Connect with us

Critique

Notre critique des tomes 2 et 3 de Gannibal

Published

on

Dessinateur : Masaaki Ninomiya
Scénariste : Masaaki Ninomiya
Éditeur : Meian
Collection : Seinen
Genre : Suspens, Horreur
Public : + 14 ans
Contenu : 212 pages
Sortie : 12 octobre et 21 décembre 2020
Prix : 6,95 €
Statut : En cours de publication

« Le policier Daigo Agawa suspecte des cas de cannibalisme à Kuge, village de montagne reculé où il a été détaché. Cependant, son enquête le forcera à faire face à son propre passé. »

« Bien que conscient de la part d’ombre du village, Daigo tente de s’adapter à sa nouvelle vie. Cependant, de nombreux habitants commencent à délier leurs langues. Une femme en particulier lui raconte la vérité sur l’enlèvement de son nourrisson… »

Après un premier tome plein de mystères, l’heure est venue de faire place aux révélations avec deux volumes axés sur les relations qu’entretiennent les villageois et les Gotô ainsi que sur la pratique d’une étrange cérémonie.

Malgré de nombreuses qualités, dont la présence d’une atmosphère glauque renforcée par des décors riches en détails et des personnages bénéficiant d’expressions faciales extrêmement détaillées, Gannibal pouvait donner l’impression d’être une simple série gore avec un policier et sa famille coincés dans un village peuplé de tarés qui se nourrissent de chair humaine… et heureusement, en lisant la suite, ces craintes finissent rapidement par se dissiper.

Alors que les villageois auraient pu être de simples figurants, le rôle qu’ils occupent dans l’intrigue se révèle être primordial. En effet, une fois par an, le village organise la fête de l’offrante : une cérémonie durant laquelle un enfant est dévoré vivant. Bien entendu, l’agent Daigo ne restera pas les bras croisés et tentera d’en savoir plus, mais les moindres de ses faits et gestes sont épiés et les villageois lui réclament des explications à chaque fois qu’ils le perdent de vue, difficile donc de mener l’enquête.

Jusqu’où pourra aller Daigo afin d’en apprendre d’avantage ? Les tentions ne cessent de s’intensifier au fil des chapitres, ce n’est donc qu’une question de temps avant que les cannibales ne décident d’enfin stopper cet agent de police vraiment trop curieux.

Notre critique des tomes 2 et 3 de Gannibal
85 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

De tome en tome, l'intrigue ne cesse de gagner en intensité ! Nous n'avons qu'une envie : découvrir la suite.

Scénario85
Dessin90
Édition80
Originalité80
Mise en scène85
Intérêt sur la durée85
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

Fondateur de Nipponzilla. Cet amateur de mangas, de japanimation et de jeux vidéo japonais n'a peur de rien, et surtout pas de s'intéresser aux œuvres les plus méconnues... au risque de tomber régulièrement sur de belles bouses.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− one = one