Connect with us

Critique

Notre critique du tome 1 de Black Marriage

Published

on

Dessinateur :  Saki Aikawa
Scénariste :  Saki Aikawa
Éditeur :  Soleil manga
Collection :  Shojo
Genre :  Romance, Tanche-de-vie
Public : + 12 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 30 juin 2021
Prix : 6,99 €
Statut de la série : En cours de publication

« Saki Aikawa, l’auteure de He Is a Beast et Be-Twin You & Me, nous offre encore une très jolie comédie romantique attachante et originale qui plaira forcément aux fans de shojos ! Suite au décès de ses parents, Akari, une lycéenne, hérite d’un orphelinat. Cependant, celui-ci est menacé car le propriétaire souhaite vendre les lieux. Un beau jour, alors que la jeune femme négocie ardemment pour éviter la vente, un mystérieux jeune homme rachète la maison et l’offre à Akari pour sauver l’orphelinat. Seulement, il y a une contrepartie : elle doit épouser le bel inconnu ! »

C’est le grand retour de Saki Aikawa avec ce 1er tome de sa nouvelle série Black Marriage. Les fans de la mangaka avaient hâte de la revoir après ses nombreuses séries à succès comme He is a beast ou encore Be-Twin you & me. Nous retrouvons tout ce que nous aimons de Saki Aikawa dans Black Marriage: de beaux garçons, de la romance, une héroïne mignonne et un passé mystérieux pour le héros.

En effet, Kakeru Shindô semble avoir un passé douloureux et une vie de famille difficile. C’est d’ailleurs à cause de cela qu’il voulait se marier rapidement. Mais pourquoi avec Akari? La jeune fille semble convaincue de l’avoir vu pour la 1ère fois quand il a acheté l’orphelinat mais les propos de Kakeru nous font douter de cette vérité. Ils se seraient déjà rencontré par le passé? Kakeru affirme aimer quelqu’un. Ne serait-ce pas la Akari de son passé? Beaucoup de questions se mettent en place dans ce 1er tome et on a hâte d’en découvrir plus sur Kakeru dans la suite de l’histoire.

Akari est par excellence l’héroïne naïve et à la gentillesse pure. Kakeru profitera d’ailleurs de son altruisme pour faire d’elle sa femme. Il la taquine et elle part au quart de tour. Ils sont vraiment mignons à voir et il n’y a aucun doute sur le fait qu’ils tomberont amoureux tous les deux.

Cela pourrait alors entraîner un triangle amoureux, élément important dans une bonne recette de shojo. Et c’est Ritsu qui se présente comme rival. Akari et lui sont amis d’enfance et ils s’occupent tous les deux de l’orphelinat qui leur tient fort à cœur. Sans la présence de Kakeru, il aurait été plus que probable que Ritsu et Akari soient ensemble. D’un naturel apparemment doux et calme, Ritsu perd son sang froid face à Kakeru. Tout cela va amener une belle bataille pour le cœur de la lycéenne.

On retrouve bien le style de Saki Aikawa dans le chara-design. A une coupe de cheveux près, Kakeru et Ritsu sont le portrait crachés des jumeaux de Be-Twin you & me. Akari aussi ressemble beaucoup aux héroïnes des œuvres précédentes de la mangaka. Mais ces dessins, nous les aimons. Une héroïne toute mignonne avec des grands yeux très expressifs, très caractéristique dans les shojos, et plein de garçons plus beaux les uns que les autres qui lui tournent autour. Que demander de plus?

Les arrière-plans sont assez épurés car l’accent est mis sur les personnages présentés en gros plans. Des trames comme des bulles sont par contre souvent utilisés pour donner un rendu encore plus mignon.

Black Marriage
90 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

En conclusion, on avait hâte de retrouver Saki Aikawa avec ce 1er tome de Black Marriage. Tous les éléments d'un bon shojo sont réunis et on attend avec impatience la suite de l'histoire.

Scénario80
Dessin90
Édition90
Originalité80
Mise en scène90
Intérêt sur la durée100
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

Tombée dans l'univers manga par hasard, elle ne l'a plus lâché et en est devenue passionnée. Plus attirée par le shojo et le shonen, elle n'a pas peur de relever des défis et de découvrir d'autres styles.