Connect with us

Critique

Notre critique du tome 1 de Sweet Home

Published

on

Dessinateur : Hwang Youngchan
Scénariste : Carnby Kim
Éditeur : Kioon
Collection : Toon
Genre : Webcomic
Public : + 14 ans 
Contenu : 312 pages
Sortie : 5 mai 2022
Prix : 15€
Statut de la série : Terminée en 12 volumes

« Sans famille, sans amis, sans espoir… un reclus peut-il survivre à l’apocalypse ? Hyeon-Su vit enfermé dans sa chambre, refusant tout contact avec l’extérieur. Il passe son temps sur le Net et mange les repas déposés par sa mère sur le pas de sa porte. Il hait tout le monde, surtout lui-même… Quand sa famille disparaît dans un accident de voiture, son premier réflexe est la colère : comment a-t-elle pu le laisser seul avec si peu d’économies ? Il déménage dans un vieil immeuble pour faire tenir son maigre héritage le plus longtemps possible. Une fois à sec, c’est décidé, il mettra fin à ses jours… Il compte bien reprendre son quotidien coupé du monde, quand sa jolie voisine tambourine à sa porte comme une furie. Effaré, Hyeon-Su assiste à sa transformation en monstre assoiffé de sang ! Et elle n’est pas la seule… À travers le pays, c’est une véritable épidémie ! Les habitants survivants se barricadent dans l’immeuble, entouré d’effroyables créatures. Certaines rôdent même dans les couloirs… Au cœur de cette situation extrême, l’instinct de survie de Hyeon-Su prend le dessus. Le voilà prêt à tout pour ne pas se faire tuer et, surtout, pour garder son humanité ! »

Hyeon-Su est un lycéen qui vit reclus dans sa chambre. Malgré les tentatives désespérées de sa mère pour le faire sortir de sa solitude, rien ne semble changer. Pire, le comportement de l’adolescent devient de plus en plus agressif envers elle. Victimes d’un accident de voiture, sa mère, son père et sa sœur décèdent, ne lui laissant que peu de choses pour survivre. Après avoir vendu la maison familiale, Heyon-Su s’installe dans un cadre de vie plus modeste dont il ne compte plus sortir jusqu’à sa mort, qu’il espère assez rapide. Lorsque sa jolie voisine, transformée en monstre, vient sonner à sa porte dans le but de le dévorer, Hyeon-Su va se battre pour conserver cette vie qu’il ne désirait plus.

Hyeon-Su, 18 ans, est lycéen. Il ne va plus en classe, vit enfermé dans sa chambre à jouer en ligne et à tendance à s’automutiler. Victime de harcèlement au lycée, il n’a pu compter sur le soutien de son père et vit dans un monde irréel. Malgré les rebuffades de son fils, sa mère tente de garder un contact avec lui. Son père, toujours en voyage d’affaires, estime que son épouse est responsable du comportement de leur fils. C’est dans cette réalité que sa famille décède. A leur mort, Hyeon-Su laisse éclater sa colère devant le peu de bien que ces derniers lui ont laissé. Il décide donc de vendre la maison de ses parents, et avec cet argent, il s’installe dans un modeste appartement très mal insonorisé. Peu décidé à travailler, il compte bien faire durer au maximum ses économies. Lorsque celles-ci auront disparu, Hyeon-Su compte bien en finir avec la vie, mais en attendant, il reprend sa vie virtuelle, loin de toute autre forme de vie. Mais le chaos n’est pas loin, lorsque sa charmante voisine sonne à sa porte. Affamée, la jeune actrice compte bien se régaler du jeune homme. Ayant réussi à lui échapper, Hyeon-Su fait un malaise et se réveille deux jours plus tard dans un monde où l’humanité s’est transformée en horribles monstres affamés. D’abord décidé à mourir, Hyeon-Su va lutter pour conserver cette vie qu’il voulait tant quitter.

Webcomic de la plateforme Webtoon et adapté par Netflix, cette série nous emmène dans un univers sombre et glauque, proche de l’extinction de l’humanité. Un étrange virus transforme les êtres humains en monstres terrifiants. Saignements de nez et voix dans la tête sont les premiers symptômes de ce mal qui touche l’humanité. Dans ce monde chaotique, un adolescent ayant perdu le goût de la vie va se retrouver seul, ou presque, et va devoir lutter pour sa vie, alors qu’il voulait en finir. Harcèlement, suicide et solitude sont des thèmes abordés de façon brutale et froide, sur fond de monde apocalyptique. Le charadesign, classique pour un webcomic et fort sombre, rend bien l’atmosphère angoissante de ce thriller horrifique. A lui seul, Hyeon-Su rend bien l’atmosphère de fin du monde qui touche l’humanité sur cette première couverture.

Sweet Home
90 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Des monstres, un ado reclus et une atmosphère étouffante, voici la nouvelle série des éditions Kioon qui va vous en mettre plein la vue. Prêts pour affronter la fin du monde ?

Scénario90
Dessin85
Édition90
Originalité85
Mise en scène90
Intérêt sur la durée95
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha − five = one