Notre critique du tome 1 de DanMachi – Sword Oratoria

Dessinateur : Fujino Omori
Scénariste : Takashi Yagi
Character Design: Kiyotaka Haimura et Suzuhito Yasuda
Éditeur : Ototo Manga
Collection : Shonen
Genre : Aventure, Fantastique
Public : + 12 ans
Contenu : 224 pages
Sortie : 10 juillet 2020
Prix : 6,99 €
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site Officiel

Résumé

 « Au coeur de la ville d’Orario se trouve un gigantesque labyrinthe souterrain, profond d’une centaine d’étages, peuplé d’une réserve de monstres sans cesse renouvelée, et dont personne n’a jamais vu le fond. En cette ville cohabitent humains et dieux, les premiers en quête de gloire et de richesse, les derniers descendant de leurs trônes célestes en quête d’amusement et de passion. Ces divinités y forment des Familia, des groupes d’humains recevant leur bénédiction pour participer d’une façon ou d’une autre à l’exploration du Donjon. Parmi les dieux les plus influents d’Oratoria se trouve Loki, et dans sa Familia se trouve l’une des aventurières les plus puissantes du monde : Aiz Wallenstein, la princesse à l’épée. »

Notre avis

Bienvenue parmi l’équipe d’attaque de la familia de Loki dans ce 1er tome de DanMachi – Sword Oratoria. Cette familia compte des aventuriers plus puissants les uns que les autres mais comme son nom l’indique, c’est avant tout une famille. C’est ce sentiment qui ressort le plus dans l’histoire, ces liens fraternels puissants qui unissent chacun de ses membres. On est au-delà de l’amitié et le lien qui les unis est vraiment très beau à voir.

Nous en découvrirons plus sur chaque membre de l’équipe d’attaque. Leur force, leur magie mais aussi ce qui fait qu’ils font partie de l’équipe. Ainsi, nous découvrirons que le commandant est une prume et que malgré son apparence enfantine, il a une quarantaine d’année et que son intelligence hors du commun fait de lui un bon leader. Et cela est un exemple parmi tant d’autres car nous découvrirons les membres de la familia de Loki les uns après les autres et ce qu’on peut dire c’est: “Woaw quelle famille”. Nous aurons plaisir à en apprendre plus, dans les prochains tomes, sur les membres restés jusque là discret.

On en découvre plus sur le donjon dans ce spin off de DanMachi. Nous en apprenons plus sur son fonctionnement, l’apparition des monstres, le joyau qui forme leur noyau, … bref beaucoup d’informations qui donnent un plus à l’histoire mais également à l’œuvre principale. De ce fait, ce spin-off est un bon complément à DanMachi – La légende des familias mais il peut tout à fait être lu sans connaissance de cette dernière.

L’humour est omniprésent dans le tome. Tout d’abord, le côté foufou de Thiona, ensuite Thioné qui ne cesse de crier son amour pour le commandant Finn et il ne faut pas oublier Aiz qui, bien qu’elle soit incontestablement d’une puissance surhumaine, a bien du mal quand elle doit parler avec se camarades. Au combat, elle a beau être d’un niveau supérieur, son côté sociale est au niveau zéro, ce qui crée des situations très drôles.

On peut juste déplorer la trop grande facilité de Aiz à combattre un ennemi. En effet, face à un monstre surpuissant que même les plus forts ne peuvent égratigner. Aiz l’élimine en un clin d’oeil. Tout cela semble un peu trop facile et c’est bien dommage. Mais cela augmente aussi le mystère sur Aiz et sur comment elle est devenue si forte.

Les personnages sont vraiment bien détaillés et même si le dessinateur diffère de DanMachi – La légende des familias, on retrouve bien les membres de la familia de Loki qui y sont présentés et principalement Aiz. Les monstres sont eux aussi bien travaillés et très variés.

Les arrière-plans sont assez épurés mais les scènes de combats sont extrêmement bien travaillées. Les batailles sont époustouflantes agrémentées de lignes de vitesse ou encore d’onomatopées pour faire vivre complètement l’action aux lecteurs.

Notre critique du tome 1 de DanMachi – Sword Oratoria
Conclusion

En conclusion, un très bon 1er tome de DanMachi - Sword Oratoria. Nous en découvrons plus sur Aiz et sa familia ainsi que les raisons qui l'on fait rencontrer Bell, le héro de DanMachi - La légende des familias.

Scénario
85
Dessin
95
Edition
90
Originalité
85
Mise en scène
90
Intérêt sur la durée
90
On a aimé :
Dessin ++
Découverte de la familia de Loki
On a moins aimé :
Néant
90