Connect with us

Critique

Notre critique du tome 11 de Re:Zero – Re:Life in a different world from zero

Hitaka

Published

on

Dessinateur : Tappei Nagatsuki
Scénariste : Daichi Matsuse
Chara-design: Shinichirou Otsuka
Éditeur : Ototo Manga
Collection : Seinen
Genre : Aventure, Fantastique
Public : + 12 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 25 septembre 2020
Prix : 6,99 €
Statut de la série : Série en cours de publication.
Troisième arc terminé en 11 tomes.

Acheter Site Officiel

Résumé

Après tous les combats contre Pételgeuse et les phalanges ainsi que sa déclaration renouvelée à Emilia, Subaru souhaite ne plus rien cacher à celle qu’il aime. C’est pour cela qu’il lui avoue que Rem lui a fait une déclaration d’amour. Cependant, à la grande surprise de Subaru, Emilia n’a aucune idée de qui est cette Rem.

Et si Rem avait accepté de fuir avec Subaru au lieu d’affronter Moby Dick, quelle vie auraient-ils mené? Ils auraient sûrement une vie heureuse, deux enfants et ils seraient fou amoureux l’un de l’autre. C’est à ça que pense la petite servante restée en arrière, tandis que Subaru et son équipe affronte la paresse. Mais pas le temps de rêvasser car le convois se fait attaquer. Dame Cruch et Rem se retrouvent alors face à deux évêques du culte: celui de l’avarice et celui de la gourmandise qui possède le même pouvoir que Moby Dick. De retour à la capitale, Subaru découvre que Dame Crush a perdu la mémoire et que Rem présente des symptômes de la belle au bois dormant. Son affrontement avec la gourmandise explique le fait que personne ne se souvient d’elle. Pourtant Subaru ne l’a pas oubliée. Le combat contre les évêques du culte de la sorcière reprend et Subaru est bien décidé à sauver Rem.

Notre avis

Le 3ème arc: Truth of Zero se termine avec ce 11e tome de Re: Zero – Re: Life in a different world from Zero. Le combat contre la paresse est terminé, il est maintenant temps que les troupes se rassemblent. Ainsi nous découvrons ce qui s’est passé dans la garde arrière où se trouvaient Dame Crush et Rem. Nous découvrirons deux nouveaux évêques du culte de la sorcière: l’avarice et la gourmandise. Bien que ce ne soit pas la même que chez Pételgeuse, nous pouvons voir toute la folie de ces deux nouveaux personnages. Subaru va partir à leur poursuite mais combien de vies cela lui coûtera-t-il pour les arrêter? Nous n’avons qu’un bref aperçu de leurs pouvoirs mais on a hâte d’en savoir plus dans le prochain arc.

La pauvre Rem, qui a été attaquée par la gourmandise, se retrouve piégée dans son corps comme la Belle au bois dormant. Tout le monde a oublié son existence, sauf Subaru. Est-ce la présence de la sorcière en lui qui annule les pouvoirs de la gourmandise sur le jeune homme ou bien est-ce les sentiments qu’il ressent pour Rem. La soubrette lui ayant déclaré son amour, un baiser de son héro ne serait-il pas le moyen de la sortir de son sommeil? Beaucoup de mystères dans cette dernière partie du troisième arc.

Ce 11ème tome nous présentera deux chapitres spéciaux. Tout d’abord “Fragment: Rem Natsuki” où on pourra voir ce qu’aurait été la vie de Subaru et Rem si ils s’étaient enfuis ensemble avant d’affronter Moby Dick. Nous les verrons ainsi comme un couple heureux avec deux enfants, une vie que Rem aurait sûrement rêver d’avoir. On se demande également ce qui est arrivé à Emilia et les autres dans cette réalité. Mais cette version n’est pas très réaliste car il serait étonnant que ni Rem ni Subaru ne se soient inquiétés du sort d’Emilia, Ram et tous ceux du domaine Mathers. Il est vrai qu’ils auraient pu vivre un temps ainsi mais ce n’est pas dans leur caractère d’abandonner ceux qu’ils aiment. C’est aussi la raison pour laquelle ce futur alternatif ne s’est pas produit.

Le 2e chapitre spécial nous racontera, quant à lui, la veille du départ pour combattre Moby Dick. Nous y suivrons Rem qui est impressionnée par le nombre de personnes que Subaru a su rallier en si peu de temps, mais aussi la foi aveugle qu’elle a en son amour pour son nouveau héro. Un petit chapitre bonus bien sympathique dédié à la petite soubrette qui risque de ne pas beaucoup apparaître dans le prochain tome vu le sort de sommeil qui lui a été jeté.

Le dessin est toujours fidèle à lui-même, tout simplement splendide. Les personnages sont toujours aussi bien détaillés avec des visages très expressifs qui traduisent à merveille leurs sentiments. Les arrière-plans sont toujours très travaillés avec des scènes de combats agrémentées de ligne de vitesse et d’onomatopées.

Tombée dans l'univers manga par hasard, elle ne l'a plus lâché et en est devenue passionnée. Plus attirée par le shojo et le shonen, elle n'a pas peur de relever des défis et de découvrir d'autres styles.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

÷ one = nine