Lisez notre avis concernant le tome 1 de Re:Zero – Re:Life in a Different World from Zero – Arc 3 : Truth of Zero et suivez toute son actu sur Nipponzilla, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

Notre critique du tome 1 de Re:Zero – Re:Life in a Different World from Zero – Arc 3 : Truth of Zero

Dessinateur : Daichi Matsuse
Scénariste : Tappei Nagatsuki
Éditeur : Ototo
Collection : Shonen
Genre : Fantasy
Public : Tout public
Contenu : 178 pages
Sortie : 6 juillet 2018
Prix : 6,99€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Remis de ses blessures les plus sévères, Subaru est invité à accompagner Emilia, Roswaal et Rem à la capitale Lugnica. Le grand jour est en effet arrivé pour Emilia de subir la sélection pour l’accès au trône. Bien qu’Emilia ait ordonné à Subaru de rester tranquille pour achever ses soins et prendre des nouvelles de ses amis rencontrés lors de sa toute première mésaventure dans ce monde, le jeune homme décide rapidement de ne pas rester en retrait. Et les ennuis commencent ! Il commence par rencontrer la même bande de malfrats qui l’a auparavant démoli, mais ne se souvient bien évidemment pas de lui, alors qu’elle cherche des ennuis à une jeune dame. Gentleman dans l’âme, Subaru n’écoute rien de la raison et vole à son secours… Pour découvrir qu’elle n’est autre qu’une des rivales d’Emilia et qu’à ses côtés se trouve un étrange chevalier servant venu lui aussi d’un autre monde ! »

Notre critique

Toujours avec ce ton très dynamique et survolté qui fait le charme de la série, ce nouveau volume entamant un 3eme arc démarre doucement. On a bien entendu un rythme efficace semblable à ce que l’on aime mais au final, il ne se passe pas grand-chose. Certes, Subaru est convié à un voyage dont le but est la participation d’Emilia à une première grande réunion de présentation des candidates au trône de Lugnica mais en dépit des pérégrinations surprises du jeune héros, le récit n’avance guère. Non seulement on comprend mal pourquoi il accompagne Emilia puisqu’elle finit par lui ordonner de ne pas s’en mêler mais, une fois encore, Subaru se retrouve dans une situation rocambolesque à vouloir venir en aide à la première inconnue venue. S’il peut compter sur la bêtise des brutes menaçant la belle et sur l’aide bienvenue de Rem, les propos et réactions de l’inconnue nommée Priscilla accentuent le danger pour un temps. Plus que du suspense, c’est de la comédie qui s’installe durablement dans ce volume tant la personnalité exacerbée, délurée de Priscilla prend l’ascendant sur les évènements. Une intéressante révélation va néanmoins surgir de cette rencontre puisque Subaru va se retrouver en compagnie du garde du corps officiel de Priscilla, un homme masqué, au parlé et à l’enthousiasme proches de ceux de Subaru, visiblement hors du temps et de ce monde. Et la raison va sauter aux yeux du lecteur comme aux oreilles de notre héros : cet homme masqué viendrait lui aussi du monde que nous connaissons, du monde de Subaru et serait « prisonnier » de l’univers de Lugnica depuis 10 ans ! Nous n’en apprendrons pas plus dans ce tome mais ce nouveau personnage est très prometteur ! Pour le reste, nous stagnons un peu alors que certains personnages réapparaissent (Reinhard, Felt) dans l’inattendue présentation des candidates au trône, avec d’autres protagonistes assez variés. On apprend tout de même que chaque prétendante est accompagnée d’un chevalier servant et que c’est bien une prophétie qui est à l’origine de cette « bataille » pour le poste de régente du royaume.

Évidemment, le tome se termine avant qu’Emilia ne passe l’épreuve de la présentation publique au cours de laquelle chacune exprime ses motivations et les raisons qui font qu’elle pense être la meilleure candidate.

Le dessin reste invariablement dynamique, bien mis en scène et adapté à la narration. L’humour et le suspense sont indéniablement accrocheurs par le graphisme et le chara-design des nouveaux protagonistes est assez varié pour que chacun soit identifiable. On peut regretter la trop faible présence en arrière-plan des éléments de décor tant des rues que du palais.

On entame une nouvelle aventure, peut-être la plus rude et celle qui verra Subaru véritablement venir en aide à une Emilia candidate au trône royal !