Connect with us

Critique

Notre critique du tome 1 de Tomino la Maudite

Published

on

Dessinateur : Suehiro Maruo
Scénariste : Suehiro Maruo
Éditeur : Casterman
Collection : Seinen
Genre : Suspens, Horreur
Public : + 16 ans
Contenu : 336 pages
Sortie : 20 janvier 2021
Prix : 22 €
Statut de la série : Terminée en 4 tomes

Acheter Site officiel

Résumé

« Un soir d’hiver, les jumeaux Shoyu et Miso, à peine âgés d’un an, sont abandonnés par leur mère. Maltraités par les adultes, martyrisés par les enfants, c’est lorsqu’ils sont vendus à un cirque que les orphelins trouvent, pour la première fois, un foyer chaleureux dans l’effervescence du Tokyo des années 1930. Si les phénomènes de foire deviennent leur famille, les enfants apprennent à leurs dépens que le monde du spectacle, lui, est gangréné par les appétits les plus vils. »

Notre avis

Nous découvrons l’œuvre de Suehiro Maruo, connu pour son style érotique-grotesque, dans ce 1er volume de Tomino la maudite. Nous découvrirons un univers de “monstre”, des personnes qui sont différentes des “gens normaux” ou bien encore ceux qui sont tout simplement rejetés par la société. Bien que traiter comme des êtres inférieurs par les autres, entre eux, ils forment une vraie famille. Ils se soutiennent les uns les autres et même si ils doivent se séparer, chacun continue de penser aux autres quelque soit la distance qui les sépare. On voit ainsi que même ceux considérés comme des “monstres”, même si leur vie n’est pas facile, peuvent trouver des amis ou encore une famille. Cela donne un peu d’espoir, au début de vie difficile de Shoyu et Miso.

Le dessin a un style un peu “grotesque” qui plaira à un certain publique. Pour les autres, il faudra se faire à la difformité des personnages et surtout à leurs yeux qui regardent à l’opposé l’un de l’autre. Et cette caractéristique se retrouvent chez de nombreux personnages. Les arrière-plans sont très détaillés mais parfois un peu trop chargés.

Le volume nous est présenté dans un gros format avec une couverture épaisse cartonnée. De ce fait, le tome est lourd et le format n’est pas très agréable à tenir en main.

Notre critique du tome 1 de Tomino la Maudite
Conclusion

En conclusion, les fans du style de Suehiro Maruo apprécieront ce 1er tome de Tomino la maudite

Scénario
75
Dessin
75
Édition
90
Originalité
65
Mise en scène
70
Intérêt sur la durée
70
On a aimé :
Une famille pour tous
On a moins aimé :
Format peu agréable
Dessin du style "grotesque"
75

Tombée dans l'univers manga par hasard, elle ne l'a plus lâché et en est devenue passionnée. Plus attirée par le shojo et le shonen, elle n'a pas peur de relever des défis et de découvrir d'autres styles.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seventy five − = sixty seven