S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Yasuhisa Hara
Scénariste : Yasuhisa Hara
Éditeur : Meian
Collection : Seinen
Genre : Historique, Action
Public : + 14 ans
Contenu : 212 et 214 pages
Sortie : 27 mai 2020
Prix : 6,95€
Statut : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Alors que la cérémonie de couronnement suit son cours, l’armée des insurgés partie de l’État de Ai vient frapper de ses griffes la capitale de Qin. Le destin du roi Ei Sei dépend désormais de ce que parviendra à faire l’unité Hi Shin. Contre toute attente, un homme dans l’assemblée se lève et annonce son ralliement… Pour quelles conséquences ?! »

Notre critique

Après des années d’une lutte interne pour le pouvoir au royaume de Qin durant lesquelles le chancelier Ryo Fui a monté stratagème après stratagème pour tenter de prendre la place de Sei sur le trône, une bataille décisive dans la capitale va mettre un terme à ce long conflit. Et tandis que l’insurrection bat son plein et que Shin fonce vers le harem pour tenter de sauver les enfants de Sei, cibles premières de l’armée ennemie, Sei et Ryo Fui ont une discussion en tête à tête pour parler de l’avenir qu’ils envisagent chacun pour le royaume et pour la Chine toute entière

Ce sont évidemment deux tomes que nous attendions avec une grande impatience, puisqu’ils vont mettre un terme à ce conflit qui dure depuis le début de l’histoire ! Quel qu’en soit le résultat, on sait qu’on peut s’attendre à ce que de grands changements s’ensuivent ; c’est à la fois la fin d’un arc scénaristique captivant et le marquant d’un grand tournant dans ce manga retraçant l’histoire de l’unification de la Chine. Sans compter que ces deux volumes nous réservent pas mal de surprises !

Une fois de plus nous avons un équilibre parfait entre les scènes d’action durant la bataille et les discours puissants des dirigeants à l’écart. Sei va enfin révéler à tous ses idéaux et ses plans pour l’avenir du royaume, tandis que Ryo Fui va dévoiler un peu plus ses motivations en racontant son vécu. Ce sont deux personnages extrêmement charismatiques et deux adversaires dont le conflit est tout aussi captivant que celui des généraux sur les champs de bataille.

Et en parlant de batailles, l’unité Hi Shin va encore nous épater sur les plans physiques et stratégiques. Cependant, c’est un autre protagoniste qui va réellement briller dans ces volumes : le commandant en chef de l’armée de Qin et l’un des Quatre Pilliers de Ryo Fui, Shouheikun. Ce grand stratège, qui jusque-là était assez en retrait, va véritablement montrer de quoi il est capable ici. C’est lui aussi un personnage fort charismatique, et qu’il soit celui qui a tout appris à Karyo Ten fait que l’on est assez curieux de découvrir quel genre d’homme il est vraiment.

En bref, ce sont là deux volumes particulièrement intenses et surtout très forts en émotion. Un final magnifiquement exécuté pour cet arc passionnant.

Notre critique des tomes 39 et 40 de Kingdom

La fin de l’insurrection à la capitale approche, mais elle ne se fera pas sans son lot de retournements, de combats épiques et de discours poignants.

Scénario100%
Dessin95%
Edition80%
Originalité95%
Mise en scène100%
Intérêt sur la durée100%
On a aimé
  • L'apogée de la lutte interne contre Ryo Fui
  • Des personnages hyper charismatiques
  • La tension qui ne faiblit pas
On a moins aimé
  • Néant
95%Note Finale

A propos de l'auteur

Fan de mangas, de RPG et d'animation, elle a vu beaucoup trop d'anime dans sa vie pour se souvenir de tous. Ce qui ne l'empêche pas de continuer de regarder tout ce qui a l'air intéressant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.