S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Yasuhisa Hara
Scénariste : Yasuhisa Hara
Éditeur : Meian
Collection : Seinen
Genre : Historique, Action
Public : + 14 ans
Contenu : 196 pages
Sortie : 29 juin 2020
Prix : 6,95€
Statut : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Alors que les deux armées semblaient être dans une impasse, la situation va brusquement évoluer sur le champ de bataille de Kokuyou !! Le général Kanki impose à Kisui un choix particulièrement cruel. Tandis que tous les officiers de l’armée de Zhao retiennent leur souffle, quelle sera la décision prise par le seigneur de Rigan ? Se pourrait-il que cette bataille, menée à coups de stratagèmes, arrive enfin à son terme ? Mais qui est cet observateur à l’affût dans les bois ? Et puis surtout, qui est cet homme éminent, venu sans prévenir, rendre visite à Ei Sei, le roi de Qin, directement dans la cité de Kanyou…?! »

Notre critique

Grâce à un stratagème moralement très douteux du général Kanki, la bataille de Kokuyou va finalement prendre fin et l’unité Hi Shin est renvoyée à Qin où on leur demande de s’entraîner et de recruter de nouveaux membres pour les campagnes à venir. Pendant ce temps, le jeune roi Ei Sei va recevoir une visite très inattendue, qui risque de changer la donne pour beaucoup de choses.

Nous avons ici à nouveau deux volumes assez calmes au niveau de l’action, ce qui n’est pas déplaisant après la longue et intense bataille de Kokuyou, éprouvante aussi bien physiquement que moralement pour nos héros. Mais avec Kingdom, « calme » ne veut jamais dire « inintéressant », et ces deux nouveaux tomes vont même se révéler forts en surprises et en éléments prometteurs pour la suite de l’histoire !

Du côté de Sei, la visite surprenante du roi de Qi, l’un des États que le jeune monarque prévoit de conquérir, mais également de Riboku, le stratège de Zhao, va donner lieu à deux réunions imprévues durant lesquelles Sei va devoir à nouveau user de son charisme et de ses talents d’orateur pour déclarer fermement son point de vue et ses ambitions pour le futur de la Chine, et peut-être tenter de convaincre ses interlocuteurs par la même occasion. Après plusieurs tomes à soutenir Sei sans trop savoir clairement comment il comptait, concrètement, exécuter son plan d’unification de la Chine, il est toujours très intéressant de l’écouter énoncer clairement ses plans d’action.

En parallèle, l’unité Hi Shin organise une session de recrutement assez intense durant laquelle quelques recrues avec beaucoup de potentiel vont se démarquer. On remarque surtout deux frères archers qui vont non seulement nous épater par leur talent, mais surtout qui semblent très intéressants au niveau de leur personnalité et qu’on a immédiatement envie de voir s’impliquer dans le groupe.

Et des recrues prometteuses, l’unité Hi Shin va certainement en avoir besoin, car c’est une grande bataille qui se profile à l’horizon. Pour parvenir à battre Riboku et l’armée de Zhao, Sei et ses conseillers vont devoir jouer le tout pour le tout et lancer une attaque extrêmement risquée à laquelle vont participer l’unité Hi Shin, mais également plusieurs grands généraux de Qin. Parmi eux, c’est un vrai plaisir de retrouver Yotanwa et les guerriers des montagnes, que l’on avait hâte de revoir en action depuis leur brève intervention à la ville de Sai !

Il ne fait aucun doute que la bataille à venir va être encore plus intense et longue que les précédentes, et que beaucoup de choses vont se jouer dans les combats à venir. Ces deux volumes auront en tout cas brillamment réussi à nous donner envie de lire la suite !

Notre critique des tomes 45 et 46 de Kingdom

Deux tomes de transition vers une bataille qui promet d’être très intense !

Scénario100%
Dessin95%
Edition95%
Originalité95%
Mise en scène100%
Intérêt sur la durée100%
On a aimé
  • Les plans de Sei révélés plus concrètement
  • Une grande bataille qui se profile !
  • Les nouvelles recrues de l'unité Hi Shin
On a moins aimé
  • Néant
95%Note Finale

A propos de l'auteur

Fan de mangas, de RPG et d'animation, elle a vu beaucoup trop d'anime dans sa vie pour se souvenir de tous. Ce qui ne l'empêche pas de continuer de regarder tout ce qui a l'air intéressant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.