Connect with us

Critique

Notre critique du tome 1 de Criminelles fiançailles

Published

on

Dessinateur : Konishi Asuka
Scénariste : Konishi Asuka
Éditeur : Pika
Collection : Seinen
Genre : Comédie, Tranche-de-vie
Public : + 16 ans 
Contenu : 208 pages
Sortie : 5 janvier 2022
Prix : 7,95€
Statut de la série : En cours de publication

« Yoshino, petite-fille du boss du plus grand clan de yakuzas d’Osaka, a été élevée au cœur de la pègre. Une éducation qui lui a mis du plomb dans la tête, mais qui ne l’a pas empêchée de mener une vie paisible. Jusqu’au jour où son grand-père décide de la fiancer avec le très avenant Kirishima, petit-fils d’un puissant clan rival tokyoïte en vue d’unir les deux familles. Embarquée dans ces fiançailles arrangées, Yoshino accepte d’aller vivre à Tokyo afin d’apprendre à le connaître, sans se douter que cet individu dissimule derrière son sourire une personnalité très spéciale… »

Yoshino est une lycéenne qui n’a jamais connu l’amour. Petite-fille du boss d’un des plus grands clans de yakuzas d’Osaka, cette situation ne l’a pas vraiment aidée à se faire des amis et encore moins des petits copains. Malgré un environnement familial particulier, la jeune fille a mené une vie assez calme. Son quotidien se voit bouleverser quand son grand-père conclu une alliance avec un clan rival de Tokyo. Du coup, Yoshino se retrouve fiancée à Kirishima, petit-fils du chef de ce clan. Yoshino part poursuivre ses études à la capitale afin de connaître un peu mieux son promis. Mais derrière son beau sourire et son côté avenant, Kirishima semble cacher certains secrets… et pas que ses tatouages !

Avec cette nouvelle série, Pika nous emmène dans l’univers des pseudos-yakuzas japonais comme on les voit dans les films occidentaux. L’auteure elle-même avoue que ses yakuzas sont peu réalistes. Pourtant, on se sent attiré par ce monde qu’elle décrit, fait de violence, de menaces et de sang. On y rencontre deux jeunes gens qui se retrouvent embarqués dans des fiançailles arrangées et cela sans se connaître. Chacun cache une personnalité fort différente de son visage. Ainsi, Yoshino passe pour une jeune fille capricieuse avec un visage d’hôtesse et Kirishima, lui, passe pour un jeune homme fort avenant et poli. Ce sont pourtant des caractères plus forts et plus affirmés, et parfois même forts effrayants, qui se cachent sous ces corps d’adolescents.

Le thème de la mafia et l’esthétique de la violence utilisées dans cette nouvelle série rappelle un peu l’univers de Quentin Tarantino. L’auteure s’est bien documentée sur le sujet et cela s’en ressent dans les dessins et les dialogues, malgré une interprétation improbable de cet univers. Ici, on n’hésite pas à parler de règlement de comptes ou encore de vente d’organes, de prostitution et de bars à hôtesses, afin de rapporter de l’argent au clan. Autres thèmes mis en avant, ceux de l’amour et de la haine, deux sentiments forts proches. Au travers des dialogues, et surtout des monologues, on découvre des personnages à la psychologie bien travaillée, avec un vrai background. Le style de d’Asuka Konishi est assez particulier, proche du webtoon et du manhwa coréen. Il y a beaucoup de détails que ce soit dans les vêtements ou les décors, mais aussi dans les plats servis aux protagonistes. Deux petites histoires bonus clôturent ce premier tome. Avec une très belle jaquette faite de sakura couleur sang, on peut admirer nos deux jeunes héros, entre amour, haine et violence.

Criminelles fiançailles
85 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Premier tome d’une série qu’on adore déjà, celui-ci nous emmène dans un univers irréaliste mais très accrocheur au sein de la mafia japonaise. On y rencontre des personnages hauts en couleurs, avec des personnalités assez particulières, mais très attachants à leur manière. Mention spéciale pour le splendide tatouage que Kirishima arbore dans le dos. On a adoré !

Scénario85
Dessin85
Édition85
Originalité90
Mise en scène85
Intérêt sur la durée90
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha sixty seven − sixty four =