Connect with us

Critique

Notre critique du tome 11 de Baltzar : La guerre dans le sang

Published

on

Dessinateur : Nakajima Michitsune
Scénariste : Nakajima Michitsune
Éditeur : Meian
Collection : Seinen
Genre : Historique, Aventure
Public : + 14 ans 
Contenu : 196 pages
Sortie : 10 août 2021
Prix : 6,95€
Statut de la série : En cours de publication

« La guerre civile qui avait divisé le Baselland en deux a pris fin. Le second prince August a remporté la victoire, mais Jürgen et de nombreux cadets sont morts au combat. Cependant, les larmes ne peuvent s’éterniser. Que se cache-t-il derrière la convocation de l’armée de Weiβen que Baltzar reçoit, alors qu’il planifiait la reconstruction de l’école militaire ravagée par la guerre ? »

La guerre s’est enfin terminée grâce à la victoire du prince August et le pays du Baselland se reconstruit doucement. Cette reconstruction permet de mettre en place une réforme politique : le second prince August, pourtant grand vainqueur, renonce au trône et abolit la monarchie. Le Baselland se lance dans ses premières élections. Sans grande surprise, c’est August, le régent et ex-prince, qui est élu avec la plus grande majorité. Cela lui laisse les mains libres pour remettre sur pied une école militaire digne de ce nom. Avec l’aide de Baltzar et de ses cadets, pleins de projets sont soumis, certains plus farfelus que d’autres. Mais Baltzar est convoqué par l’armée de Weisen alors que de mystérieux meurtres touchent des militaires royalistes.

On pouvait espérer un peu de calme dans la vie de Baltzar et de ses cadets, puisque le pays du Baselland doit se reconstruire. Mais la reconstruction de leur chère école n’est même pas planifiée, que déjà Baltzar est convoqué devant une cours martiale afin d’être jugé de ses actes durant la guerre. Accompagné de ses cadets, il se rend dans la capitale de Weisen où il retrouve Jurij et Timo, mais également Liebknecht. En plus de devoir subir la punition de l’Etat-major pour son attitude face aux ordres donnés, Baltzar doit résoudre les mystérieux meurtres dont sont victimes les militaires royalistes qui ont aidé le roi de Weisen à retarder l’envoi de ses troupes au Baselland…

Après les horreurs de la guerre, la mort de nombreux cadets dont Jürgen, l’ami d’Helmut, et de grands moments de stratégie, on se retrouve plongé au cœur d’une tempête meurtrière qui met à mal le puissant pays de Weisen. Après les assauts sur les champs de bataille, on se retrouve dans les sombres méandres des assassinats et de la haine qui entourent les personnages de cette série. Le charadesign garde toute sa qualité, avec un dessin régulier aux traits fins et détaillés. A la fin de ce volume, on en apprend plus sur la vie quotidienne de Baltzar et de ses cadets grâce aux petits bonus que nous apprécions beaucoup. C’est Liebknecht dans un paysage chaotique qui lui correspond bien qui est mis en valeur sur la jaquette de ce onzième volume.

Baltzar : La guerre dans le sang
90 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Entre reconstruction, politique et rancœur, ce tome nous emmène dans une guerre différente de celle que nous venons de vivre au Baselland, mais tout aussi meurtrière. On a hâte de voir comment Baltzar se sortira de ce combat. Bonne lecture !

Scénario90
Dessin90
Édition85
Originalité90
Mise en scène90
Intérêt sur la durée95
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

four × nine =