Connect with us

Critique

Notre critique du tome 1 de Laisse-moi te détester

Published

on

Laisse-moi-te-detester-t-1-banniere
laisse-moi-te-detester-t-1-Dessinateur : Hijiki
Scénariste : Hijiki
Editeur : Taifu Comics
Collection : Yaoi
Genre : Yaoi, romance, drame
Public : Public averti
Contenu : 198 pages
Sortie : 16 juillet 2021
Prix : 8,99 €
Statut de la série au Japon : Terminée en 2 tomes

Après avoir subi un viol au lycée, l’oméga Naoto a décidé de garder l’enfant conçu lors de ce terrible incident. Quelques années plus tard, il élève seul sa fille et peine à trouve run travail. N’étant pas marqué par un alpha, son statut de célibataire aux chaleurs incontrôlées entraine le rejet systématique des recruteurs voulant éviter les problèmes. Alors qu’il décroche enfin un emploi dans un lycée, un jeune alpha l’attrape par le bras et lui déclare son amour. Naoto ne peut se défaire de sa méfiance et de sa haine envers els alphas, pas après ce qu’il a vécu. Pourtant, celui-ci a quelque chose de différent…

Laisse-moi te détester surfe sur la mode des intrigues amoureuses entre alphas et omégas. Le parti pris est séduisant et permet de développer des personnages attachants. Ce premier tome sait séduire le lectorat.

Que se passe-t-il lorsqu’un oméga traumatisé rencontre un alpha maladroit mais décidé ? C’est toute la question du couple en devenir dans ce tome 1 de Laisse-moi te détester.

On est rapidement pris de sympathie pour Naoto. Il adore sa petite fille, toute mignonne et innocente et fait de son mieux pour tenir ses résolutions et vivre avec sa nature d’oméga. Naoto est même prêt à accepter les conseils de sa mère qui l’encourage à trouver une âme sœur et l’envoie participer à des salons de mariage. Les candidats à l’union s’y rencontrent et voient si un avenir commun est envisageable. Mais voilà que Naoto, déjà peu enclin à faire des efforts, autres que d’être présent à ce type de manifestation, tombe nez à nez avec un serveur qui lui déclare qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Les effets du traumatisme vécu poussent Naoto à rejeter immédiatement le jeune homme avant de fuir les lieux.

Mais le destin veille : alors qu’il décroche enfin un emploi grâce à la bienveillance d’un vieil homme lui-même marié à une oméga, Naoto retrouve son dragueur sans manières. Il se nomme Hazuki : c’est un élève du lycée au sein duquel il travaille ! Insistant mais respectueux, Hazuki lui déclare sa flamme 50 fois par jour. Naoto a beau le repousser en disant qu’il déteste les alphas, qu’il n’a pas besoin d’un partenaire, qu’il a une fille, l’autre ne se décourage pas. Rien ne semble pouvoir faire changer Naoto d’avis jusqu’à ce que Hazuki lui vienne en aide. Les chaleurs de Naoto se déclenchant malgré des inhibiteurs, elles attisent le désir d’autres alphas bien moins attentionnés… L’oméga résigné découvre alors la force de caractère d’Hazuki. Combattant sa propre nature d’alpha, il fait tout pour le protéger, même de ses propres pulsions.

Dès lors, les sentiments de Naoto commencent à changer : et si Hazuki était sincère ?

Derrière ce scénario un peu léger, Hijiki développe un récit qui prône le respect de l’autre, combat la discrimination. Cette romance est une jolie histoire dans laquelle on se laisse aisément embarquer. Les deux protagonistes principaux nous séduisent tout autant que les personnages secondaires qui aident à leur romance. La mère de Naoto, sa fille, l’amie d’enfance de Hazuki et son meilleur pote, tous interviennent à point nommé et font avancer leur relation.

Côté dessin, on hésite entre manque de caractère et bon travail sur le chara-design. Les codes graphiques sont là et induisent un manque de personnalité esthétique. Néanmoins, le job est fait : les personnages sont identifiables, leur physique est en accord avec leur rôle, la mise en scène est réussie et les arrières plans plantent chaque décor.

Romance, drame, personnages bien définis, ce tome 1 de Laisse-moi te détester parvient à nous faire apprécier cette énième version de l’omegaverse.

Laisse-moi te détester tome 1
75 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé
Un bon premier tome pour les fans du genre
Scénario75
Dessin70
Édition90
Originalité60
Mise en scène85
Intérêt sur la durée70
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

Rédactrice manga de Nipponzilla. Dévoreuse manga, BD et livres en tous genre, bavarde absolue, elle s’attaque à tout ce qui ressemble de près ou de loin à un bon titre et qu’importe les déceptions, elle s’acharne pour vous dénicher des perles.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

eighty three + = eighty nine