Connect with us

Critique

Notre critique du Tome 1 de Valse à 3 sœurs

Published

on

Dessinateur: Melome Machida
Scénariste: Melome Machida
Editeur: Casterman
Collection: Sakka
Genre: tranche de vie, comédie
Public: + 12 ans
Contenu: 240 pages
Sortie: 21 septembre 2022
Prix: 15 euros
Statut de la série: En cours de publication

“Comment être une famille quand les parents ne sont plus là ? La cohabitation mouvementée, entre joies simples et doutes, de trois sœurs (28, 22 et 18 ans) qui vivent sous le même toit depuis que, dix ans auparavant, leur mère est décédée et que leur père les a abandonnées. Chacune a ses rêves, ses secrets et ses blessures ; toutes sont des jeunes femmes bien décidées à trouver leur place dans notre époque et à en tirer le meilleur.”

Valse à trois sœurs est la première série éditée d’un jeune auteur nommé Melome Machida. Parue depuis 2021, cette série est une belle découverte qui s’est très vite positionnée dans le haut des classements de vente et de popularité au Japon.

L’histoire met en scène trois sœurs qui ont appris à vivre et à se débrouiller par elles-mêmes. En effet, leur mère est décédée et, une fois la période de deuil finie, leur père a décidé de partir voyager seul.

L’aînée, Sumi Orihara, 28 ans, est la cheffe de famille. Elle a un job de free-lance, ce qui lui permet de travailler depuis leur appartement et de gérer toute l’organisation du foyer. D’apparence plus mature, il lui arrive cependant de se lâcher avec sa sœur cadette Tora. Sumi est celle qui évoque le plus les souvenirs du passé. De son père, elle a gardé un goût prononcé pour la musique classique et le shogi. Elle n’est pas mariée ni fiancée.

La cadette, Tora Orihara, 22 ans, est employée dans une petite entreprise. Elle a un petit penchant pour l’alcool et aime bien faire la fête, tant avec ses collègues qu’avec ses sœurs, surtout Sumi. Elle rejette son passé et nie les souvenirs liés à son père quand ceux-ci sont abordés à la maison. Elle tente de vivre la vie d’une jeune japonais moderne, tout en s’accommodant de sa situation familiale peu commune.

La benjamine, Fuji Orihara, 18 ans, est toujours au lycée. C’est une étudiante modèle très discrète qui a un peu de mal à trouver sa place. Elle vit au jour le jour et a du mal à se projeter dans le futur. Elle se considère comme banale et pas très intéressante. Elle a une relation fusionnelle avec ses sœurs et a tendance à remettre ses aînées en place quand elles reviennent de soirées un peu trop arrosées.

La série met en scène le quotidien de ces trois jeunes filles entre les tâches ménagères quotidiennes, leurs interrogations sur la vie et sur l’avenir et l’image qu’elles ont d’elle-même par rapport à la société. Habituées à vivre ensemble, elles forment un cocon dans lequel personne d’autre ne rentre. Les autres membres de la famille ne sont que rarement évoqués et l’unique fois qu’ils sont visible, c’est dans un flashback.

Malgré cette situation qui ne semble pas évidente au premier abord, les trois sœurs ont une joie de vivre et une force énorme qu’elles tirent du lien qui les unis. Dans les histoires, ce sont ces sentiments positifs qui se placent par-dessus tout. L’ensemble est très agréable à vivre car l’auteur arrive à montrer au travers de ces petits fragments de vie que la bonne humeur et la solidarité peuvent arranger beaucoup de choses. De plus, chaque petite histoire se termine sur une note positive et/ou humoristique.

Le récit est divisé en petites histoires courtes qui durent chacune un chapitre. Ces chapitres peuvent se lire dans n’importe quel ordre car ils mettent en scène des petites choses de la vie quotidienne.

Le dessin est simple et beau. Il n’y a pas de fioritures et beaucoup de détails mais cela permet de se concentrer sur l’action en cours.

Casterman propose une édition de bonne qualité sur un papier épais. Le livre est un peu plus grand, au niveau de son format, qu’un manga classique. Les couleurs d’origine sont respectées.

L’ensemble donne un résultat très doux que l’on lit comme on dégusterait une boite de bonbons. Une lecture positive et agréable à recommander à tous.

Valse à 3 sœurs
85 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Suite à la mort de leur mère et à l’abandon de leur père, trois sœurs se retrouvent à devoir vivre seules et à faire face au quotidien. Face à cette situation, elles font front et se tiennent les coudes afin de profiter le plus possible de la vie et de tout ce qu’elle offre. Une vision optimiste de la vie, même quand la situation est difficile. À mettre entre toutes les mains.

Scénario85
Dessin90
Édition85
Originalité80
Mise en scène80
Intérêt sur la durée90
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

Geekette assumée et grande fan de manga depuis Dragon Ball. J'ai une fâcheuse manie de lire tout ce qui me tombe sous la main, ce qui permet de faire les meilleures découvertes.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha twenty eight ÷ = fourteen