Connect with us

Critique

Notre critique du Tome 1 de Mashle

Nurci

Published

on

Dessinateur : Hajime Kômoto
Scénariste : Hajime Kômoto
Editeur : Kaze
Collection : Shônen
Genre : Aventure, fantastique, magie
Public : + 12 ans
Contenu : 224 pages
Sortie : 07 avril 2021
Prix : 6,99 euros
Statut de la série: En cours de publication

“Dans un monde où la magie fait loi, il était une fois Mash Burnedead. Elevé au fin fond de la forêt, le jeune garçon passe ses journées entre séances de musculation et dégustations de choux à la crème. Mais un jour, un agent de police découvre son secret : il est né sans pouvoir magiques, ce qui est puni de mort. Pour survivre, il va devoir postuler à Easton, une prestigieuse académie de magie, et en devenir le meilleur élève… La magie n’a plus qu’à bien se tenir : avec sa musculature affûtée et sa force hors du commun, Mash compte bien pulvériser tous les sorts et briser les codes de cette société.”

Mashle est le premier manga édité de Hajime Kômoto. Dès les premières pages, le ton est donné. Le personnage est complètement décalé par rapport à son environnement mais, sous ses airs impassibles, il est prêt à renverser les choses en place.

Mash Burndead, le personnage principal, est un adolescent discret et taciturne. Il est inexpressif et a souvent des réactions décalées par rapport à son environnement, surtout avec les portes. Mais, sous son air à moitié endormi, il est capable de réflexion et, surtout, il réagit vite, même si ce n’est pas toujours la réaction attendue par son entourage.

Elevé dans par son grand-père adoptif au fond des bois, il ne connaît presque rien du monde qui l’entoure et ne cherche pas à en savoir plus. En effet, il semble heureux de sa vie telle qu’elle est, entre ses séances de sport intensif et ses choux à la crème, sa grande passion.

Il a été élevé ainsi car il est né sans marque, c’est à dire sans magie. En effet, dans le monde de la série, seules les personnes possédant de la magie peuvent vivre. Les personnes sans magie sont traquées ou tuées dès la naissance. De plus, cela est visible car les personnes douées de magie ont une marque sur le visage, ce qui explique les traits noirs qui apparaissent sur les gens. La forme du trait ne donne aucun renseignement particulier. C’est juste un signe que la personne peut faire de la magie.

Le personnage se retrouve propulsé dans le monde suite à un chantage fait sur son grand-père par un policier ripoux. En effet, Mash est découvert car, poussé par sa gourmandise, il est allé en ville chercher des choux à la crème et les gens ont découvert qu’il n’avait pas de marque. Il a été dénoncé et poursuivi. Le policier qui s’est lancé à ses trousses lui propose un marché : soit il devient un élu divin (le plus haut grade de magie) soit ils seront, lui et son grand-père, poursuivis à vie. Afin de protéger son grand-père, il accepte le marché. La marque qu’il a sur le visage est donc une marque factice.

Le ton de l’histoire est drôle et décalé. Les différences du personnage par rapport à son monde sont continuellement mises en avant. Les réactions de Mashle sont toujours drôles et inattendues mais lui permettent jusqu’à présent de s’en sortir.

L’esthétique du monde est clairement empruntée à l’univers de Harry Potter. L’auteur allant jusqu’à rendre certains personnages facilement reconnaissables pour les fans du jeune sorcier. Entre l’école qui ressemble à Poudlard, les baguettes et les uniformes, tout est là.

Ce qui est intéressant, au-delà du ton décalé et de l’humour est la mise en scène d’un monde sectaire qui élimine tout ceux qui ne rentrent pas dans le modèle qu’il impose. Là, ce monde va se retrouver face à un jeune personnage hors normes qui va lui donner du fil à retordre.

Comme toute série de shônen, le personnage va se retrouver face à un adversaire à battre. Ici, son adversaire, ce sera le monde entier. Même si les chapitres sont drôles et amusants à lire, la série reste un shônen très classique dans sa construction.

Le dessin est classique pour une série de ce type. Les décors sont assez détaillés pour mettre l’ambiance mais ne sont pas trop chargés, ce qui permet de bien mettre les actions en avant.

L’histoire est nerveuse et les événements s’enchaînent à un rythme élevé. Ce premier volume sert à présenter le personnage et son environnement. Maintenant que le décor est planté, les choses sérieuses vont commencer.

Mashle
85 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé
L'histoire d'un jeune homme sans magie dans un monde où elle règne en maître. Malgré cette différence, il arrive à se faire admettre à Easton, une prestigieuse école de magie. Attention les sorciers, Mash est dans la place.
Scénario90
Dessin85
Édition80
Originalité80
Mise en scène90
Intérêt sur la durée85
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

Geekette assumée et grande fan de manga depuis Dragon Ball. J'ai une fâcheuse manie de lire tout ce qui me tombe sous la main, ce qui permet de faire les meilleures découvertes.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seventy six − = sixty eight