Connect with us

Critique

Notre critique du tome 1 de Kiki la petite Sorcière

Published

on


Scénariste : Eiko Kadono
Éditeur : Ynnis Édition- @Anime
Collection : Roman
Genre : Comédie, Fantastique
Public : + 12 ans
Contenu : 240 pages

Sortie : 29 mai 2019
Prix : 14,95€
Statut de la série : Terminée en 6 tomes

Acheter Site Officiel

Résumé

Kiki est une petite sorcière de 13 ans. A cet âge, il est de coutume pour les jeunes sorcières de quitter leur famille pour faire leur apprentissage. Kiki s’apprête donc à tracer sa propre route, en compagnie de Jiji, un chat doué de parole. Ensembles, ils vont s’installer dans la ville de Koriko, près de la mer. Osono, une boulangère, va aider Kiki et Jiji à s’installer dans cette nouvelle vie. Ils vont lancer leur propre entreprise : un service de livraison unique en son genre…

Notre critique

Avant d’être le chef d’œuvre de l’animation japonaise de Hayao Miyazaki, Kiki la petite sorcière est un roman de Kadono Eiko. Dans cette œuvre magique, on découvre les premiers pas d’une des plus célèbres héroïnes des Studio Ghibli, accompagné de son ami, Jiji. Et rappelons que Kadono Eiko a reçu le prestigieux prix d’écriture pour la jeunesse Hans Christian Andersen en 2018. Donc, plongez dans un univers où la magie vit au travers de chacune de ces pages !

Cette historie est un voyage initiatique : celui de Kiki, jeune sorcière, qui va devoir quitter le giron familial et apprendre à voler de ses propres ailes dans une ville inconnue. C’est un peu à mettre en parallèle avec le passage de l’enfance à l’âge adulte : l’adolescence permet à tous de gagner en autonomie, de faire ses propres expériences. Kiki, en plus de devoir faire cet apprentissage, va devoir faire face à une certaine réticence de la part des habitants de Koriko : elle va découvrir que les sorcières ne sont pas les bienvenues partout, qu’elles suscitent une forme d’appréhension, et que certains ignorent même leur existence. La différence peut parfois faire peur. Et c’est par sa gentillesse et sa serviabilité que la jeune Kiki va, peu à peu, gagner le cœur des habitants de sa nouvelle ville et changer leurs préjugés à l’égard des sorcières. Heureusement, Kiki n’est pas seule : elle peut compter sur la généreuse Osono, boulangère, qui lui offre un toit dès son arrivée à Koriko, il y a aussi Tombo, jeune garçon expert en vol et pas insensible au charme naïf de notre jeune sorcière et surtout, Jiji, compagnon et ami de toujours, un chat noir qui est à ses côtés depuis leur naissance. Ensembles, les deux compères vont créer une société de livraison unique en son genre : en balai !

L’écriture est agréable et très facile à lire. Le texte, bien aéré, est à la portée de tous les lecteurs, des plus jeunes, déjà capables de comprendre un texte, aux plus âgés, sensibles à la magie de Kiki. Les caractères d’impression ne sont pas trop petits, donc le texte est un réel plaisir à lire. Le papier utilisé est épais, mais l’ouvrage en lui-même n’est pas lourd, et il tient bien en main. Sur la jaquette bleu nuit, on retrouve notre héroïne préférée en ombre chinoise, sur son balai, en compagnie de Jiji en situation un peu délicate. De la dorure donne à cette jaquette de la brillance. Ynnis Edition a réalisé un beau travail au niveau de l’édition de cet ouvrage.

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.