S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur: Kouji Seo
Scénariste: Kouji Seo
Éditeur: Pika Édition
Collection: Shônen
Genre: romance, fantastique
Public: +12 ans
Contenu: 192 pages
Sortie: 1er juillet 2020
Prix: 6,95 €
Statut de la série: Terminée en 2 volumes

Acheter Site officiel

Résumé

« En sautant du haut d’un immeuble, la jeune Yûki tombe sur Shinichi, un étudiant. Ils meurent tous les deux sur le coup et se retrouvent dans un lieu situé entre la vie et la mort… Une voix mystérieuse leur annonce qu’ils auront sept jours pour décider lequel d’entre eux pourra vivre. Durant cette période, ils devront tout partager, sans pouvoir s’éloigner l’un de l’autre ! Le compte à rebours est lancé pour ces deux inconnus qui ne vont avoir d’autre choix que de partager la même vie… »

Notre critique

Cette histoire en deux volumes est une histoire d’amour très particulière entre deux personnes qui n’auraient jamais dû, de prime abord, se rencontrer. Liés par une entité mystérieuse, ils ne peuvent se séparer et ils ont 7 jours pour décider qui vivra et qui mourra.

L’auteur, Kouji Seo, avait écrit et dessiné une première version de cette histoire au début de sa carrière. L’histoire avait été publiée et la mangaka avait gagné un prix. Le prix du « meilleur premier shônen » du Shônen Magazine. Des années et d’autres succès plus tard (Suzuka et Yuna, entre autres), l’auteur a repris son histoire et l’a retravaillée. D’une cinquantaine de pages, elle est arrivée à 12 chapitres et un épilogue, soit près de 400 pages, éditées en 2 volumes. Le ton de l’histoire a également gagné en maturité. De léger et très humoristique, il est devenu plus sérieux et plus introspectif.

Le récit met en scène deux personnages: Yûki Sanada et Shinichi Nakagawa.

Yûki est tombée d’un toit sur Shinichi et c’est ce qui a provoqué le décès des deux jeunes gens. Dans un premier temps, elle dira s’être suicidée. Elle est d’abord froide et agressive avec le jeune homme, refusant presque cette cohabitation forcée. Cela se remarque au travers des règles qu’elle impose à ce dernier alors qu’ils cohabitent chez lui. Au fur et à mesure qu’il apprend à la connaître, il se rendra compte que c’est surtout une personne un peu perdue et solitaire. De plus, elle ne s’est pas suicidée mais elle a été assassinée, poussée depuis le haut du toit d’où elle est tombée.

Shinichi est un jeune homme en froid avec sa famille. Il n’avait rien demandé à personne lorsque Yûki lui est tombée dessus. Bien qu’elle tente de lui imposer ses règles, il tente d’en faire fi. C’est par une série d’événements qu’il se rendra compte que les actes qu’il pose peuvent avoir des répercutions sur les autres. C’est un garçon de nature conciliante. Yûki le forcera à exprimer ses sentiments et à s’affirmer  d’avantage, surtout lorsqu’ils se rendent compte que sa copine le trompe avec son meilleur ami.

D’abord hostiles l’un envers l’autre, ils vont apprendre à se connaître et à s’apprivoiser pour ensuite s’aimer. Au travers de cette épreuve, ils apprendront l’importance de la sincérité et des relations avec les autres. Ils gagneront en maturité mais seront obligés de faire un choix douloureux au bout de ces sept jours.

Une des forces de ce récit et que les deux personnages arrivent à se projeter dans l’avenir, malgré la sentence proche. Ils continuent également à profiter de la vie. Bien que la sentence soit évoquée de temps en temps, ils prennent le temps de construire leur relation et de faire des expériences.

Malgré sa fin inéluctable, le récit est très optimiste et raconte, au travers de l’évolution des deux jeunes gens, la transition de l’adolescence vers l’âge adulte. Même la fin de l’histoire, qui voit le sacrifice de l’un des deux personnage, arrive à faire passer un message positif.

L’histoire est porté par le dessin fin et détaillé de l’auteur. Seul petit bémol: le fan service, parfois un peu trop présent.

Pika propose une édition classique. Dans les pages entre les chapitres, le lecteur peur voir des cases de la première version du récit et des commentaires de l’auteur qui explique les changements. Cela permet également de se rendre compte de l’évolution de son dessin. Sous les jaquettes, sur les couvertures, se trouve un dessin en deux parties. Les deux livres mis côte à côte permettent de voir l’image complète.

C’est une histoire qui aborde des sujets de société actuels tels que les études et les buts à se fixer dans la vie mais également des sujets plus graves comme le suicide et le mensonge. C’est une série qui est destinée aux adolescents qui se retrouveront au sein de ces différentes pistes de réflexions tout en profitant d’une histoire bien écrite et émouvante.

Notre critique des tomes 1 et 2 de Half & Half
"Si c'est moi qui meurs, toi, tu pourras vivre..."
Scénario85%
Dessin90%
Édition80%
Originalité90%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée80%
On a aimé
  • Les personnage
  • Les introspections personnelles.
On a moins aimé
  • Le fan service
85%Note Finale

A propos de l'auteur

Geekette assumée et grande fan de manga depuis Dragon Ball. J'ai une fâcheuse manie de lire tout ce qui me tombe sous la main, ce qui permet de faire les meilleures découvertes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.