S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Matsuura Kento
Scénariste : Tanaka Yûki
Éditeur : Kazé Manga
Collection : Shonen
Genre : Action, Fantastique
Public : + 8 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 2 septembre 2020
Prix : 6,99€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site Officiel

Résumé

Tokyo en 2049. Devenue la ville la plus dangereuse au monde, la capitale du Japon voit proliférer le crime au sein de ses quartiers les plus sombres. Des combattants de l’ombre sont également apparus. Ils répondent au nom de shiboni. Jin est l’un d’entre eux. Il sauve un jeune garçon qui possède un parchemin fort convoité. Afin de le protéger au mieux, Jin l’intègre à son escouade de combattants. Ce gamin sera-t-il à la hauteur des attentes de cette équipe?

Notre critique

Jin Narumi est un jeune homme qui a des dettes dans son resto préféré, car il n’a pas un sou. Pourtant, c’est un shinobi. Mais il travaille en freelance pour aider les gens ordinaires et se refuse à travailler pour les puissants. Son escouade n’a donc aucun contrat d’exclusivité, comme les autres escouades de shinobi. Et même quand il est engagé par un client, c’est rarement pour de grandes sommes, comme le jeune Enh, par exemple, qu’il vient de sauver. Sous ses airs d’adolescent, Jin est en fait un shinobi assez connu après des autres escouades, car il est un expert en champ magnétique et un génie. A 17 ans, il est devenu indépendant et a pris la tête d’une escouade formée d’élites. Enfin, il ne se soumet ni au pouvoir ni à l’argent et comme tous les shinobi, il est polyglotte et il parle 23 langues. Le voici devenu le protecteur du jeune Enh, qu’il a pris dans son équipe afin de mieux le protéger.

Dans son escouade, il y a donc Enh, un jeune garçon propriétaire d’un parchemin qui renferme de grands secrets et qui a besoin de protection, car il est poursuivi par des shinobi très intéressés par son bien. Ce garçon de 11 ans a une très grande capacité mémorielle, qui sera très utile à Jin et son équipe. Il y a aussi Papillon, une jeune femme sexy de 19 ans, spécialiste des filatures. Dernier membre, Taiga Shimizu maîtrise la technique d’hybridation  du nom de Tigre enragé. Il devient mi-humain mi-tigre et décuple sa force. Mais il a tendance à perdre le contrôle et à tout détruire sur son passage. En plus d’assurer la protection d’Enh, l’escouade assure d’autres boulots de protection, comme on peut le voir dans ce tome.

Le scénario nous plonge d’emblée dans un Japon futuriste, où le crime prolifère et où les puissants s’offrent les services de shinobi, aussi agiles que féroces. L’histoire est rythmée, avec pas mal d’informations pour un premier tome, et il y a également un peu d’humour. Le trait est fin, pas toujours régulier, mais cela ne gâche en rien le regard que l’on porte sur ce titre. Il y a quelques décors, mais ils sont assez simplistes car l’attention se porte sur les héros, à la personnalité assez marquée. Des lignes de mouvements facilitent la compréhension des scènes d’action. Matsuura Kento a réussi à créer des personnages aux physiques variés, qui ont des traits propres, et qu’on ne risque pas de confondre entre eux. Sur la jaquette, Jin est mis en avant avec les différents membres de son escouade. Entre les différents chapitres, on découvre une page d’informations sur chaque héros et à la fin du tome, il y a deux pages bonus.

Notre critique du tome 1 de Tokyo Shinobi Squad

En bref, voici un nouveau shonen qui se démarque par son sujet : les shinobi dans un monde futuriste où le crime prolifère, le tout en ayant une construction classique. Il plaira autant aux fans du genre qu'à ceux qui le découvre. Bonne lecture!

Scénario80%
Dessin80%
Édition85%
Originalité80%
Mise en scène80%
Intérêt sur la durée80%
On a aimé
  • L'humour
  • Le charadesign
On a moins aimé
  • Un peu violent pour l'âge minimum des lecteurs
80%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.