S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Endo Tatsuya
Scénariste : Endo Tatsuya
Éditeur : Kurokawa
Collection : Shonen
Genre : Suspense, Action
Public : + 12 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 10 septembre 2020
Prix : 6,80€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site Officiel

Résumé

Twilight est le plus grand espion au monde. Chargé d’une nouvelle mission, il doit se créer une famille en une semaine, afin de s’introduire dans la plus prestigieuse école pour jeunes aristocrates de la ville. Sans aucune expérience paternelle, Twilight va adopter la petite Anya. Et son épouse est une charmante jeune femme avec qui il passe un accord, Yor. Ce qu’il ignore est que la première est télépathe et la seconde, une redoutable tueuse à gage…

Notre critique

C’est une petite pépite qui vient de sortir des presses des éditions Kurokawa. Entre espionnage et intrigues, voici un trio atypique qui va découvrir les valeurs familiales.

Twilight est un espion qui a plus que largement fait ses preuves. Sûr de lui, solitaire et professionnel, il prévoit et anticipe les faits et gestes de l’ennemi. Son but est de rendre le monde meilleur. Pour ce faire, et éviter de devenir une proie facile pour les ennemis, il fait cavalier seul. Sa nouvelle mission a pour cible un dangereux personnage : Donovan Desmond. Ce dernier se montre très peu et ne sort que pour des rencontres amicales de l’école privée de son fils. Afin de ne pas éveiller les soupçons, Twilight doit se créer une famille et son enfant doit absolument intégrer cette prestigieuse école privée. Son choix se porte sur Anya, une petite fille d’un orphelinat miteux. Quand à son épouse, il passe un accord avec une belle jeune femme, Yor, qu’il vient juste de rencontrer. Tous les trois doivent apprendre à se connaître et à cohabiter, avec leurs caractères assez différents, et doivent parvenir à faire illusion. Au fur et à mesure, Twilight espère que cette mission ne s’arrêtera pas trop vit, car il apprécie ce semblant de vie familiale.

Anya est une adorable petite fille de 5 ans, toute mignonne, qui vit dans un vieil orphelinat. Plusieurs fois adoptée, cette petite puce est à chaque fois rendue au directeur. Elle est

télépathe et fait peur à beaucoup de personnes. Elle réussit à faire croire à Twilight qu’elle a 6 ans et qu’elle est très intelligente, grâce à ses capacités à lire dans l’esprit des autres. Elle va faire de son mieux pour plaire à Twilight et rester à ses côtés. Elle adore les cacahuètes et avec Twilight et Yor, la fillette semble avoir trouvé une famille qui lui convienne.

Yor est une belle jeune femme qui travaille dans l’administration de Berlint. En plus de son boulot administratif, elle cumule un autre job, celui de tueuse à gages. Grâce à ces deux boulots, elle a pu aider son jeune frère, qui lui met la pression pour qu’elle se marie enfin. Il n’est d’ailleurs pas le seul, car les jeunes femmes célibataires d’un certain âge sont souvent suspectées d’être des espionnes. Ce qui ne va pas arranger les affaires de Yor et de son deuxième emploi. Nulle en cuisine, elle a d’autres talents, dont celui de s’attacher assez vite à Anya et à Twilight. Comme Anya, Yor n’a pas raconté son secret à Twilight. Et ce dernier, même si il apprécie les très bons réflexes de la jeune femme, baisse sa garde quand il est à ses côtés et ne semble se douter de rien.

Mêler valeurs familiales et espionnage est une excellente idée. On suit avec plaisir, les réflexions de Twilight sur la réalité d’avoir une famille à ses côtés, et on le voit petit à petit s’attacher à Anya d’abord, et à Yor ensuite. Le loup solitaire a trouvé dans cette famille factice et atypique, une famille unie et aimante, sans oublier pour autant sa mission. Ce qui au départ est un contrat pour Twilight et Yor va vite devenir plus, car nos deux héros vont se rapprocher de la fillette, qui devient le cœur de cette nouvelle famille. Ensembles, ils deviennent la famille Forger.

D’emblée, cette série nous plonge dans l’univers des films d’espionnage. La ville où se passe cette histoire est Berlint, capitale d’Ostania, et n’est pas sans nous rappeler Berlin dans l’Après-Guerre. Il y règne une ambiance suspicieuse, où tout le monde peut être pris pour un espion. Surtout ceux qui sortent du cadre classique, comme les femmes célibataires ayant atteint la trentaine. Le scénario marie avec adresse émotions et scènes d’action, dans un style dynamique et rythmé, avec une pointe d’humour. Le dessin est assez basique, sans trop de décors, avec un trait droit et aéré. Il y a peu de trames et de lignes de mouvement. Les scènes d’action sont rapides mais elles se lisent facilement. Sur la jaquette, Twilight nous scrute de son regard perçant, tel le meilleur espion qu’il est.

Notre critique du tome 1 de Spy X Family

En résumé, si vous hésitez à commencer une nouvelle série, c'est celle-ci qu'il vous faut. Avec son mélange d'émotions, de questions, d'humour et de télépathie, on retrouve la même ambiance que dans les plus grands films d'espionnage, en mieux. A lire de toute urgence!

Scénario95%
Dessin90%
Édition85%
Originalité90%
Mise en scène90%
Intérêt sur la durée95%
On a aimé
  • Anya est toute mignonne
  • Des personnages charismatiques
  • Une ambiance terrible
On a moins aimé
  • Néant
90%Note Finale

A propos de l'auteur

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.