Connect with us

Critique

Notre critique du tome 10 de Drifting Dragons

Published

on

Dessinateur : Taku Kuwabara
Scénariste : Taku Kuwabara
Éditeur : Pika
Collection : Seinen
Genre : Aventure, Fantastique
Public : + 14 ans 
Contenu : 208 pages
Sortie : 24 novembre 2021
Prix : 7,50€
Statut de la série : En cours de publication

“L’équipage du Quin Zaza se démène pour permettre la reconstruction du vaisseau détruit par le dragon légendaire Typhon ! Grâce à l’aide de Bruno, tout s’annonce pour le mieux. Pourtant, Vannie semble morose… Elle doit prendre une décision, et le Quin Zaza joue son avenir…Vannie, la chasseuse de dragons originaire d’Arena, ville plongée dans la guerre civile, révèle un passé aussi mystérieux qu’insoupçonné ! “

La cérémonie de baptême de l’Oboro Casca a été avancée et l’équipage du Quin Zaza au grand complet a été invité à cet évènement. Dans leurs plus belles tenues, ces derniers, et surtout Mika, comptent bien profiter du buffet et des boissons servies à cette petite fête. Malgré l’ambiance festive, Vannabelle semble perdue dans ses pensées… et disparaît de la fête ! Une partie de ses amis se lancent sur ses traces à bord du Flowyoh Specimen n°1, un appareil expérimental. Celui-ci va les amener à Arena, la ville natale de Vannie, plongée dans la guerre civile depuis plusieurs années…

Ce dixième volume nous fait voyager d’une ambiance festive à une guerre civile des plus dévastatrices sur fond de chasse aux dragons. On découvre l’équipage du Quin Zaza sur son 31, avec de jolies robes et des chevelures coiffées. Mais cela n’empêche pas les personnalités profondes de ressortir et les manières un peu rustres de réapparaître à la surface. Cette petite parenthèse dans la vie de nos dragonniers nous entraîne ensuite vers un univers fort violent, celui de la guerre qui secoue la ville d’où est originaire Vannie, Arena. Comme ses amis du Quin Zaza, on en apprend plus sur les origines mystérieuses de cette dernière. La vie de la jeune femme n’a pas été un long fleuve tranquille avant son arrivée à bord du Quin Zaza, et pourtant cette dernière n’en a jamais rien laissé paraître, sauf peut-être dans son regard grave qu’elle pose sur le monde qui l’entoure.

Cette série bénéficie d’un charadesign de grande qualité, avec un trait fin, précis, régulier et détaillé. Le scénario se diversifie et ne tourne pas toujours autour de la chasse aux dragons, même si celle-ci n’est jamais loin. Disséminées ici et là, quelques pointes d’humour nous font sourire, comme la différence entre le comportement de certains dragonniers et leurs atours à la cérémonie de baptême de l’Oboro Casca. On retrouve avec plaisir les recettes des plats à base de dragon et dégustés par les personnage de la série. Sur cette jaquette, on retrouve Mika et sa future proie.

Drifting Dragons
90 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Ce tome nous emmène dans les souvenirs de la séduisante Vannabelle, ainsi qu'au cœur de la guerre qui fait rage dans son pays natal. Certaines personnages restent fidèles à eux-mêmes, tandis que le scénario s'étoffe de plus en plus. Bonne chasse aux dragons !

Scénario95
Dessin95
Édition90
Originalité90
Mise en scène90
Intérêt sur la durée90
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha × six = fifty four