Connect with us

Critique

Notre critique de The King of Fighters XV

Published

on

Éditeur : Koch Media, SNK Playmore
Développeur : SNK Corporation, SNK Playmore
Genre : Jeu de combat, Jeu d’action
Version testée : Playstation 4
Autre supports : Playstation, Xbox Séries, PC
Langue : Textes en français
Classification : + 12 ans
Sortie en France : 14 février 2022
Taille d’origine : 68 Go
Prix moyen : 59,99€

Acheter Site officiel

À chaque sortie d’un nouvel épisode de la série, les fans sont en effervescence et ça peut se comprendre car SNK fait maintenant vibrer leur cœur depuis 1995. Eh oui, le temps passe, et la formule KOF a su évoluer avec son temps pour s’améliorer, se peaufiner et pouvoir prétendre plaire à un public plus large. Mais les fans de la première heure n’ont pas à se plaindre, car malgré son évolution, la série garde ses marques de noblesse et continue à plaire à ceux qui aiment le challenge !

Un scénario simple mais on s’en fiche…

L’histoire se concentre sur un nouveau tournoi King of Fighters organisé après l’apparition et la défaite de Verse. Suite à la retraite anticipée d’Antonov, la nouvelle commissaire du tournoi, Anastasia, envoie des invitations aux combattants pour participer au tournoi ; le chaos causé par les pouvoirs de Verse ressuscite également plusieurs combattants des tournois précédents, que l’on croyait morts depuis longtemps. Chizuru Kagura par exemple rejoint Kyo Kusanagi et Iori Yagami afin de veiller sur le sceau d’Orochi.

Non loin de là, Shun’ei, un adolescent doté de mystérieux pouvoirs ressemblant à ceux de Verse, participe à nouveau au tournoi aux côtés de Meitenkun et Benimaru Nikaido afin de mieux comprendre ses pouvoirs. Au cours du tournoi, ils rencontrent une équipe rivale dirigée par une fille aux pouvoirs similaires aux siens, Isla. Cette jeune fille est encadrée par une femme nommée Dolores qui souhaite qu’elle et Shun’ei empêchent l’apparition d’autres créatures comme Verse, pensant que le voyage dans le temps d’Ash Crimson lors d’un précédent tournoi est à l’origine de leur apparition. Cependant, une nouvelle créature appelée Re Verse apparaît, prête à semer le chaos durant le tournoi…

Un jeu efficace, mais…

Loin de nous l’idée de rabaisser le titre car la prise en main reste efficace, la modélisation est à tomber et les musiques et les stages sont sympathiques. On pourra regretter encore une fois le design animé de KOF XIII, mais bien que ce jeu était et reste magnifique, cette DA a failli mettre au fond SNK Playmore et il leur est impossible aujourd’hui de reproduire ça au risque de perdre une nouvelle fois énormément d’argent et de dire au revoir une fois pour toute à la licence…

Le titre est très bon, et plaira aux fans du genre, mais malheureusement la série commence un peu à s’essouffler et il faudrait peut-être commencer à penser à des solutions pour lui faire prendre un joli tournant. Déjà et malgré le fait que nous connaissons nos idoles sur le bout des doigts (bien qu’il y ait quelques nouveaux arrivants), il en manque au casting… On pense à Rock qui arrivera plus tard en DLC (aïe…), ou encore Shingo l’éternel fan de Kyo ! Il est bien dommage de voir des personnages qu’on a pu jouer des dizaines d’années ne pas être inclus directement.

Ça castagne !

Les combats ne sont pas brouillons, ils restent dans la grande lignée de la série. On peut leur reprocher leur manque de stratégie dans le gameplay, mais tout ceci est normal, ça ne s’est plus vu depuis KOF XI car SNK se voulait un peu plus grand public ensuite pour que la série soit plus accessible. Les techniques sortent avec de la facilité, nous avons d’ailleurs toujours accès aux petites, moyennes et grosses frappes selon la touche que l’on presse. Petit bémol à ce niveau, le fait d’avoir mis le High Kick sur la touche L2 n’est pas réellement pratique pour les combos, heureusement il y a un menu pour réassigner tout ça !

Vous avez toujours une galerie dans laquelle vous pourrez débloquer des images ou vidéos en finissant le mode Story avec les équipes complète et voulu par le jeu. Il faudra toutes les débloquer pour comprendre toutes les ficelles de la trame, ce qui vous fera passer quelques heures de plus. Il y un autre point qui fâche un petit peu quand même, et lorsqu’on est fan de la première heure, ça rend un peu triste… Les personnages n’ont plus d’entrée ! Terminé les moments où Iori cherche l’embrouille à Kyo en début de combat, finito les poses en mode drague de Mai lorsqu’elle croise Andy… Et ceci est bien dommage car ça faisait partie de l’essence même de la licence, ça apportait un petit côté humain aux personnages, et à nos yeux ça les rendaient plus vivant !

Modes de jeux à foison !

Ici tout le monde en aura pour son argent, que ce soit le mode histoire, les entraînements, le mode mission etc… Les anciens joueurs comme les nouveaux s’y éclateront. Le jeu vous permet de vous familiariser avec les personnages de votre choix, et les nouveaux joueurs ne sont pas en reste car vous pourrez apprendre à y maitriser le titre comme un chef !

Un tutoriel dédié et bien fichu est disponible, nous vous conseillons d’y jeter un œil car bien que le jeu se veuille plus accessible, il ne sera pas possible pour un débutant de mettre à terre un joueur chevronné. C’est là qu’est l’essence même de la licence, ce qui pourra d’ailleurs vous amener à tester le monde en ligne du jeu.

Une durée de vie infinie !

Son mode histoire et ses nombreuses fins par équipe, le fait de pouvoir aussi débloquer les musiques des anciens épisodes de la série, mais aussi pouvoir jouer avec un ami, ainsi que le mode en ligne en font un titre qui n’est pas prêt de vous quitter ! KOF XV fait quasiment un Perfect et ce n’est pas pour nous déplaire, SNK nous livre une nouvelle fois une lettre d’amour aux fans en signant un titre exigeant mais prenant qui n’aura de cesse d’être de sortie lors de soirées entre potes, mais aussi lorsque vous aurez un trou d’une heure dans votre agenda. À quand un Fatal Fury de cette ampleur, SNK ?

Trailer

 

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha five + four =