Connect with us

Critique

Notre critique du tome 1 de Koro Quest !

Published

on

Lisez notre avis concernant le tome 1 de Koro Quest! et suivez toute son actu sur Nipponzilla, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma
Dessinateur : Jo Aoto
Scénariste : Kizuku Watanabe
Éditeur : Kana
Collection : Shonen
Genre : Aventure, Humour
Public : + 10 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 6 juillet 2018
Prix : 6,85€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« M. Koro est de retour ! Et le voilà devenu le Roi démon d’un RPG ! Dans un monde de magie et d’épées, une étrange aventure commence pour Nagisa, Karma et leurs camarades de la classe E ! Voici le spin-off déjanté d’Assassination Classroom ! »

La très réputée école de magie Kunugigaoka forme la crème des héros de RPG, mais il y existe une classe de cancres pas mêmes capables de battre un slime. C’est dans cette classe que va être assigné, pour une raison inconnue, le Roi démon en personne comme professeur principal ! Surnommé M. Koro par ses élèves, il va les former à devenir des héros assez puissants pour l’affronter et le tuer. Car ces élèves ont une particularité : ils ont chacun un bug qui leur profère des capacités… pour le moins surprenantes.

Notre critique

Ce spin-off humoristique du très populaire manga shonen Assassination Classroom de Yusei Matsui reprend le scénario de ce dernier mais à la sauce RPG, dans un monde de magie et de héros qui suit les règles d’un jeu vidéo. Ainsi, M. Koro est changé en Roi démon imbattable puisque affublé d’un bug qui lui donne une vitesse démesurée, et les élèves de la classe E sont les seuls à avoir une chance de le tuer puisqu’ils sont eux aussi « buggués », chacun à sa manière. Un setup plutôt intéressant et propice à l’humour, dans lequel il est facile de prendre ses repères.

Dans Koro Quest!, pas question de drame ou d’histoire de fin du monde ! Le manga nous propose, sans aucune prise de tête, une histoire drôle et légère qui va reprendre certains évènements clés de l’œuvre originale mais en les détournant de manière toujours plus farfelue. Irina, la tueuse en série d’Assassination Classroom, est par exemple ici une sorcière capable de charmer les hommes pour les faire agir à sa guise… Quant aux élèves de la classe E, chacun a une spécificité liée à son « bug », et bien qu’elles n’aient pas encore toutes été dévoilées dans ce premier tome, les quelques bugs déjà présentés sont déjà hilarants.

L’univers fantasy-RPG donne une dimension bien différente à l’histoire, ce qui évite tout sentiment de « copier-coller » du scénario original. Néanmoins, on retrouve les personnages d’Assassination Classroom tels qu’on les aime : l’arrogance de Karma, le tempérament et les actions imprévisibles de M. Koro, l’attitude stoïque de Karasuma… Tout est bien là mais avec quelques détails saugrenus en plus, et le résultat est loin d’être déplaisant.

Les dessins, sans prétention, visent un style assez caricatural ; un design simpliste et des expressions exagérées au possible, ce qui colle plutôt bien à l’ambiance humoristique recherchée sans pour autant donner d’impression de négligé. L’humour, comme dans beaucoup de mangas comiques, fait très dans le réactif et les situations improbables et inattendues avec parfois quelques références à d’autres mangas bien connus. Un humour d’ailleurs parfaitement bien rendu par la version française, qui fait un travail d’adaptation remarquable pour rendre l’ambiance déjantée de la série intacte.

En bref, ce premier tome promet une série délirante qui fait honneur aux personnages d’Assassination Classroom tout en rajoutant sa touche d’originalité… et c’est une réussite.

Fan de mangas en tout genre avec un goût prononcé pour tout ce qui sort de l'ordinaire et un faible pour les histoires fantastiques.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

÷ three = three