Connect with us

Critique

Notre critique du tome 1 de Nova

Nurci

Published

on

Dessinateur : Caly
Scénariste : Caly
Editeur : H2T
Collection : Création originale
Genre : Science-fiction
Public : + 12 ans 
Contenu : 212 pages
Sortie : 7 octobre 2020
Prix : 7,95 euros
Statut de la série: Terminée en 4 tomes

Acheter Site officiel

Résumé

« Suite à la chute d’une météorite, des parasites extra-terrestres nommés EKSAA se sont propagés sur Terre, contaminant certains être humains. Leur effet, exacerber les instincts violents de leurs hôtes, les rendant agressifs, voire dangereux. Rease, un collégien de 13 ans, mène une vie plutôt ordinaire jusqu’au soir où une jeune femme du nom de Nova, envoyée par une mystérieuse organisation, débarque dans sa chambre pour examiner son cas. Le garçon semble réagir étrangement aux EKSAA présents chez les contaminés. »

Notre critique

Caly n’en est pas à son coup d’essai. En effet, Nova est sa deuxième série publiée chez H2T. En effet, elle est également l’auteur de Hana no BreatH, série en deux volumes parue chez le même éditeur.

Dans cette série, elle s’est tournée vers la science-fiction. Bien que le monde soit en tout point identique à celui que nous connaissons pour la majorité de la population, quelques individus ont étés recrutés par une mystérieuse organisation pour traquer des parasites extraterrestres qui contaminent la population.

L’histoire est portée par un tandem de personnages attachants :

Rease, un jeune garçon de 13 ans, passionné d’astronomie. Sa mère et lui ayant déménagé récemment, il a un peu de mal, de par sa nature calme et timide à s’intégrer dans sa nouvelle école. Mais, comme c’est un solitaire, il ne donne pas l’impression d’en souffrir. En fait, il ne veut surtout pas se faire remarquer. Il est vite perturbé dès que quelque chose d’imprévu ou de particulier survient.

Nova est une jeune fille de 22 ans, membre de cette Organisation mystérieuse chargée de récupérer les parasites extra-terrestres. Elle a été chargée de surveiller Nova qui semble avoir un lien avec ces parasites. Mystérieuse et secrète, elle manifeste très peu d’émotions et semble très assidue dans sa mission. Son côté introverti est tellement prononcé qu’elle semble presque inadaptée à la toute relation sociale.

Les premiers chapitres de l’histoire amènent pas mal de mystères et de questions. Malgré ces zones d’ombres, le récit est agréable et l’écriture montre que les questions trouveront leurs réponses à un moment donné.

Le récit alterne des moment calmes voire introspectifs où les personnages font le point sur eux-même et des moments avec plus d’action, que ce soit des moments d’interactions entre les personnages ou des moments plus sportifs comme la chasse aux parasites.

Le récit s’articule autour de trois endroits : la maison où Rease vit avec sa mère et la compagne de cette dernière, l’école et un observatoire en ruine. Ces trois endroits servent, en quelque sorte, de territoires aux deux personnages : L’école est le territoire de Rease, l’observatoire en ruine, celui de Nova et la maison comme lieu d’intersection entre les deux.

L’histoire semble présenter quelques incohérences, comme l’arrivée de Nova au milieu de la nuit et le fait que Rease la fera passer pour une correspondante étrangère à sa mère pour justifier sa présence mais l’auteur ne s’attarde pas dessus. Elle présente la mère de Rease comme quelqu’un de très accueillant et de très ouvert d’esprit. Cela met surtout l’accent sur la chaleur de la maison. C’est un endroit douillet où il fait bon vivre. Un havre de paix dans un monde qui, sans être hostile, peut mettre mal à l’aise.

L’observatoire en ruine se trouve dans une forêt, pas très loin de la maison de Rease. C’est là que le lecteur voit Nova faire la chasse aux parasites. C’est également là qu’elle se rend quand elle se sent mal et qu’elle sent ses démons intérieurs revenir à la surface. Rease découvre cet endroit en suivant Nova.

L’école de Rease est une école normale où le jeune garçon fait tout pour ne pas se faire remarquer. Il préfère rester seul et évite même ses camarades de classe. Cependant, il va devoir collaborer avec deux d’entre eux pour un travail scolaire. Comble de tout, il se retrouve avec les deux parias de la classe avec qui il ne se sent pas à l’aise du tout.

L’histoire est portée par un dessin très clair qui est parfois antinomique avec certaines actions, notamment quand Nova fait la chasse aux parasites. Il permet néanmoins de mettre en avant le caractère des personnages. Il est intéressant de voir comment les différents personnages interagissent entre eux.

Le dessin est clair et précis. Les décors intéressants et pas trop chargés en détails. Cela change de ce que l’on voit d’habitude dans ce genre de série.

H2T propose une édition avec quelques bonus, comme une présentation du personnage de Rease et des gags en quatre cases. Sous la jaquette, sur la couverture, il y a des croquis préparatoires des deux personnages principaux.

C’est une série qui plaira aux jeune adolescents.

À la fin du volume, une mystérieuse jeune fille fait son apparition. Qui est-elle ?

Notre critique du tome 1 de Nova
Conclusion
Leur mission: vous sauver de vous-même.
Scénario
75
Dessin
85
Edition
85
Originalité
75
Mise en page
80
Intérêt sur la durée
80
On a aimé
Les personnages
Le dessin
On a moins aimé
Néant
80

Geekette assumée et grande fan de manga depuis Dragon Ball. J'ai une fâcheuse manie de lire tout ce qui me tombe sous la main, ce qui permet de faire les meilleures découvertes.