéressent pas, et aient oublié l’original, forcé de constater que ce n’est pas le cas, mais les changements sont tellement drastiques qu’il faut réellement considérer Soul Hackers 2 comme une toute nouvelle expérience détachée du reste, c’est comme ceci qu’elle a été pensée et de cette manière qu’elle doit être accueillie. Maintenant que tout est dit, il n’y a plus qu’à…

Tout se joue sur un fil…

Dans le monde des humains, deux clans de démons s’affrontent, le Yatagarasu et la société Fantôme. Au milieu de ce conflit, Aion, entité informatique, crée deux agents, Ringo et Figue. Leur mission ? Freiner la mort de personnes précises, qui engendrerait un effet papillon avec pour conséquence la disparition de la race humaine toute entière. Eh bien, ce n’est pas drôle tout ça… Mais ne vous inquiétez pas car vous ne serez pas seul. Dans votre avancée, vous aurez la capacité de sauver des personnes qui viennent d’être assassinées en entrant dans leurs esprits. Vous les ramenez à la vie, et ils vous rejoignent ensuite pour se venger.

Votre équipe s’agrandira petit à petit, avec des héros qui auront chacun leurs avantages…  Vous affronterez pas mal d’obstacles sur votre route et pour vous aider, vous pourrez accéder à des pactes avec les monstres rencontrés. Ces derniers, après qu’ils aient été équipés, boosteront vos statistiques et auront la possibilité de vous permettre même d’utiliser des techniques élémentaires pour la plupart. Certains monstres que vous croiserez seront d’ailleurs plus sensibles à certains types, gardez toujours à l’œil qu’être équipé du bon type, pourra vous donner un avantage certain lors des affrontements.

Ils pourront prendre des niveaux tout comme vous et débloquer des compétences de plus en plus intéressantes, nous vous conseillons de bien toutes les apprendre avant de passer au prochain car certaines techniques peuvent s’avérer très utile et pratique. Les explorations en donjons peuvent sembler basiques aux premiers abords, sans devenir pour autant complexes et riches, elles gagneront en taille et en difficulté au fur et à mesure de vos pérégrinations. Vos explorations et combats, d’ailleurs, parlons-en… Ce sera du dungeon crawler, avec une carte des lieux qui s’affiche au fur et à mesure que vous vous y enfonciez. Les combats ont lieu au tour par tour, et si vous souhaitez un bonus de début de bataille, essayez donc de frapper votre adversaire avant qu’il ne vous voie et ce sera gagné !

Pour la carte du monde, elle n’est visitable qu’en sélectionnant des lieux bien précis, ici pas d’Open-World, il faudra se satisfaire de choix limités et c’est tout. La plupart des lieux visités fourmilleront de personnes avec qui il faudra faire la causette, et quelques quêtes annexes seront accessibles de cette manière. Des boutiques y seront également disséminées, allez-y régulièrement si vous ne voulez rien rater, certains équipements ne sont accessibles qu’après avoir rempli des objectifs bien précis.

Une réussite ?

Sans proposer quelque chose de totalement transcendant, Soul Hackers 2 restera un souvenir moyen dans votre vie de gamer, et c’est bien malheureux quand on connait la série. La faute à un scenario simple, des personnages pas vraiment marquants et l’exploration des donjons qui devient vite lassante, ce qui rend le tout répétitif, voire même barbant… Il peine à se mettre à la hauteur des derniers standards du développeur (coucou Persona 5). Tant pis, on attendra un véritable prochain épisode !

Trailer