Connect with us

Critique

Notre critique du tome 0 de Toilet-bound Hanako-Kun

Published

on

Dessinateur: Aida Iro
Scénariste: Aida Iro
Editeur: Pika
Collection: Shônen
Genre: comédie, fantastique
Public: + 12 ans
Contenu: 178 pages
Sortie: 1er juin 2022
Prix: 7,50 euros
Statut de la série: En cours de publication

“Hanako, l’esprit des toilettes, s’ennuie et espère pouvoir bientôt se rendre utile en exauçant le souhait de quelqu’un. Son vœu sera réalisé par une certaine Yashiro, venant à sa rencontre pleine d’espoir, sans ce douter de ce qui l’attend… Découvrez la genèse du manga phénomène Toilet-Bound Hanako-Kun, à travers les chapitres pilotes de ce recueil spécial. En bonus : la première histoire fantastique d’Aida Iro, My Dear Living Dead, à la rencontre de Lily et Cult, un duo de nécromanciens confronté à une horde de morts-vivants.”

Ce volume est un hors-série très réussi qui met en avant les début de l’histoire de Hanako au travers de la découverte de la première version de l’histoire à la base de la série. De plus, la première histoire courte du tandem y est également proposée.

Aida Iro est un pseudonyme sous lequel se cache un duo composé d’un scénariste et d’un dessinateur. Ils sont spécialisés dans les histoires à l’ambiance gothique et surnaturelle.

Leur premier récit, My Dear Living Dead, met en scène deux jeunes exorcistes, Lily et Cult, dont la mission est de débarrasser le monde des morts-vivants et autres aberrations qui menacent le monde des humains. Dans ce monde sombre et inquiétant, il arrive que des enfants naissent avec une étrange marque. Elle indique qu’ils sont capable d’utiliser la magie. Ils sont alors enrôlés chez les exorcistes et parcourent le monde afin de mener un combat permanent contre les créatures qui le menacent.

Le lecteur suit ce duo dont la mission ne va pas se passer comme prévu et où ils vont se retrouver face à une situation qui va les obliger à prendre une terrible décision.

L’autre partie du volume est occupée par la première version de Toilet-bound Hanako-Kun, beaucoup plus courte que la série proposée dans les autres volumes mais déjà très reconnaissable. Dans cette première version, le récit s’appelait Jibaku Shonen Hanako-kun. Les trois personnages principaux n’ont presque pas changé, tant au niveau de leur design qu’au niveau de leur caractère et leur personnalité.

De nombreux éléments, bien moins développés certes, sont déjà présents comme les sept mystères de l’école.

Pour les lecteurs qui suivent déjà la série, c’est un supplément intéressant qui permet de découvrir la première version du récit. Pour ceux qui ne connaissent pas, ces deux récits peuvent être lu tout à fait indépendamment du reste.

Le dessin, détaillé et le décor dans lequel évoluent les personnages est tout à fait reconnaissable.

Une lecture intéressante pour compléter ou découvrir l’univers de l’école Kamome et ses sept mystères.

Toilet-bound Hanako-Kun
80 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Découvrez ici la première version de l’histoire de Hanako et Nana. Assez proche des premiers chapitre, cette histoire courte vous emmènera voir les fondements de ce qui donnera la série actuellement en cours de parution. En plus, dans ce volume, vous avez une autre histoire courte. Complètement différente de la première, cela permettra de découvrir l’étendue du talent du studio caché sous le pseudonyme de Aida Iro.

Scénario80
Dessin80
Édition80
Originalité85
Mise en scène85
Intérêt sur la durée70
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

Geekette assumée et grande fan de manga depuis Dragon Ball. J'ai une fâcheuse manie de lire tout ce qui me tombe sous la main, ce qui permet de faire les meilleures découvertes.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha + fifty eight = sixty one