Connect with us

Critique

Notre critique des tomes 1 et 2 de Le Futur avec toi

Published

on

Dessinateur : Kotetsuko Yamamoto
Scénariste : Kotetsuko Yamamoto
Éditeur : Boy’s Love IDP
Collection : Hana Collection
Genre : Yaoi
Public : + 16 ans
Contenu : 176 pages
Sortie : 17 juillet 2019
Prix : 7,95€
Statut de la série : Terminée en 2 tomes

Acheter Site officiel

Résumé

“Gorô, jeune étudiant, est en pleine relation longue-distance avec Verde, un démon de haut rang qu’il a un jour involontairement invoqué, reparti depuis dans le monde des démons. Lorsqu’ils se sont rencontrés pour la première fois, Verde avait l’apparence d’un enfant, mais cette fois, il réapparaît devant ses yeux sous sa forme habituelle, celle d’un jeune homme. Gorô est fou de lui, mais l’amour est bien compliqué pour deux personnes qui n’y connaissent rien… Que va-t-il pouvoir faire pour retrouver Verde, reparti dans le monde des démons sur un malentendu ?! Découvrez la suite de Encore une nuit blanche, une histoire centrée sur Gorô et Verde !”

Notre critique

Si vous n’en aviez pas assez de Encore une nuit blanche, l’histoire fantastique en trois tome de Kotetsuko Yamamoto (également disponible chez Boy’s Love IDP), alors ces deux nouveaux tomes devraient certainement faire votre bonheur. En effet, plus qu’un spin-off, Le Futur avec toi est réellement la suite directe du premier manga, à la seule différence qu’il met cette fois les personnages de Gorô et Verde en avant. Mais pas de panique : si vous étiez plutôt intéressés par le couple Hiriki/Endo, sachez que ces deux protagonistes ne sont pas vraiment laissés en reste dans ces deux tomes ! À l’inverse, une petite mise en garde s’impose : si vous n’avez pas lu Encore une nuit blanche, même si l’histoire restera compréhensible et appréciable, vous risquez de vous gâcher pas mal de surprises en attaquant ce spin-off (ou en lisant cette critique).

L’histoire se situe peu de temps après la fin du dernier tome de Encore une nuit blanche. Tandis que Hiriki et Endo forment désormais un couple plus ou moins épanoui, Gorô et Verde commencent à peine leur vie en couple et ils ne connaissent pas encore énormément de choses l’un sur l’autre. La seule certitude qu’ils semblent avoir est l’amour inconditionnel qu’il se portent l’un envers l’autre ! Gorô, en plus d’être fan de tout ce qui porte à l’occulte et aux démons, a accumulé une grande frustration à force de voir échouer tous ses débuts de relation ; il est totalement sous le charme de Verde. Ce dernier, bien que de caractère très timide, est également très attaché à Gorô. Mais pour l’un comme pour l’autre, il s’agit de leur premier véritable amour et leur première relation amoureuse, et ils ont encore un peu de mal à savoir quoi dire ou quoi faire en présence de l’autre. Bien sûr, cela donne lieu à beaucoup de situations aussi amusantes que mignonnes, notamment de par la naïveté et l’innocence de Verde.

On aurait pu croire qu’en tant que spin-off, cette série en deux tomes (presque autant que le premier manga, finalement !) ne nous offrirait que des scènes de la vie quotidienne et des petites histoires « bonus », mais il n’en est rien ! Le scénario est tout aussi fort en péripéties et en actions que la première série, puisque c’est au tour de la famille de Verde de s’opposer à sa relation avec un humain. Nos pauvres Gorô et Hiriki (lui aussi impliqué dans l’histoire) se retrouvent donc à nouveau dans des situations périlleuses et devront redoubler de courage s’ils veulent continuer à sortir avec leurs petits-amis démons. On retrouve également quelques personnages secondaires présents dans le premier manga, ainsi que des nouveaux.

Côté ambiance et dessin, tout se rapproche également beaucoup de Encore une nuit blanche. L’humour est toujours très présent, bien que mêlé à quelques scènes plus dramatiques, et les interactions entre les personnages manquent rarement de faire sourire. L’aspect fantastique de l’histoire est bien là, avec de nouveaux démons et nouveaux pouvoirs pour rajouter un peu de piment au scénario, et nous avons bien sûr droit à bon lot de déclarations d’amour réitérées et scènes romantiques en tout genre.

En bref, attendez-vous ici à une série de tout aussi bonne qualité que Encore une nuit blanche et qui vient compléter l’histoire à merveille, toujours dans une ambiance drôle et légère qui met de bonne humeur, comme l’auteure sait si bien les faire.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seventy nine − seventy seven =