Connect with us

Critique

Notre critique du tome 1 de Excuse-me dentist, it’s touching me !

Published

on

Dessinateur : Yamazaki Shô
Scénariste : Yamazaki Shô
Éditeur : Soleil
Collection : Shonen
Genre : Comédie, Romance
Public : + 12 ans
Contenu : 208 pages
Sortie : 13 avril 2022
Prix : 6,99€
Statut de la série : En cours de publication

« Deux clans de yakuzas se partagent la ville depuis des générations : le Kokuyo-kai et ses hommes en noir et les Shinju, généralement vêtus de blanc. Au niveau de la frontière qui délimite chaque territoire se trouve un petit cabinet dentaire tenu par une jolie dentiste. Un yakuza est sur le point de tomber sous le charme de la jeune femme. Mais les apparences sont trompeuses… »

Deux clans mafieux se partagent la ville, les Kokuyo-Kai d’un côté et les Shinju de l’autre. A la frontière entre ces deux clans se trouve un cabinet de dentisterie tenu par une charmante dentiste. Takuma Kurosumi, surnommé “Kurosumi l’inébranlable”, est vénéré et craint par tous. Sauf que ce dernier a la phobie des femmes et ne supporte pas leur contact. Lors d’une visite impromptue au cabinet dentaire, il rencontre Tomori Shirayuki, la séduisante dentiste qui y travaille. Pas du tout impressionnée par le yakuza qui lui fait face, elle va se moquer de son patient. Pourtant, cela ne va pas refroidir Kurosumi, qui va doucement tomber sous le charme de la jeune femme. Mais le yakuza doit se méfier : la belle cache sous son beau sourire et ses formes généreuses, un énorme secret.

Kurosumi fait partie du clan mafieux des Kokuyo-Kai. Vêtu de noir, en opposition au clan Shinju qui porte du blanc, il est craint par tous dans le milieu. Sérieux, posé et puissant, ce dernier perd tous ses moyens quand une femme l’enlace. En fait, Kurosumi à la phobie des femmes et les évite autant que possible. Bien décidé à se faire soigner les dents, il va fréquenter la belle dentiste, Tomori, car avec elle, il se sent à l’aise, malgré les remarques qu’elle lui fait sur l’état de sa bouche. Loin de repousser le jeune mafieux, cette relation va lui permettre de s’épancher et de lutter contre son point faible, les femmes. Pourtant, sous son énorme poitrine et son sourire aguicheur, Shirayuki cache un lourd secret qui pourrait bien ébranler Kurosumi l’inébranlable…

Voici une comédie originale, pleine de vie et d’humour qui renouvelle à elle seule un genre déjà bien éculé, celui de la comédie romantique. L’auteure joue avec les quiproquos, l’ambiguïté et le caractère opposé des deux héros, ainsi qu’avec les personnages étranges qui les entourent, ce qui ajoute beaucoup de peps à cette histoire. L’humour est assez léger, répétitif, et parfois un peu potache, avec pas mal d’allusion à la sexualité mais sans tomber dans l’excès et le vulgaire. L’auteure en profite pour glisser dans les dialogues quelques petits conseils dentaires afin de se protéger au maximum des caries. Le charadesign est assez classique, avec un trait relativement fin, peu de décors et quelques envolées de petits cœurs ou d’étoiles autour de Tomori. En bonus, on a droit à quelques gags mettant en scène les différents personnages rencontrés dans ce volume. Sur la jaquette, on peut admirer ce couple improbable que sont Tomori et Kurosumi dans leur tenue de travail respective.

Excuse-me dentist, it’s touching me !
85 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Cette comédie est une belle découverte qui renouvelle magnifiquement le genre de la comédie romantique. On y croise des yakuzas, une belle dentiste et un ténébreux mafieux, ce qui peut paraître fort classique, mais l’humour et les quiproquos sont savoureux et tombent au bon moment. Les personnages débordent d’énergie et nous entraînent dès les premières pages dans leurs délires. Ne vous laissez pas avoir par la belle jaquette : ce manga n’est pas à mettre entre toutes les mains. N’oubliez pas de vous laver les dents avant d’aller vous coucher !

Scénario90
Dessin85
Édition85
Originalité90
Mise en scène85
Intérêt sur la durée90
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha twenty three − seventeen =