Connect with us

Critique

Notre critique du tome 1 de Mochi et Compagnie

Saya

Published

on

Dessinateur : Shinozuka Hiromu
Scénariste : Shinozuka Hiromu
Éditeur : Nobi Nobi !
Collection : Kawaï Kids
Genre : Comédie, Fantastique
Public : + 8 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 7 octobre 2020
Prix : 6,95€
Statut de la série : Terminée en 7 volumes

Acheter Site Officiel

Résumé

Yûka rencontre un jour une petit être tout rond coincé dans un trou. Elle le sauve et pour la remercier, Mochi reste à ses côtés. Cette petite boule vêtue d’une culotte vient du sous-sol de la Terre. Avec  une extraterrestre ingénieure, Mochi va habiter le grenier de Yûka. C’est le début de chouettes aventures et de nouvelles rencontres.

Notre critique

Yûka a 13 ans, elle est collégienne, et est quelqu’un de profondément gentil. Elle aide les gens en difficulté qu’elle rencontre. Parfois, on a l’impression, comme elle, qu’elle attire les gens qui ont besoin de son aide : une personne âgée, mais aussi une extraterrestre ou encore un intraterrestre. Car Yûka aide tout le monde, sans aucune distinction. Donc quand sa route croise une boule toute mignonne coincée dans un trou, elle ne peut que lui porter assistance. De plus, cette collégienne est une vraie fille au foyer : elle sait cuisiner et coudre. Elle crée une belle garde-robe de culottes pour Mochi. Yûka a quand même peu d’imagination : le prénom de Mochi étant imprononçable, c’est elle qui lui donne ce nom, en raison de son apparence. Pareil pour Al, l’alien qui vit déjà chez elle. De plus, Yûka, pour une raison qu’on ignore encore, n’apprécie pas les garçons.

Mochi est donc un intraterrestre, qui vient du sous-sol de la Terre. En visite à la surface, il n’a pu rentrer chez lui car il ne passe plus par le trou qui sert de passage entre les deux mondes. Vêtu de culottes, Mochi est enthousiaste, il a beaucoup d’énergie et est tout mignon avec sa forme ronde et moelleuse. Il a également un défaut de prononciation qui le rend encore plus craquant : il met des “tch” dans certains mots. Une sorte d’antenne sur la tête lui permet d’éclairer l’espace autour de lui quand il circule dans le tunnel qui rejoint le sous-sol à la surface de la Terre. Afin de remercier Yûka pour son aide, il veut aider la jeune collégienne à faire confiance aux garçons, notamment Yamato, un camarade d’une autre classe.

Al est une extraterrestre qui a eu un accident de soucoupe. Elle vit chez Yûka, qui l’a recueillie, en attendant de réparer son vaisseau. Timide, réservée et plus raisonnable que Mochi, Al est spécialisée en chimie et est douée en technique. Elle a inventé des talkie pour Mochi et Akari, la petite sœur de Yamato, ou encore le patch d’invisibilité, qui permet à Mochi de découvrir notre monde en toute sécurité, ou presque.

Avec cette série, on plonge dans un univers kawaï à souhait, où l’amitié est mise en avant, avec de l’humour et servit par un dessin tout en rondeur, chargé d’étoiles, de bulles ou encore de cœurs. Mochi, qui est tout rond et tout moelleux comme la pâte de riz gluante du même nom, est appelé Puri Puri au Japon. C’est l’onomatopée nippone pour dire que quelque chose est potelé et rondouillard. L’auteure est déjà bien connue dans l’univers du manga pour enfants. On la connaît pour les séries Miruno ou encore Chibi Devil!. D’ailleurs, comme ces deux séries, Mochi et Compagnie a eu droit à une adaptation en animé et a même été élu meilleur manga jeunesse au Japon. Entre chaque chapitre, on trouve un petit jeu de différences et en bonus à la fin du volume, Al étudie Mochi dans des gags en 4 cases. Sur la jaquette, on retrouve tous les héros de cette série : Yûka, Mochi et Al, mais aussi Yamato et sa sœur Akari, ainsi qu’un ami de Mochi, Joe.

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

forty five ÷ five =