S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Nanahiko Takagi
Scénariste : Nanahiko Takagi
Éditeur : Meian
Collection : Seinen
Genre : Action, Historique
Public : + 14 ans
Contenu : 176 et 192 pages
Sortie : 20 février et 27 mai 2020
Prix : 6,95€
Statut : Terminé en 10 tomes

Acheter Site officiel

Résumé

« Afin de rendre la monnaie de leur pièce aux Mongols qui débarquent les uns après les autres à Tsushima, l’armée de l’île a lancé une attaque nocturne. Cependant, Fuheng Liu, le vice-maréchal de l’armée de conquête de l’est, un Jürchen, leur fait face avec une force prodigieuse. Jinzaburô et ses alliés se dressent face à l’adversité, mais des traitres se trouvent parmi eux… Réussiront-ils à échapper au danger ?! »

Notre critique

Après un très bon début, Angolmois continue sur sa lancée et nous offre deux nouveaux tomes forts en action et en émotion. L’invasion de l’île de Tsushima par l’armée mongole se poursuit et Jinzaburô et ses alliés vont devoir redoubler d’efforts et trouver de bonnes stratégies s’ils veulent y résister.

Fatigués par la dure bataille du tome précédent, nos héros n’ont pas droit de se reposer puisque l’armée est toujours à leurs trousses. Pas le temps de pleurer les défunts ou d’élaborer un plan complexe dans leur fuite. On ressent très bien l’épuisement et la détresse de tous, combattants comme villageois, mais une fois de plus la jeune Teruhi nous montre sa grande force mentale, elle qui a pourtant beaucoup perdu. Elle reste néanmoins humaine et ne parvient pas à cacher son désir de vengeance, sa colère prenant un peu le pas sur sa raison ! C’est un personnage très attachant car elle a à la fois la prestance d’une princesse et l’impulsivité d’une guerrière.

Jinzaburô, de son côté, va nous révéler une partie de son passé dans le quatrième volume avec une longue scène retraçant les évènements qui l’ont conduit à être exilé. Ce flash-back va être l’occasion de cerner un peu mieux ce personnage au passé énigmatique et comprendre ses motivations, mais également d’éclaircir le contexte politique en nous donnant quelques pistes sur les intentions du shogunat face à l’invasion mongole imminente… Il est probable que certains acteurs de son douloureux passé aient encore un rôle à jouer dans l’histoire et que tout ne se limitera pas aux sept jours restants de l’invasion de Tsushima !

Quoi qu’il en soit, dans l’immédiat, l’attaque de l’armée mongole a de quoi nous occuper un bon moment. Quelques adversaires se sont démarqués jusque-là, notamment le général Edei Uriyan qu’il il ne faut certainement pas juger sur son visage enfantin et son air gentillet, mais on sent que beaucoup d’autres plus dangereux encore se tapissent encore dans l’ombre ! Nos héros semblent déjà dépassés par les événements, mais l’arrivée d’un adversaire vraiment coriace par la suite serait un bon moyen de rendre l’histoire encore plus captivante.

Encore une fois ce sont deux tomes très prenants par leur scénario bien travaillé. Le style de dessin et la narration ne font pas trop dans la complexité, ce qui en fait une histoire facile et agréable à suivre même sans connaître le contexte historique. Elle reste cependant très réaliste et informative sur le fond en donnant toujours des informations sur les faits réels ayant inspiré cette histoire ; un bon moyen de découvrir cette partie de l’Histoire de manière divertissante ! On a d’ailleurs droit en fin de tomes à de petites explications historiques et culturelles bien sympathiques.

Notre critique des tomes 3 et 4 de Angolmois

L’invasion mongole ne fait encore que commencer et les personnages principaux se dévoilent petit à petit, mais c’est jusque-là un début très intéressant et prenant pour une série que l’on espère voir continuer un bon moment !

Scénario90%
Dessin80%
Edition95%
Originalité85%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée85%
On a aimé
  • Le passé de Jinzaburô
  • Teruhi, personnage très attachant
  • Découvrir les stratégies et armes de l'époque
On a moins aimé
  • Pas encore d'adversaire assez terrifiant
85%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.