Connect with us

Critique

Notre critique du Roman de Sakura

Published

on

Lisez notre avis concernant le Roman de Sakura et suivez toute son actu sur Nipponzilla, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma
Scénariste : Masashi Kishimoto
Auteur : Tomohito Ôsaki
Éditeur : Kana
Collection : Roman
Genre : Action
Public : + 8 ans
Contenu : 258 pages
Sortie : 4 mai 2018
Prix : 8,75 €
Statut de la série : Terminée en 1 tome

Acheter Site officiel

Résumé

« C’est le printemps. Le temps a passé depuis l’attaque de Toneri Ôtsutsuki. Sakura ouvre une nouvelle voie dans le domaine médical. Elle travaille beaucoup, mais son quotidien est paisible. Elle encourage les idylles de ses amis et se demande combien de temps elle devra attendre celui qu’elle aime. C’est alors qu’apparaît un homme trainant sa part d’ombre. En tant que médecin ninja d’une nouvelle ère et en tant que femme, Sakura va devoir affronter une épreuve décisive ! »

L’histoire se déroule plusieurs années après la Grande Guerre Shinobi et peu de temps avant le mariage de Naruto et Hinata. Tandis que Sakura travaille d’arrache-pied pour promouvoir et développer davantage le Centre de soins psychologiques pour enfants qu’elle a mis en place afin d’aider les enfants ayant subi des traumatismes durant la guerre, d’inquiétantes rumeurs se mettent à courir : Sasuke aurait été aperçu tentant de négocier avec des terroristes dans le but d’attaquer le village de Konoha.

Sakura refuse bien sûr catégoriquement de croire que Sasuke pourrait être capable d’une telle chose et commence alors à enquêter sur cet imposteur, aidée par son amie Ino. En parallèle, Saï reçoit l’ordre de surveiller des membres de l’Anbu que Kakashi suspecte de tramer quelque chose dans le village…

Notre critique

Septième roman Naruto publié chez Kana, Le roman de Sakura met la jeune kunoichi Sakura Haruno sur le devant de la scène dans une histoire de complots se plaçant après la Grande Guerre Shinobi et durant le règne de Kakashi en tant que sixième Hokage. Le développement personnel de Sakura va donc évidemment être le thème principal de ce roman : voyant des histoires d’amour naître parmi ses camarades de promotion, elle tente de se concentrer sur son travail pour ne pas penser à sa relation avec Sasuke, qui semble toujours au point mort.

Le sous-titre du roman, Nostalgie amoureuse au gré d’une brise printanière, pourrait laisser croire à une histoire à l’eau de rose. Au bout du compte, c’est plutôt l’inverse. Si les sentiments de Sakura envers Sasuke et ses nombreuses réflexions sur leur relation sont une part importante du roman, la trame se concentre uniquement sur le travail de Sakura en tant que médecin ninja et les épreuves auxquelles elle va devoir faire face. Le complot qu’elle et ses amis vont tenter de découvrir s’avère plutôt bien construit et s’inscrit parfaitement dans le contexte d’après-guerre et du travail de Sakura ; de plus, l’affaire se montre loin d’être légère. Les personnages de Saï et Ino ont également une place importante dans l’histoire, et de nombreux combats les mettant en avant vont venir pimenter le scénario. On est donc bien loin d’une histoire romantique ici.

Sakura reste d’ailleurs fidèle à elle-même dans ce roman. Bien loin l’image de la petite fille ne pensant qu’à l’amour des débuts du manga Naruto, elle se montre plus forte et déterminée que jamais. Prête à tout pour imposer ses convictions dans le domaine médical et refusant de rester sans rien faire lorsqu’elle pense que Sasuke pourrait avoir des ennuis, elle va jouer un rôle capital dans la résolution de l’affaire. À la fois forte physiquement et mentalement, elle va lutter contre son désir d’être sauvée par Sasuke, décidant une fois de plus que c’est à elle d’agir pour l’aider.

Comme tout light novel qui se respecte, l’histoire est facile à suivre et la lecture ne demande pas énormément de temps ou d’efforts, rendant le roman accessible à tout public. Le scénario ne présente pas non plus de grands moments de relâchement et l’histoire reste intéressante du début à la fin. Malheureusement, la prose reste assez pauvre et les descriptions ne sont souvent qu’une suite de phrases courtes allant directement à l’essentiel. Le rythme est plat, saccadé, et l’on a plus l’impression d’assister à une description case par case d’un manga sans aucun embellissement littéraire. Un peu dommage, même pour un light novel.

Au bout du compte, Le roman de Sakura reste intéressant à lire et les fans du personnage y trouveront certainement leur compte. Si vous vous attendiez, en revanche, à un développement de la relation entre Sakura et Sasuke, vous risquez d’être un peu déçus, puisqu’il ne s’agit pas réellement du sujet du roman.

Fan de mangas en tout genre avec un goût prononcé pour tout ce qui sort de l'ordinaire et un faible pour les histoires fantastiques.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

three × = thirty