Connect with us

Critique

Notre critique du tome 1 de Dark Grimoire

Published

on

Dessinateur : Haru Sakurana
Scénariste : Haru Sakurana
Éditeur : Kana
Collection : Dark Kana
Genre : Shônen, Fantastique
Public : + 12 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 20 avril 2018
Prix : 7,45€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

Atli et Leon sont deux jeunes garçons étudiant dans une école de sorcellerie et qui s’entendent comme chien et chat. Un soir, Atli découvre dans sa chambre un grimoire de magie interdite, dont la seule possession est un crime grave. Paniqué, il est bien décidé à s’en débarrasser lors d’un examen pratique en pleine nature avec sa classe. Mais lorsque Leon se fait tuer sous ses yeux par une étrange créature, Atli utilise le grimoire pour le ramener à la vie. Désormais liés par ce terrible secret, les deux garçons vont devoir tout faire pour que personne ne découvre ce qui s’est passé.

Notre critique

Dans le monde de Dark Grimoire, magie et technologie vont de pair et les jeunes gens qui souhaitent utiliser ces techniques doivent passer par une école de sorcellerie, au terme de laquelle ils seront autorisés à user de ce qu’ils y auront appris. Seule exception : la « magie interdite », passable d’une peine d’emprisonnement à vie ou, dans le pire des cas, d’une exécution. C’est dans ce contexte qu’Atli, notre jeune héros, décide de braver l’interdit en ressuscitant son camarade de classe. Un début accrocheur qui nous plonge sans attendre dans l’action et le suspense, tout en introduisant les deux personnages principaux de l’histoire.

Entre amis et rivaux, Atli et Leon forment un duo très sympathique. D’abord ennemis, remontés l’un contre l’autre à cause de leur situation familiale compliquée, ils vont bien vite apprendre à se connaître et lier une étroite amitié. Leurs personnalités bien différentes donnent toutefois lieu à bon nombre de situations comiques et d’embrouilles, et ils devront apprendre à coopérer afin de s’en sortir. Malheureusement pour eux, les problèmes ne manquent pas d’apparaître et le secret qu’ils partagent va s’avérer bien difficile à garder, d’autant plus que le mystère plane toujours sur l’origine du grimoire ou de la créature qui les a attaqués. Cette amitié touchante qui grandit entre les deux jeunes garçons va être au cœur de ce premier tome et pourrait même peut-être former l’un des points les plus intéressants du manga.

L’histoire, en soi, se révèle assez prenante. Le crime commis par Atli va mettre les deux garçons dans une situation délicate qui ne leur laissera pas le temps de souffler, tenant le lecteur en haleine du début à la fin du tome. Au fil des pages, on découvre également peu à peu l’univers dans lequel ces deux personnages évoluent, ce qui ne manquera pas de soulever bon nombre de questions sur ce monde mystérieux à l’environnement inhospitalier, dans lequel les êtres humains ne semblent pouvoir survivre que grâce à l’utilisation de la magie…

Toutes ces interrogations, de même que celles sur l’origine du grimoire ou encore sur le passé d’Atli, donnent au manga une ambiance mystérieuse et sombre, égayée néanmoins par quelques passages comiques dans lesquels l’auteure adopte un style plus parodique. Pour le reste, c’est un dessin assez sobre qui mettra davantage l’accent sur les personnages que sur l’action, avec toutefois un grand soin apporté au décor. Dans l’ensemble, le résultat est plutôt joli.

Un premier tome assez prometteur donc pour cette histoire courte en quatre volumes. On déplorera peut-être cependant un petit manque d’enthousiasme pour la magie. Bien qu’au centre de l’intrigue, on ne sait finalement que peu de choses dessus et les personnages ne semblent pour l’instant pas s’y intéresser outre mesure. Pour une histoire se déroulant dans une école de sorcellerie, on ne ressent pas vraiment l’émerveillement et l’attrait pour la magie que l’on pourrait s’attendre à avoir dans ce genre de scénario, ce qui est assez dommage.

Fan de mangas en tout genre avec un goût prononcé pour tout ce qui sort de l'ordinaire et un faible pour les histoires fantastiques.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha three × = six