Connect with us

Critique

Notre critique des tomes 4 et 5 de 10 Dance

Lia

Published

on

Dessinateur : Inouesatoh
Scénariste : Inouesatoh
Éditeur : Boy’s Love IDP
Collection : Hana Collection
Genre : Yaoi
Public : + 16 ans
Contenu : 196 et 212 pages
Sortie : 10 septembre 2020
et 20 janvier 2021
Prix : 7,95€
Statut au Japon : En cours

Acheter Site officiel

Résumé

“Après s’être embrassés lors d’un moment fort et déroutant, les deux Shinya ne savent plus où ils en sont, et leurs partenaires commencent à se douter de quelque chose… De plus, il est particulièrement difficile de rester concentré quand on prépare le 10 danses et qu’on fait face à des athlètes comme Alberto Bemer. Mais c’est peut-être l’occasion pour Aki de se questionner sur la façon dont sa vie de couple empiète sur sa marge de progression, et pour Shinya de retrouver son esprit de compétition… ?”

Notre critique

Depuis son retour dans le catalogue Boy’s Love IDP, la série 10 Dance ne nous laisse pas le temps de souffler avec une sortie très rapide des nouveaux tomes ! Les tomes 4 et 5 nous replongent ainsi dans l’univers de la danse professionnelle et la passion effrénée de nos deux héros.

Dans ces nouveaux tomes, les compétitions et les rencontres avec d’autres danseurs renommés s’enchaînent. Comme on avait déjà pu le remarquer dans les trois premiers volumes, c’est une série très centrée sur l’histoire et sur l’univers de la danse professionnelle, qui ne lésine sur aucun détail et prend bien le temps de développer son scénario.

Ces deux nouveaux volumes vont être particulièrement centrés sur Suzuki, le flamboyant expert en danse latine, et sur son avancée vers le haut de la scène. Lui qui au départ était caractérisé par son manque d’ambition et son détachement, dansant surtout pour s’amuser, change de plus en plus à mesure qu’il réfléchit à sa carrière et à ce qu’il cherche véritablement à accomplir en tant que danseur. Ses rencontres avec des danseurs venus des quatre coins du monde vont jouer un grand rôle dans l’évolution de ce personnage, car son fort tempérament va éveiller en lui beaucoup de passion et de rivalité !

À l’inverse, on a l’impression que Sugiki s’efface de plus en plus. Fou d’admiration pour Suzuki, ses progrès et son talent naturel, il tombe dans une sorte de passivité qui rend sa présence bien plus pâle dans ces tomes. On ressent bien le travail effectué par l’autrice sur ces deux personnages et il est très intéressant de voir à quel point ils ont été influencés l’un par l’autre, et quel impact cette influence aura eu sur leur personnalité et leur vie toute entière ! Pourtant, alors qu’ils semblent presque devenus une présence essentielle l’un pour l’autre, ils continuent de se repousser sans cesse. Incroyablement attirés l’un par l’autre, au point qu’ils ne supportent pas de rester éloignés trop longtemps et se retrouvent sans arrêt à courir pour rejoindre l’autre, ils semblent pourtant incapables d’entamer une relation.

C’est de ce fait une romance extrêmement frustrante à suivre, mais dans le bon sens du terme, car cela nous donne d’autant plus envie de continuer à lire. Comme une danse latine passionnée, ils se rapprochent, s’attirent, puis se repoussent violemment, s’éloignent, mais finissent irrémédiablement par revenir l’un vers l’autre à nouveau. Finiront-ils à trouver un rythme sur lequel se synchroniser, ou seront-ils forcés de se séparer ? Seule la suite nous le dira, et on attend avec impatience les prochains tomes.

Notre critique des tomes 4 et 5 de 10 Dance
Conclusion
Deux nouveaux tomes captivants dans lesquels l’évolution des personnages se fait ressentir et dont on sort, une fois de plus, avec l’envie d’en lire davantage.
Scénario
85
Dessin
80
Edition
95
Originalité
85
Mise en scène
90
Intérêt sur la durée
80
Note des lecteurs0 Note
0
On a aimé
L'évolution notable des personnages
Beaucoup de passion !
Une relation aussi intense que complexe
On a moins aimé
Peu de scènes romantiques cette fois
90