Connect with us

Critique

Notre critique du Tome 1 de Alma

Nurci

Published

on

Dessinateur : Shinji Mito
Scénariste : Shinji Mito
Editeur : Panini
Collection : Manga
Genre : Seinen, post-apocalyptique
Public : + 14 ans
Contenu : 216 pages
Sortie : 07 avril 2021
Prix : 7,99 euros
Statut de la série: Terminée en 4 volumes

“Dans un monde en ruine où l’humanité semble avoir été anéantie, Ray part à la recherche d’autres éventuels survivants, sous le regard inquiet de son amie Trice. Face à une attaque venue du ciel, Trice s’interpose et révèle un secret gardé depuis bien longtemps… Commence alors pour le jeune homme un long voyage, guidé par les paroles de son amie.”

L’auteur, Mito Shinji, n’est pas un débutant dans le monde de l’édition. Il a commencé carrière en 2015 en gagnant un concours avec un récit court : ‘Allegro’. Après une série en deux volumes (Dareka no sekai) en 2016, il propose Alma qui sera publié au Japon en 2019 et 2020.

Ce récit met en scène un monde post-apocalyptique où évolue un jeune homme, Ray. Ce dernier passe ses journées à explorer la région afin d’en dresser une carte et, éventuellement, de rencontrer d’autres humains. Il vit avec Trice, une jeune fille qui s’occupe de lui depuis toujours. Suite à une altercation avec une mystérieuse jeune fille, Trice révèle sa vraie nature. Elle est une Gijin, une robot humanoïde extrêmement perfectionnée. Malheureusement, quelques jours plus tard, elle tombe HS. Ray se retrouve alors seul pour affronter un monde vide et désolé.

Ray est un jeune homme intelligent et réfléchi. Guidé et protégé par Trice, il tente d’évoluer comme il le peut dans une ville dévastée et vide. Il est accompagné d’un petit animal de compagnie, Lambda, un rongeur composé d’éléments organiques (il mange) mais également d’éléments électroniques (il mémorise les images et peut enregistrer des messages).

Une fois seul, Ray se rend compte qu’il ne connaît pas le monde qui l’entoure. Cependant, conscient qu’il ne pourra pas survivre seul, il se met en quête d’autres humains. Après avoir erré pendant plusieurs jours, il trouvera un groupe d’humains très militarisés qui ne le prendront sous leurs ailes qu’après s’être assuré qu’il n’avait en lui aucun élément électronique. C’est au contact de ces humains qu’il apprendra ce que sont réellement les Gijins. Il apprendra également que ce sont eux qui sont en grande partie responsables de l’anéantissement des humains.

Très peu de temps après son arrivée, les Gijins se rebellèrent, ce qui entraîna une riposte musclée de la part du petit groupe d’humain. Ray prend alors conscience qu’il a en lui quelque chose qui lui permet d’interagir avec les Gijin. En effet, les androïdes réagissent à sa présence et, sur leurs yeux, le mot ‘Alma’ apparaît. Le jeune homme décide alors de suivre sa propre route, espérant ainsi trouver les éléments qui permettraient de remettre Trice en état.

L’histoire prend du temps à se mettre en place, l’auteur préférant montrer la routine de Ray avec Trice afin de mettre en avant leur relation. Malgré ce début un peu lent sur le plan narratif, l’histoire prend bien. La découverte de la vraie nature de Trice, ne change en rien leur relation et, lorsqu’elle tombe hors service, Ray en ressent un vrai chagrin et l’enterre avec ses objets préférés, tout comme le faisaient certaines peuplades anciennes. Cette scène est marquante car le lecteur se rend compte que Ray a appris des choses (il y a beaucoup de livres dans leur base) mais il n’a aucune connaissance pratique du monde actuel.

Le lecteur découvre ainsi le monde et sa situation en même temps que le personnage.

Le dessin est magnifique au niveau de sa finesse et du détail de ses décors. On se sent oppressé dans ce monde en ruine. Cela renforce encore le sentiment d’isolement et le lecteur peut alors ressentir la même chose que le personnage. Cette recherche graphique ainsi que la manière dont le récit est construit et mis en scène permet au lecteur d’avoir plusieurs angles sur la situation.

L’histoire puise certaines références dans d’autres récits de science-fiction comme ceux d’Asimov, notamment en ce qui concerne les lois auxquelles sont soumis les Gijins. La guerre entre les humains et les Gijins a commencé quand ils se sont affranchis de ces règles.

Ce récit au dessin très élaboré ravira les amateurs de science-fiction et de récits post-apocalyptiques. Même si l’avenir de l’humanité semble bien sombre, Ray semble porter en lui quelque chose de spécial qui pourrait peut-être permettre de renouer un dialogue avec les androïdes.

Alma
90 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Dans un monde post-apocalyptique, un jeune homme du nom de Ray cherche ses semblables. Ce faisant, il se retrouve au milieu d'une terrible guerre entre les Gijins et les humains. Quel sera l'avenir de l'humanité ?

Scénario90
Dessin95
Édition80
Originalité90
Mise en scène95
Intérêt sur la durée95
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

Geekette assumée et grande fan de manga depuis Dragon Ball. J'ai une fâcheuse manie de lire tout ce qui me tombe sous la main, ce qui permet de faire les meilleures découvertes.