Connect with us

Critique

Notre critique du tome 1 de Paprika

Published

on

Dessinateur : /
Scénariste : Tsutsui Yasutaka
Éditeur : Ynnis
Type : Light Novel
Genre : Science-fiction, Suspense
Public : + 14 ans 
Contenu : 365 pages
Sortie : 14 avril 2021
Prix : 14,95€
Statut de la série : Série en 2 volumes

« Aux yeux du monde, Atsuko Chiba est une psychothérapeute de renom, en lice pour l’obtention d’un prix Nobel. Le soir, en revanche, elle devient Paprika, son alter ego chaleureux et spontané, en charge de séances… bien particulières. Grâce à la technologie de pointe du brillant Kôsaku Tokita, il est désormais possible d’explorer les rêves d’autrui en toute lucidité, et Paprika en a fait sa spécialité. Mais lorsqu’un beau jour un tout nouveau prototype est dérobé par un individu peu scrupuleux, les employés de l’institut d’Atsuko commencent un à un à se comporter étrangement. Et quand l’assistant de Kôsaku disparaît, la jeune psychothérapeute se retrouve forcée de mener l’enquête afin de ne pas devenir la prochaine victime… Alternant entre songes et réalité, Atsuko et Paprika devront ensemble lever le voile sur la machination qui les menace tout en résolvant les mystères concernant leurs patients. Une course contre la montre haletante s’engage alors, tandis que l’étau se resserre autour de la détective des rêves… »

Atsuko Chiba est une psychothérapeute dont la spécialité est l’exploration des rêves pour aider ses patients à guérir. Pour ce faire, elle travaille avec un dispositif PT créé par un de ses collègues, Kôsaku Tokita, et entre dans les rêves de ses patients, tout en gardant sa lucidité. La nuit, Atsuko, qui est une belle femme, se transforme en Paprika, une détective de rêves qui apporte de l’aide aux gens qui veulent garder toute discrétion sur leurs troubles. Ainsi, on la suit dans ses séances avec un directeur qui a des crises d’angoisse ou encore un commissaire général de police qui souffre d’insomnie. Mais cette technologie, en plus de sa nomination au Prix Nobel de Médecine, font des envieux. Certains employés travaillant dans le même institut qu’elle commencent à devenir schizophrènes et certains ne sont pas loin de penser que cette schizophrénie se transmet des patients aux soignants. De plus, quand un assistant disparaît mystérieusement et que des dispositifs PT sont volés, Atsuko va devoir mener l’enquête afin de ne pas devenir la prochaine victime de cette terrible machination qui met en péril la sécurité publique.

Véritable thriller psychologique, ce roman nous plonge dans les méandres de la psychanalyse au travers des rêves, avec des machinations politiques, de la passion, des désirs et des luttes de pouvoir. Au travers d’une technologie nouvelle, qui a très peu de garde fou, on suit des individus qui n’hésitent pas à manipuler le psychisme d’autrui pour parvenir à leurs fins, en semant le doute dans l’esprit des gens et en modifiant leur personnalité. Ainsi, Atsuko, qui se sert du dispositif PT dans l’institut afin d’aider ses patients, en possède également un chez elle dont elle se sert, sans aucun cadre légal, lorsqu’elle devient Paprika. Vêtue d’un t-shirt rouge et d’un pantalon en jean, avec quelques tâches de rousseur ajoutées au visage, elle devient une chaleureuse et pétillante détective de rêves. Ses patients dormant chez elle, elle enregistre leurs rêve et ensuite les analyse en les visionnant avec eux sur un écran. Elle peut même s’introduire dans leur rêve et y jouer un rôle. Les rêves sont ce qu’il y a de plus intimes chez l’homme, car ils révèlent les désirs et les fantasmes de chacun. Cette technologie, sous prétexte d’aider des patients atteints de schizophrénie, peut se révéler dangereuse pour tous. Elle permet de manipuler les rêves des patients, en y injectant des rêves et des cauchemars d’autres personnes, et ainsi détruire leur personnalité afin de les rendre inoffensifs. Dans ce premier tome, on peut suivre deux thérapies aux séances assez particulières de Paprika, avec une analyse des rêves de ses patients assez pointues. On peut même voir les résultats de ces thérapies sur le quotidien de ces hommes.

On sent dans cette histoire que l’héroïne vit une véritable course contre la montre. Le scénario est rythmé et dense, car on y trouve pleins d’informations sur la psychanalyse, les rêves, le sommeil ainsi que quelques théories de psychothérapeutes célèbres, comme Jung, qui a travaillé sur les rêves. Les différents personnages que l’on rencontre ont tous des caractères forts variés, avec leurs forces et leurs faiblesses, et cela leur donne une certaine réalité et une certaine présence. On s’attend presque à les voir sortir des pages, tant l’auteur nous offre des descriptions précises de ses personnages. Ce roman a été adapté par Satoshi Kon, dont ça a été la dernière réalisation, puisqu’il est décédé en 2010. Ce film a remporté le prix du meilleur long-métrage d’animation au Tokyo International Anime Fair en 2007.

Paprika
95 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Ce roman mélange habilement technologies, fantasmes, désirs, manipulations et luttes de pouvoir dans un thriller psychologique qui fait froid dans le dos. Une fois plongé dedans, il est difficile d'en sortir, tant on est happé dans cette course contre la montre menée de main de maître par Atsuko et son alter ego, Paprika. A lire de toute urgence!

Scénario95
Dessin0
Édition90
Originalité90
Mise en scène90
Intérêt sur la durée95
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.