Connect with us

Critique

Notre critique du tome 1 de Chat de Yakuza

Published

on

Dessinateur : Kamimura Riddle
Scénariste : Kamimura Riddle
Éditeur : Doki Doki
Collection : Seinen
Genre : Comédie, Animaux
Public : + 12 ans 
Contenu : 160 pages
Sortie : 4 mais 2022
Prix : 7,50€
Statut de la série : En cours de publication

« Sabu, un chaton abandonné dans la rue, grelote de froid sous la pluie, quand un jeune homme qui passait par là s’arrête devant lui… Le pauvre minou se croit sauvé, avant de voir que son bienfaiteur… a une vraie dégaine de yakuza ! Et ce qu’il va découvrir par la suite ne va pas du tout, mais alors pas du tout le rassurer ! Que va-t-il advenir de cette petite boule de poil, désormais aux mains de la pègre ? »

Alors qu’il tombe des cordes, un petit chaton est abandonné dans le froid de la rue. Trempé et grelottant, il est recueilli par un jeune homme qui arbore de belles cicatrices sur le visage. Ce dernier ressemble très fort à un yakuza et le petit chaton ne se sent pas du tout à l’aise chez son nouveau propriétaire. Et Jin n’est pas seul : autour de lui gravite un gang d’hommes tous plus effrayants les uns que les autres. Pourtant, Jin va prendre soin de son nouveau pensionnaire et lui donner un nom, Sabu.

Voici une histoire vue sous deux angles différents, celle d’un chaton mort de trouille et celle d’un yakuza qui fait vraiment peur. Alliant avec brio quiproquos, incompréhensions et humour, grâce à un vocabulaire ambigu, cette série donne également aux lecteurs quelques conseils pour le bien-être de nos félins adorés. Ainsi, on voit Jin, malgré ses aires effrayants, prendre soin avec douceur et gentillesse de Sabu : biberons, coussin chauffant et goodies pour chats, tout est bon pour rendre heureux ce jeune chaton abandonné. Pourtant, Jin semble vraiment être ce qu’il paraît, c’est-à-dire un yakuza. Il travaille pour un boss, il tient un café, il porte sur le visage des balafres aux origines encore inconnues et il est entouré d’une belle brochette de gars tous plus suspects les uns que les autres.

Cette histoire est rythmée par des chapitres assez courts et par les réflexions de Sabu qui se rapprochent très forts de celle des êtres humains. Loin de la complicité mise en avant dans d’autres séries mettant en scène des animaux et leurs maîtres, l’auteur joue plutôt sur ce qui les oppose. Le trait est classique, parfois un peu simpliste, avec très peu de décors, mais une belle mise en avant des quiproquos et du côté mignon de Sabu. Entre les chapitres, on retrouve avec plaisir des crayonnés qui présentent les différents protagonistes de cette histoire. Bouquet final : ce premier tome se referme sur une adorable histoire de nouvel an. Jin et Sabu font la jaquette de ce premier tome. N’hésitez pas à soulever cette dernière !

Chat de Yakuza
85 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

C’est un duo improbable que l’on découvre dans cette nouvelle série qui met en scène un adorable chaton et un effrayant yakuza. Situé entre Chi et La voie du tablier, on rit à chaque page grâce aux réflexions humaines de Sabu. A découvrir absolument !

Scénario85
Dessin80
Édition85
Originalité90
Mise en scène85
Intérêt sur la durée85
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha + sixty eight = seventy four