Luminous blue tome 1 - banniere - nipponzilla

Notre critique du tome 1 de Luminous Blue

luminous blue t1 critique - nipponzillaDessinateur : Kiyoko Iwami
Scénariste : Kiyoko Iwami
Editeur : Taifu Comics
Collection : Yuri
Genre : Yuri, romance, tranche de vie
Public : Tout public
Contenu : 166 pages
Sortie : 23 octobre 2020
Prix : 7,99 €
Statut de la série au Japon : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

L’arrivée dans un nouveau lycée, c’est la porte vers de nouveaux rêves. Kô aime la photographie et en apprenant qu’elle est transférée dans la même lycée que son idole, déjà lauréate deux années de suite du concours national de photographie lycéen, elle a du mal à ne pas exulter.

Seulement, celle-ci a mis ses activités en hiatus et le club photo est maintenant fermé. Dans l’espoir de la remotiver, Kô décide de participer au concours. Elle prend pour sujet Nene et Amane, deux filles de sa classe qui dégagent un profond sentiment d’intimité. Comment aurait-elle pu savoir que celles-ci étaient sorties ensemble avant de rompre, il y a seulement quelques mois… ?

Notre critique

Un yuri plein de tendresse et de poésie. Une nouvelle vie débute pour la jeune Kô. Passionnée de photo au point d’en oublier le temps qui passe, elle se voit déjà aux côtés de son idole au sein du club photo de son nouveau lycée : Uchiho Hayama.

Mais à peine arrivée, Kô apprend que ce fameux club n’existe plus ! Il n’y a plus que Uchiho comme membre et celle-ci n’a plus d’inspiration. Déçue mais décidée à faire revivre cette activité, Kô se lance de plus belle dans la photo. Si elle remporte un prix, son but sera atteint.

Grâce à ses nouvelles camarades, la pétillante Amane et la timide Nene, Kô parvient à prendre de beaux clichés qui réveillent la créativité d’Uchiho. Mais cette collaboration pourrait bien tourner à la rivalité. En effet, dès ce 1er tome, on distingue que Nene et Amane formaient un couple et que Uchiho a peut-être un lien avec leur rupture…

Mieux encore : alors que Amane cherche désespérément à reconquérir Nene tandis que cette dernière semble succomber au charme irrésistiblement candide de Kô.

Foisonnant de jolies créatures, Luminous Blue enchante le lecteur du genre. La candeur de Kô, summum de naïveté, fait son attrait mais aussi son principal défaut. À suivre avec les démêlées sentimentales des unes et des autres…

Le trait de Kiyoko Iwami est ravissant. Aérien, délicat, il est tout en clarté et met en valeur un chara-design adapté au caractère de chacune ainsi que la mise en scène. Le cadre est porteur d’atmosphères changeantes entre école, parc, plages, rues et intérieurs.

On suit plaisamment ce 1er tome et la mise en place des personnages et de leurs relations passées et présentes.

Luminous Blue tome 1 est une bonne entrée en matière où les espoirs adolescents se mêlent aux sentiments naissants.