S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur: Aigamo Hirayuki, Tozai
Scénario: Akai Matsuri
Éditeur: Doki-Doki 
Collection: Shônen
Genre: Isekai
Public: + 12 ans
Contenu: 176 pages
Prix: 7,50 euros
Sortie: 14 octobre 2020
Statut de la série: En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Appelé avec ses camarades de classe dans un autre monde, Akira Oda se voit attribuer les caractéristiques d’un banal assassin du fait de sa discrétion. Mais ses compétences vont se révéler bien plus grandes que celles d’un héros. Très vite, Akira commence à avoir des doutes sur le roi qui les a fait venir dans cet autre monde et il va devoir mettre en pratique ses compétences d’assassin pour élucider le mystère… et découvrir la conspiration qui est en train de se tramer ! »

Notre critique

D’abord parue sous forme de romans au Japon, cette série arrive en Europe sous son adaptation manga. La série est en cours depuis 2018 au Japon et compte déjà plusieurs tomes parus à ce jour.

Les séries de type ‘Isekai’ sont fort à la mode pour le moment et très appréciées des lecteurs. Il suffit de regarder les chiffres (tant en nombre de séries qu’en volumes vendus, sans compter les animés et les diverses adaptations) pour s’en rendre compte.

Une série de type ‘Isekai’ met en scène un ou plusieurs personnages qui se retrouvent dans un monde parallèle. Un des plus ancien du genre n’est autre que ‘Alice au Pays des Merveilles’. Cette série reprends le même mécanisme: suite à un rituel, une classe de lycéens est téléportée dans un univers médiéval-fantastique. Là-bas, chaque personnage se voit attribuer un rôle et les pouvoirs qui vont avec. à partir de ce moment, ils vont devoir apprendre à s’en servir afin de remplir une mission.

Cette série est centrée sur le personnage de Akira Oda, un jeune garçon discret et taiseux qui hérite du rôle d’assassin. Très observateur, il se rend très vite compte qu’il a des compétences et des statistiques bien supérieures à celles de ses camarades de classe. De plus, en espionnant le roi de leur nouveau pays, il découvre que ce dernier prépare quelque chose de grave. Habitué à agir seul, il décide de mener son combat à l’écart du groupe afin de faire la lumière sur la situation.

Il se fait un allié en la personne de Saran Mislay, commandant des chevaliers. Ce dernier perce très vite le jeu de Akira mais choisi de ne rien révéler. En effet, le commandant se rend également compte que quelque chose ne tourne pas rond et décide de s’allier avec le jeune homme afin d’enquêter sur ce qui se passe dans le royaume.

En parallèle, Tsukasa Satô, qui a hérité du rôle de héros, tente tant bien que mal de garder le groupe uni. Sous ses airs hautains, c’est un personnage qui a vraiment à cœur de maintenir la cohésion du groupe de lycéens. Il est, au niveau de son caractère, le parfait opposé de Akira.

L’histoire démarre sur les chapeaux de roue. En effet, dès la première page, Akira et sa classe sont transportés dans un autre monde: le royaume de Laytice. Une fois là-bas, ils prennent connaissance de leurs rôles et commencent leur entraînement. Si la mise en place du récit est très classique pour ce genre de série, elle est bien écrite et les personnages qui auront un rôle à jouer ressortent vite du lot.

Le dessin est un dessin classique de shônen: clair et détaillé. Les personnages sont très reconnaissables et expressifs. Il est agréable à regarder. Le dessin de la jaquette est attirant. Akira y figure en bonne place mais le personnage qui est au second plan reste un mystère. En effet, elle apparaît dans le volume mais le lecteur ne sait pas encore qui elle est.

L’histoire est bien scénarisée. Elle est facile et agréable à suivre. Les nouvelles informations arrivent au fur et à mesure, ce qui permet au lecteur de les intégrer sans perdre le fil du récit.

Doki-Doki propose une édition classique et soignée. Une nouvelle est proposée à la fin du volume, afin de prolonger un peu la plongée dans le royaume de Laytice.

Cette série est une série de type ‘Isekai’ classique. Cependant, le dynamisme de son histoire et ses personnages aux caractères bien définis en font une lecture agréable et très divertissante. Elle est à conseiller aux amateurs de jeux de rôle et d’heroïc-fantasy.

Notre critique du tome 1 de Je suis un assassin (et je surpasse le héros)
Victimes d'un complot, et si leur seul espoir était entre les mains d'un assassin?
Scénario85%
Dessin85%
Édition80%
Originalité80%
Mise en scène90%
Intérêt sur la durée90%
On a aimé
  • Les personnages.
  • L'ambiance.
On a moins aimé
  • Une impression de déjà-vu.
85%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.